Cosmos




Mon horoscope 2007

02/01/2008 17:29
466 lectures
Ouh la, pas si vite. Ne comptez pas sur moi pour enterrer aux aurores l'an 2007. Une vieille tradition que je partage tout seul est de procèder à la fin de chaque cycle solaire à l'astrologie à rebours. Et ne croyez pas que cela soit si facile.

Lire la suite...


Quitter le trombinoscope

29/12/2007 07:30
447 lectures
Comme jujudu69 il y a peu, j'ai désactivé mon compte facebook.
D'après la gazette, « L'année 2007 restera, sur l'Internet, celle du phénomène Facebook ». C'est donc avec quelques jours d'avance que j'initie ou j'inaugure le reflux de la success story.

Lire la suite...




Le sort des Echos, un crève-coeur

08/11/2007 07:45
196 lectures
Vous l'avez peut-être entendu le journal économique "Les échos" va passer dans le portefeuille d'un homme d'affaire français. Petit lecteur parmi les lecteurs, je suis dépité par cette nouvelle. Il y a quelques années, le magnat Murdoch a racheté le prestigieux Time Magazine et de l'avis de tous, sa qualité a décliné.
Ici bas la lettre de son rédacteur en chef.

Lire la suite...



Le film français

26/10/2007 02:19
326 lectures
Elle suit son amant dans une ville étrangère. Il la néglige, elle s'ennuie. Les questions prennent forme. L'aime-t-elle? Qui est-elle? Est-elle de gauche? Va-t-elle changer de voiture?
Un drame poignant et petit-bourgeois qui plonge dans l'âme humain(-e)

Un film français dans toute sa splendeur.


Le film français from Almendralejo on Vimeo.

L'oeil sociologique

23/10/2007 12:55
397 lectures
La revue de la finesse sociologique et du beat frénétique revient cette semaine avec un bon concept auquel personne, à part Pontus le Gros, avait pensé. Sociologique et efficace, comme une antropologie du réel fait par Ph.Veitl.

Lire la suite...


La minute pourpre de l'Accompagnateur

18/10/2007 13:40
403 lectures
De nombreuses personnes, lorsque je me ballade, m'interpellent, me tirent par la manche, me hèlent, car ils sont désireux d'avoir des nouvelles d'Accompagnaman premier, le bien-nommé. Bien embarrassé, je leur rétorque, que je suis tenu par le silence de sa retraite que seule une petite élite, composée d'un pasteur quasi-polonais, de YB, d'un quasi-diplomate en mission au kosovo, d'un bloggeur stubiste et de quelques et rare personnes bien barack, peut troubler et déranger. Ceux-là qui me pressent de questions, je dois les informer que si Accompagnaman n'est plus de ce monde des accompagnateurs, les anonymes accompagnateurs qui enrichissent l'oeuvre du Bien-nommé méritent toute chose étant égale par ailleurs leur considérata.

Lire la suite...





Chabal nu*

21/09/2007 12:31
2.394 lectures
Si la France est une sal.... qu'on b...., ses enfants peuvent se réjouir d'avoir parmi eux Sébastien Chabal. Le joueur de rugby valentinois est devenu la nouvelle coqueluche du peuple, car il inspire la crainte et le respect au monde entier, nous relevons le galbe quand des antipodes aux îles britanniques, on reconnaît en nous le compatriote de Chabal. Ce soir, dans les pubs, les uh! uh! mêlés des français et des irlandais fraterniseront dans l'admiration de ses impacts.
L'ancien tourneur-fraiseur, un Minotaure aux apparences christiques ou un Christ aux allures du Minotaure va à coup sûr se faire lever les foules et les masses. On apprécie le ton détaché avec lequel il répond aux journalistes qui reniflent déjà en lui une future icône de produits cosmétiques. Chabal va tout plaquer. Le dieu du stade est un Héphaïstos.

*le titre est un peu de retape éhontée pour gonfler les chiffres de fréquentation, aussi il veut faire de ce stublog le lieu de rencontre de toutes les admiratrices de Sébastien Chabal.

La dernière prophétie d'Alexandre Adler

12/09/2007 17:16
428 lectures
Notre doux et tendre Alexandre Adler, qui est un peu devenu notre Paco Rabanne, est rentré de vacances. Il y a longtemps qu'il n'a pu se racheter une légitimité, depuis qu'il déclara que Kerry allait gagner ou que la guerre d'Irak n'aurait pas lieu et que de surcroît, il a fait publier cet été un livre sur le mystère ésotérique de Rennes-le-château, son agent a bien des difficultés à le caser dans les tables rondes surfacturées. Notre éminent kremlinologue n'a plus rien prévu, n'a eu aucune vision, aucune prophétie, rien à se mettre sous la dent pour les mondanités.

