Sentiment d'antichambre dans un café d'Aix



Le championnat National

06/08/2010 14:54
588 lectures
La saison reprend au plus haut niveau pour tous les supporters, au plus haut niveau? pas pour tout le monde. Les supporters strasbourgeois vont goûter au folklore du monde semi-amateur. Cette année, le championnat de 3ème division sera inédit avec des nouvelles têtes, des poids lourds et de fortunes diverses et variées. Trois wagons semblent se détacher.

Lire la suite...


Resterez-vous fidèle si le Racing tombe en National?

04/11/2009 15:23
553 lectures
http://www.renatosoy.com/images/galeria/18/renatosoy.com_0592.jpgDans ma famille, on peut dire qu'on a la poisse. J'ai cinq frères et chez nous, la fidélité à un club est une quasi-obligation morale. On se moque de ceux qui changent de clubs comme d'écharpes. Pour tout un tas de raisons que je pourrais expliquer plus tard, j'ai choisi Strasbourg après pas mal d'années d'errance, dans lesquelles je me définissais plutôt comme un observateur partisan. Lens, St Étienne, Nantes, Paris sont les équipes que l'on suit et dont on se moque, parce qu'ils occupent de malheureuses façons le devant de la scène. On devient fier de supporter à travers les avanies nos clubs souffreteux. Le club tombera en national, je continuerai de le supporter. D'ailleurs, tout va très vite. J'ai en mémoire Lille qui en 1998 était dans notre position. Ce ne sont pas les hommes de passage qui coule le Racing, ils coulent leur racing (le Racing de Proisy, le Racing de Ginestet).

Comme un hiver qui va durer. Voyage sur les bords du krimmeri

08/08/2009 14:26
616 lectures
Cher Kevin,

J'imagine déjà les froncements de tes sourcils moqueurs qui me questionnent sur les résultats plus que décevants de mon équipe.

Pour le peu que le streaming put me laisser voir du match contre Châteauroux (fort peu, mais suffisamment pour être décapité), je peux te fournir quelques explications, quelques tentatives de supputations, car je suis bien loin, tu le sais, de l'agitation interne. Sache que mon impatience de voir la saison commencer est déjà douchée, la saison s'annonce bien triste, c'est un long hiver qui vient. Il n'est pas impossible que la préparation fut si lourde qu'elle pesa dans les jambes. A voir la défense dépassée sur le second but, à voir les passes lamentablement ratées, on peut se dire que les joueurs sont empruntés et manquent de jus. Mais, c'est une autre hypothèse qui me vient malheureusement à l'esprit, les joueurs sont en cabale contre l'entraîneur. Sur le second but, une banale contre-attaque de cinq contre deux, alors que Sikimic se troue, Fanchone revient sur l'attaquant... en trottinant. Il y a des signes qui ne mentent pas. Bezzaz a tout raté, j'ai vu un florilège de passes faciles ratées, je ne suis pas sûr d'avoir vu cela de ma vie en match professionnel . Le manque d'imagination semblait être un malin plaisir à forcer les mêmes portes et à s'y taper la tête. Je le sais il m'est arrivé de le faire dans ma petite carrière. On appliquait le schéma de l'entraîneur d'une façon si manichéenne que ce la ne pouvait qu'échouer et on persévérait. Contre l'entraîneur. Dans ces cas, kéké, que faire?

Dans l'attente d'une réponse et d'une solution miracle, veille à l'expression de mes sentiments les plus déglingués,
D'Almendralejo

Lettre à mon ami Kevin

25/07/2009 17:51
718 lectures
Monsieur L.,

Je profite de ce mail pour vous donner des nouvelles du Racing.
L'entraîneur Gress a réussi sa première mission qui était de réduire son groupe afin de ne s'entourer que de joueurs disposant de l'esprit commando qu'il attend pour jouer la montée. Cependant, le groupe est très amoindri, il ne reste plus personne. La cellule recrutement ne parvient pas à faire venir des joueurs et lors des matchs amicaux, des joueurs inconnus ou unijambistes viennent en essai, ce qui empêchent une préparation sereine et des automatismes de se mettre en place. Il n'y a pas d'attaquant. Le club devra se résoudre à viser le milieu de tableau. Je te livre deux citations de Gilbert : En ce qui concerne l'ailier, Guy Feutchine abattra cet après-midi sa dernière carte. L'international camerounais mis à l'essai depuis le début de semaine veut croire en sa chance. « Le Racing a besoin d'un ailier, le Cameroun aussi », martèle celui qui entend disputer la prochaine Coupe du monde. « S'il joue comme Garrincha, pourquoi pas », conclut Gress. et "Quant à Guy-Armand Feutchine, vu l'espace d'une mi-temps sur l'aile droite, il prolongera l'essai jusqu'à samedi et le match contre Karlsruhe à Haguenau (18h) parce qu'il « réside actuellement en Alsace » et qu'il n'a « rien d'autre à faire en ce moment », aux dires de Gress. Toutefois, l'entraîneur est bouffi d'orgueil et fera tout pour accomplir des miracles au sein de ce club qu'il aime tant.

Bien à toi,
d'Almendralejo

Gilbert Gress

30/06/2009 16:06
641 lectures
L'arrivée de Gilbert Gress au poste d'entraîneur est une véritable curiosité. L'homme à poigne, qui a fait les beaux jours du club il y a longtemps, très longtemps, pimente ses entretiens d'exemples surannés, d'un autre monde. Je vais suivre avec intérêt son parcours d'autant plus que l'homme est ambitieux. Néanmoins, je me demande si son âge lui permettra de souffler dans les bronches de notre jeune génération.Aura-t-il la santé, comme on dit de par chez moi? Guy Roux avait abandonné. Au pire des cas, on finira la saison avec Pascal Janin pour des résultats plus qu'incertains.



Gâcher la fête

En dépit des efforts pathétiques des organisateurs du match sans enjeu, opposant la sélection française et sélection tunisienne pour se concilier clémence, neutralité et retenue d'un public qu'on soupçonnait hostile, la fête a tourné à la consternation. Seul le placide Domenech, qui dans une phrase d'évitement "je suis sourd" traduisible par un "je baisse la tête" qu'on imagine assez bien dans d'autres circonstances historico-dramatiques, a échappé à la sensation douloureuse d'être, comme l'a pensé le courageux capitaine Thierry Henri, étranger en son pays ("on a l'impression de jouer à l'extérieur"). Ce minuscule incident parmi tant d'autres remet en question une nouvelle fois l'idéal multiculturel portée par nos élites (une sélection black-blanc-beur méprisée par des français déracinés). C'est dans ce contexte lourd de sens qu'intervient le jovial président de l'association organisatrice de compétitions internationales de foot-business dans ce qu'il advient être une tentative de gain du prix Lilian Thuram. Michel Platini est intervenu dans un quotidien français pour expliquer sa "pensée"
(appréciez la syntaxe du titre). Comme souvent, il va préciser ou corriger ses propos dans des communiqués nuancés, désolés qui suivront, nous nous garderons de critiquer ce débonnaire ancien footballeur. Mais, tout de même, après le silence gêné répondant aux sifflets de France-Maroc, la machine médiatique s'est rattrapée avec toute sa balourdise coutumière. Ces incidents sont retentissants, des personnes vivant en France, sans doute avec la nationalité française sifflent l'hymne de leur propre identité. Pendant ce temps, il nous explique que c'est juste bon pour la motivation.
Le football est l'industrie du rêve, surtout ne gâchez pas la fête.

La première défaite fait toujours un peu mal

J'étais en train de réfléchir sur un petit texte nimbé de la gloire strasbourgeoise après la correction de lundi, lorsque ce matin regardant le site, j'ai vu le triste résultat d'hier soir en terre angevine. J'ai réfléchi trois minutes, puis m'est revenu en mémoire les sages paroles d'Harlington Shéreni, en sueur, passant à la tv. Quelque chose d'approchant :
"A Nantes, on caracolait en tête, on enchaînait les victoires, on s'est vu trop beau... Puis, on a pris une gifle contre Boulogne (5-0) qui nous a ramené sur terre. J'ai cette expérience en tête, je suis un gagneur et je tâcherai de mettre en garde mes coéquipiers". Avec un peu de mauvaise pensée et de schadenfreude, il nous est permis de ricaner sur le leadership ou le charisme du bonhomme, pion indispensable sur le terrian par ailleurs.

Je pense depuis longtemps que Furlan n'est pas un entraîneur des équipes qui jouent la relégation. Par son côté esthète à sa façon, il l'avait prouvé à Troyes, notamment, rappelez-vous du match couperet à la Meinau, lorsque cette saleté de Kouassi avait blessé Gameiro, il n'a pas montré de capacité particulière à transformer ses joueurs en guerriers. On va voir si c'est l'homme de la situation des jours faciles.

L'élégance française

Cher K.,

Des millions de passionnés de football ignorent le travail que tu accomplis quotidiennement pour le développement de ce sport. Je ne doute pas que ces bienfaits soient multiples, mais pour ma part, cher K., je ne vois qu'un méfait, il a dévasté ma famille. Le football et ses dérivés ont détruit l'élégance à la française.

http://photos-b.ak.facebook.com/photos-ak-sf2p/v360/236/77/121707...


Standard Liège-Anderlecht


Standard de Liège - RSC Anderlecht 2-1
envoyé par FalcaoRSCA


Avec la belle prestation des jeunes olympiques belges et le transfert pour un montant record de Fellaini, les joueurs belges acquièrent une surcôte à la hausse. Une vingtaine d'émissaires européens étaient dans les tribunes pour suivre ce duel au sommet.

A suivre : Defour, Dieumerci Mbokani, Witsel, Gillet, Legear

L'angoisse de l'arbitre sifflant un pénalty

En France, la polémique fait rage sur l'arbitrage pro-lyonnais, on attend un commentaire de Sarkozy et un sketch de Jamel sur la question. Je trouve cela passablement ennuyant et pire, haineux, les petites phrases dans l'équipe sont une incitation à la haine qui d'ailleurs, ne se prive pas de se répandre sur l'internet. Il paraîtrait que le président de l' AS St étienne exige la vidéo pour les hors-jeux, peut-être se rendra-t-il à l'assemblée nationale pour expliquer comment rejouer une séquence de jeu interrompue par un arbitre qui revient sur sa décision.


le football, la vie devant soi

23/04/2008 01:03
433 lectures
2011 : le club du MUC72 part s'installer à Paris, dont le fleuron footballistique le Psg est déclassé, Le Mans n'est éloignée de 150km et prend place désormais dans les installations de Paris. Les dirigeants se félicitent de ce mariage qui permettra l'osmose d'un patrimoine footballistique et un potentiel économique et démographique important.
L'Ol land voit le jour.
2012 : Arsène Wenger mandate une société de trouver le naming du club. Des études qualitatives font état d'une bonne réception d'un éventuel changement de nom. Emirates est sur les rangs, on évoque des concessions de plusieurs années, toutefois, l'idée est jugée trop avant-gardistes.
Les spécialistes soulignent que la victoire à l'Euro d'une équipe de faible niveau dévalorise la compétition.
2013 : La journée de rallonge dite la 39ème journée, qui consiste à faire jouer une journée supplémentaire déterritorialisée de championnat avec des résultats effectifs rencontre un immense succès selon les responsables des différentes ligues, les entraîneurs et les journalistes. Les dix matchs qui ont lieu dans quatre villes chinoises ont suscité un engouement phénoménal des asiatiques, qui se déclarent « prêt à tout » pour rééditer l'événement.
Le Lille OSC, le Rc Lens et Amiens fusionnent et deviennent sous le nom Fc Grand-Nord locataire du Stade de France.
Faute de joueurs, l'Ecosse déclare forfait aux éliminatoires de l'Euro.
2014 : la 39ème journée est reconduite et instituée en Allemagne. Des pourparlers ont lieu pour compléter la formule qui exige quelques ajustements. Le président de la ligue anglaise propose 38 matchs de plus sur sol étranger.
Arsène Wenger reconnaît utiliser les profilages génétiques auprès d'enfant de 4-5 ans, admettant que la rude concurrence l'y contraint mais en précisant qu'il utilise les moyens modernes, ces moyens même « qui produisent ce football qui fait tant rêver les gens ».
2015 : Chelsea Fc devient officiellement Gazprom Blues football club. L'équipe première est composée de 70 professionnels sous contrat.
L'arbitrage vidéo est installé dans tous les championnats pofessionnels.
2016 : Le championnat anglais est désormais composé de 80 journées, une première partie en Angleterre, la répartition de la seconde manche se déroule en Asie, suivant un rythme bi-quotidien.
Suivant l'arrêt de la commission européenne ####, les clubs sont libres de ne plus prêter leurs joueurs à des équipes nationales. Les indemnités importantes consécutives à des blessures, les conflits de calendrier ingérables entraînent cette mutation. Les diverses menaces de la France n'ont aucune conséquence, l'Euro sera reporté à une date ultérieure.
2018 : l'association des clubs cotée en bourse a obtenu qu'une ligue fermée voit le jour pour 2020. Le système archaïque de promotion/relégation est abandonné. Sous garantie d'une situation financière « saine », les clubs seront assurés de rester au plus haut niveau de visibilité pour visibilité de leurs investissements. Arsène Wenger se félicite d'une avancée majeure dans l'histoire du football.
2019 : Michel Platini est réélu à la tête de l'Uefa.

Il l'a fait

17/04/2008 10:00
361 lectures
Chaque année accompagnaMan et Ich attendons avec une impatience démesurée la guindaille du 15 août. Nous l'attendons depuis le 16 août dernier. Pour diluer notre excitation quasi-nerveuse, nous organisons divers événements paliatifs.
Hier soir, par exemple, je suis allé au théâtre (et je suis dans un état dérelictionnel mes amis), certainement par mauvais esprit de ressentiment, il, je veux dire l'AccompgnaMan, un ami de dix ans, a organisé une fête dans mon dos....>>>

Lire la suite...


L'aquoibonisme du mercredi vingt

21/02/2008 10:38
492 lectures
Après avoir vaguement appris à quoi ressemblaient les longues routes américaines où il est loisible de croiser des "apparitions", comme nous l'enseigne (bonheur de l'abonnement au câble) l'émission "les enquêtes impossibles", je décidais de revisionner l'épisode pilote de Twin Peaks, puis me vint l'idée de recenser tous les personnages en les qualifiant à l'aide d'un adjectif qualificatif précis, tel qu'aurait pu le faire les scénaristes dans leur premier jet. Lucy, "simple et bavarde", etc..., mais à quoi bon? Immobilisé sur le petit canapé à cause de mon pied gauche douloureux, je me suis pris d'intérêt pour le match de football, qui fut intéressant et dont j'entrepris d'en faire un compte-rendu à mon ami juju-du-69, qui ne l'a probablement pas vu. Mais il me semble que nous aurons tout intérêt à nous jeter sur le site d'informations sportives où oeuvrent des techniciens plus compétents. J'ai voulu m'intéresser à l'émission de LCRFrance 3, qui parlait des jeunes, puis cela ne me disait trop rien de partager le vide de nos esprits incultes, j'en souffre déjà assez lorsque je me prends en charge. Puis je savais qu'en suivant ce genre de discussion, cela me soufflerait des paragraphes grincheux que je déverserais sur le forum de leur site internet à la manière d'un consommateur continuellement revêche et insatisfait. Je me suis installé dans le lit, parcourant les dernières pages du troisième chapitre du livre en cours, dont j'ai oublié certains ressorts de la trame.
En m'endormant, je me suis dit que je devrais ouvrir un blog sur ma voisine de bureau. On verra demain.









Leuven

27/01/2008 07:45
253 lectures
http://www.racingstub.com/blogs/a/almendralejo/photos/janvier-200...


Par la rue Bondgenot, le promeneur arrive en contournant l'église St Pierre sur l'impressionnant hôtel de ville. Bien que de modestes proportions, l'édifice fourmille de détails, de statuettes dans un décor flamboyant, si bien que pris d'un léger vertige, il s'assoit sur le banc en face et regarde le ciel comme le bâtiment lui en a intimé l'ordre.


Vienne à venir

24/01/2008 18:23
422 lectures
Ce week-end, Elle et je investissons Vienne, pour un petit séjour de détente überbelohnt.
A elle, la logistique (ticket, hôtel), à moi, l'organisation, la gestion du temps, ou comme dirait les latinistes l'Agenda (forme passive d'agere, ce qui doit être fait)

Lire la suite...


Qui a dit?

Bonjour,

Je suis le petit frère du blogueur qui tenait cette maison, je le remplace, car comme vous l'avez appris hier, il est décédé pour avoir mangé trop d'huiles.

Je vais faire en sorte que vous ne voyez trop de différences d'avec l'ancien tenancier ou que si vous en voyez ce n'est que le fait d'une agréable amélioration générale.

Lire la suite...





Les élections américaines

16/01/2008 04:35
549 lectures
Cette nuit, mon tyrannique et néanmoins doux mentor, Alexandre Adler, me demande de rédiger au débotté une chronique sur les primaires américaines et particulièrement les primaires républicaines au Michigan.

"Remettez vous de votre indigestion, Maître, et buvez ce qui va suivre comme du petit miel réparateur"

Lire la suite...


Le concessionnaire de Vézéronce

15/01/2008 16:37
649 lectures
Dans le village, la nouvelle fait grand bruit. Nicolas Bruni, le vendeur de voiture, a épousé à la sauvette une jeunette qu'il avait rencontré au moulin-du-champ, la discothèque la moins éloignée de sa concession. Le tintamarre qui a précédé les noces, bruits de klaxons, autoradios à plein volume et rigolades sur la terrasse du « gibees » n'a pas laissé la nouvelle longtemps inaperçue dans les alentours. Les voisins ont été seulement surpris de voir que c'est avec miss Elégance Terres froides 2003 que Bruni fait désormais couple. Il y avait Georges Bouche, son sourire benêt et ses santiags, Lionel Cadaffon, vêtu de son gilet trop grand et des copains à eux, éberlués et ravis que cette histoire-là, « c'est du terrible ». Le chanteur du dernier bal a donné une interprétation des succès d'Elvis. La soirée s'est terminée à épuiser les disques du karaoké debout sur les tables, pendant que le gentil organisateur soudoyait les gendarmes pour laisser chacun, quoiqu' éméché, rentrer en véhicule tout terrain, chez lui, à travers les champs.


Les élections américaines

05/01/2008 12:55
397 lectures
Pour la première fois depuis fort longtemps, Alexandre Adler, notre doux et bon chroniqueur maison, a eu raison ("je félicite du fond du coeur les électeurs de l'Iowa", dit-il vendredi 4). Dans la mesure où l'ami mien, jujudu69 est en des endroits inaccessibles pour la lecture des fichiers en real player, nous nous permettons de retranscrire la voix de notre maître.

Lire la suite...



Mon horoscope 2007

02/01/2008 17:29
466 lectures
Ouh la, pas si vite. Ne comptez pas sur moi pour enterrer aux aurores l'an 2007. Une vieille tradition que je partage tout seul est de procèder à la fin de chaque cycle solaire à l'astrologie à rebours. Et ne croyez pas que cela soit si facile.

Lire la suite...


Quitter le trombinoscope

29/12/2007 07:30
447 lectures
Comme jujudu69 il y a peu, j'ai désactivé mon compte facebook.
D'après la gazette, « L'année 2007 restera, sur l'Internet, celle du phénomène Facebook ». C'est donc avec quelques jours d'avance que j'initie ou j'inaugure le reflux de la success story.

Lire la suite...




Professor I. against the dirty blockers

13/12/2007 00:37
276 lectures
RTL 9 a de moins en moins de moyens pour sa production télécinématographique, alors bon an, mal gré, on fait un peu de récupération avec des bandes tombées du jt.

Dernièrement ,c'est les agitations étudiantes et la dérive fasciste des casseurs de lunettes qui nous occupèrent. Nous restons dans les parages il y a peut-être de la castagne et de la résistance.

Lire la suite...



Euro 2008 : 1,4 milliard d'euros de retombées économiques, selon MasterCard

Olympique Lyonnais 5 Racing 0, encore une victoire du foot business, vous diront sans ciller les fièrs Jean-Claude Darmon et consorts. Comme je sais que vous rêvez secrètement de victoire et de cours d'action aussi pimpante qu'une échappée de Johansen dans les entrailles de Graouly, voici un article sur le foot business avec des ordres de grandeur à faire passer des banderolles commémoratives pour des manifestations capricieuses de mauvais goût.

Lire la suite...