Euro 2008 : 1,4 milliard d'euros de retombées économiques, selon MasterCard

Olympique Lyonnais 5 Racing 0, encore une victoire du foot business, vous diront sans ciller les fièrs Jean-Claude Darmon et consorts. Comme je sais que vous rêvez secrètement de victoire et de cours d'action aussi pimpante qu'une échappée de Johansen dans les entrailles de Graouly, voici un article sur le foot business avec des ordres de grandeur à faire passer des banderolles commémoratives pour des manifestations capricieuses de mauvais goût.
La seule poule de l'équipe de France générerait 168 millions en faveur de l'économie européenne...

L'Euro-2008, disputé en Autriche et en Suisse du 7 au 29 juin, va générer plus d'1,4 milliard d'euros de revenus pour l'économie européenne, selon une étude commandée par le groupement de cartes bancaires MasterCard et publiée dimanche.

"L'Euro-2008 aura un impact considérable, de l'ordre de plus d'1,4 milliard d'euros, sur l'économie des 16 nations participantes ainsi que sur l'économie européenne tout entière", indique le communiqué de MasterCard, un des partenaires officiels de l'Euro.

"Cet impact, estimé à en moyenne 42 millions d'euros par match de groupes, sera ressenti dans de nombreux pays, principalement à travers le chiffre d'affaires généré par le sponsoring et les différentes dépenses des spectateurs."

"Les retombées économiques se traduiront par une augmentation des ventes de billets pour voyager et assister aux matches, par un accroissement des consommations de boissons et des ventes de produits dérivés ainsi que par une hausse des revenus liés aux partenariats et à la publicité", poursuit le communiqué.

L'étude, menée par Simon Chadwick, professeur de stratégie et marketing de l'économie du sport à l'Université de Coventry, prévoit également "un développement de l'utilisation des services de télécommunications et des nouveaux médias".

"Les matches les plus lucratifs pourraient même rapporter de 49 millions à 56 millions d'euros", détaille l'étude.

A eux seuls, les trois chocs du groupe C, France-Italie, Pays Bas-France et Italie-Pays Bas, "généreraient 168 millions d'euros en faveur de l'économie européenne"


source: les Echos du jour
...et combien pour un RCS-Nancy?

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter