L'adversaire : Monaco

Note
5.0 / 5 (5 notes)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 636 fois
Auteur(s)
Par thespecialone
Commentaires
1 comm.
pic-0025.jpg
© manacor67

Auteur d'une des plus belles saisons de son histoire en 2016/2017, conclue en apothéose par un titre de champion de France, l'AS Monaco a vécu un été agité mais conserve néanmoins de grandes ambitions, dans l'ombre du Paris Saint-Germain...

Comme chaque année depuis le passage sous pavillon russe, l'ASM a été l'un des acteurs majeurs du mercato. En premier lieu dans le sens des départs puisque le club a rapidement acté les transferts de trois titulaires : Bernardo Silva et Benjamin Mendy à Manchester City pour respectivement 50 (+ 30 de bonus) et 57,5M€, et de Tiémoué Bakayoko à Chelsea pour 45M€. Plus vraiment en odeur de sainteté et/ou désireux de tenter un autre challenge à un an de la fin de leur contrat, Valère Germain (8M€, Marseille) et Nabil Dirar (3,5M€, Fenerbahçe) ont également plié bagages. Les jeunes Corentin Jean (3M€, Toulouse), Abdou Diallo (5M€, Mayence) et Allan Saint-Maximin (10M€, Nice) ont été transférés au cours de l'été également.

Un dossier a particulièrement parasité l'intersaison des Rouge&Blanc : celui de Kylian Mbappé. Si l'idée de départ était de prolonger et de poursuivre l'aventure une année de plus, la famille du joueur devait d'ailleurs quitter Bondy pour le sud de la France, les discussions se sont rapidement tendues entre les parties, supposément face aux exigences de l'entourage du prodige, alerté dans le même temps par plusieurs cadors du football européen. Poussé par la pression médiatique, l'insistance de son sponsor à la virgule, la venue de Neymar et sans doute par un contrat en or qui l'attendait dans la capitale, le joueur a fait le choix de rejoindre le Paris Saint-Germain, au grand dam des supporters mais aussi des dirigeants monégasques, qui, s'ils n'ont probablement pas tout fait pour conserver leur pépite, conscients de sa valeur financière, espéraient davantage une vente au Real Madrid, ou ailleurs à l'étranger. Après des négociations difficiles, ils ont dû se résoudre à accepter l'offre parisienne, un prêt avec option d'achat, levée en 2018, de 145M€ et 35M€, nouveau record pour un joueur français.

Désireux de rejoindre le PSG lui aussi, Fabinho a dû se résigner durant tout le mercato, face à l'intransigeance des dirigeants de ne pas céder deux joueurs au club parisien. Courtisé par Liverpool et Arsenal qui étaient prêts à faire des folies (100M€ !), Thomas Lemar est également resté en compagnie des autres cadres comme Falcao, Glik et Sidibé, qui ont très tôt prolongé leur contrat.

Dans le sens des arrivées, l'AS Monaco a bouclé assez tôt une partie de son marché, avec en tête d'affiche la venue pour 25M€ de Youri Tielemans, le précoce et talentueux milieu d'Anderlecht, qui a préféré passer par l'étape monégasque avant de tenter sa chance plus haut. Ont suivi Jordy Gaspar (libre, Lyon), Diego Benaglio (libre, Wolfsbourg), Souahilo Meïté (8M€, Zulte-Waregem), Jordi Mboula (3M€, FC Barcelone U19) et Terence Kongolo (13M€, Feyenoord). Priorités du coach Leonardo Jardim durant plusieurs semaines, Adama Diakhaby (10M€, Rennes) et Rachid Ghezzal (libre, Lyon) ont rejoint la Principauté plus tard durant le mercato, qui s'est conclu dans les derniers jours avec les arrivées de Stevan Jovetic (Inter Milan) et Keita Baldé (Lazio Rome), pour 11 et 30M€, au nez et à la barbe de l'OM et de la Juventus, respectivement. Ces arrivées s'inscrivent dans la logique voulue par le club, miser sur des élements à fort potentiel, capables d'apporter sportivement puis financière lors d'une future revente.

Au final, le club a géré son après-titre en dépensant près de 100M€ mais surtout en encaissant plus de 320M€, Mbappé inclus, un nouveau record et une fierté pour le vice-président Vadim Vasilyev, qui devra par ailleurs se trouver un nouveau directeur sportif, suite au départ de l'Espagnol Antonio Cordon pour un groupe chinois, un an seulement après son arrivée.

Malgré les changements, les perturbations et la défaite 2-1 contre Paris lors du Trophée des Champions, le début de saison était réussi jusqu'à la claque à Nice (4-0) samedi dernier. Avant ça, les hommes de Jardim ont remporté leurs quatre premiers matchs de championnat, contre Toulouse (3-2), à Dijon (4-1) et Metz (1-0) et surtout face à l'Olympique de Marseille (6-1). Champion à la surprise générale la saison passée, l'ASM devra faire face à un PSG renforcé par trois stars et tentera de jouer les trouble-fêtes aussi longtemps qu'elle le peut, même si on devine qu'une 2ème place comblera les attentes des dirigeants. En Ligue des Champions, faire aussi bien (demi-finale) sera tout aussi difficile mais le tirage au sort peut laisser espérer une nouvelle qualification en huitièmes de finale.

L'équipe type probable


Equipe

Remplaçants : Benaglio, Kongolo/Raggi, Touré, Meïté, Tielemans/Moutinho, Ghezzal, Jovetic, Diakhaby/Carrillo

À terme, le onze type de Leonardo Jardim devrait ressembler à l'équipe ci-dessus, qui devrait s'inscrire dans le projet de jeu du technicien portugais, attaché à l'omniprésence des joueurs de côtés et aux transitions rapides. Probablement moins qualitatif, le groupe peut néanmoins paraître plus fourni quantitativement que son devancier, de quoi faire souffler les cadres alors que certains ont fini la dernière saison sur les rotules.

Le rendez-vous face au Racing sera le dernier match du premier marathon de la saison pour certains membres de l'effectif, entre le déplacements en sélection, le derby raté à Nice et le premier match de C1 à Leipzig. Le technicien portugais pourrait ainsi être tenté de (re)lancer certains joueurs peu ou pas utilisés jusqu'à présent : Kongolo, Tielemans, Ghezzal, Baldé, Boschilia, Carrillo etc...

thespecialone

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 605 lectures · Premier message par mouloungoal · Dernier message par mouloungoal

Commenter


Voir aussi

Monaco - RCS 3-0

· Stade Louis II (Monaco) · 6e journée · Ligue 1 2017/2018

asmonaco2013.png Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png

Confrontations (47)

Dernières confrontations

Stats

Dernières confrontations

Vainqueurs entre Monaco et RCS

Buts marqués

Par Monaco
96
Par RCS
39

Derniers résultats

Monaco
V, V, V, V, D
RCS
D, V, N, D, D

Pronostics racingstub.com

Cotes racingstub pour Monaco - RCS 3-0

Voir tous les pronostics