Lire la suite...






L'oeil sociologique

12/08/2007 13:49
359 lectures
L'oeil sociologique est une revue ultra-confidentielle de vulgarisation sociologique à destination des DJ (disc-jockey) et des comptables. Les fondateurs de cette publication sont des férus de mix et de comptes de résultats aimant partager leurs passions pour de la bonne socio underground.

Lire la suite...


Faites votre SWOT

08/08/2007 21:42
1.004 lectures
Fraîchement converti au football-business par la force des choses, mon abonnement au câble et aussi le merchandising textile, j'ai décidé d'utiliser les armes et le nouveau langage des propriétaires du ballon rond. Je m'autoproclame donc con$ultant. Cette année, il sera question de ratios, de rendement et d'efficacité offensive et fiscal.

Lire la suite...


L'arrière-saison de Répliques

31/07/2007 17:28
282 lectures
L'émission radiodiffusée Répliques vient de clôturer une énième saison parmi l'élite. Certes, cette année, le samedi matin a fait la part belle à l'air du temps et Alain Finkielkraut s'est davantage concentré sur ses obsessions, invitant au passage quelques gregarii. Mais il n'a pas à rougir des prestations au regard du déclin général de la vieille maison qui l'emploie : France Culture. Le programme a été copieux et l'animateur a mérité ses vacances. En guise de décrassage et/ou préparation d'avant-saison, la chaîne met gracieusement sur ses ondes pour les courageux du samedi-matin cinq des émissions de l'année :

samedi 4 août 2007 - Sauver l'obscur, autour des peintures noires de Goya. En compagnie de la poétesse, critique littéraire et traductrice de Dante Jacqueline Risset, et du peintre Jean-Paul Marcheschi.

samedi 11 août 2007 - Rugby d'hier, rugby d'aujourd'hui
Avec André Boniface, légende des lignes arrières, dont on dit que le rugby coule dans ses veines, et Thomas Castaignède, de quarante ans son cadet et surnommé le Petit Boni...

samedi 18 août 2007 - L'héritage de Pierre Mendès France
Avec Michel Rocard et le biographe Eric Roussel.

samedi 25 août 2007 - Le souverainisme au Québec (une émission très instructive)

Grâce à Internet, vous pouvez entrendre les cinq dernières ici, dont un entretien avec J.Baudrillard (qui a failli changer ma vie, rien de moins) et qu'est-ce qu'un réactionnaire ? avec deux débatteurs de talent, PA Taguieff et Cusset ou comment deux normaliens se mettent sur la gueule. Uneautre à écouter obligatoirement qui met en tête à tête deux des plus fines lames de l'intelligentsia française : Philippe Raynaud et Pierre Manent qui devise tranquillement, avant l'été, de Platon.

Mes chers amis, il y a de quoi, cet été, cultiver son jardinet.



Remuer les peurs

14/07/2007 09:41
290 lectures
Si l'insécurité, réelle ou supposée, est le levier avec lequel les partis de droite engrangent des voix, les partis de gauche ont entre leurs mains moites une nouvelle peur qu'ils ont tout loisir de remuer pour se constituer une base électorale solide. Ce thème est la détérioration de l'environnement, qu'elle soit d'un niveau acceptable ou catastrophique.

La politique comprend une forte dose émotionnelle. Le réchauffement climatique, la pollution, la destruction des paysages sont des épouvantails puissants, réels ou supposés. Al Gore, un des communiquants les plus ingénieux, l'a si bien compris qu'il a organisé un brol, bien dans la veine de la gauche moderne, live 8. Un événement Charity-business, où des milliers de gens ont parcouru des kilomètres en voiture pour rejoindre des stades bondées où le maître-mot était tout sauf économie d'énergie. En dehors de cette cocasserie américaine, il est évident que le développement durable doit être au coeur du projet refondateur de la gauche.

Notre ami P.A. Taguieff a écrit de nombreuses pages sur "la religion du progrès", cette foi mystique en des lendemains qui chantent sensée remplacer la foi chrétienne. La Gauche, la vraie, s'en est imprégnée pour les conquêtes sociales. Paradoxalement, le progrès, la course technique provoque désormais des réticences telles qu'il se détache du projet des modernes. La Gauche doit revoir ses fondamentaux, en remplaçant son comportement maximaliste et triomphante, qui se traduit par "plus de moyens, plus de droits, plus de ça" par une humilité qu'elle peut tirer du mouvement de la deep ecology. Le défi de la gauche est de proposer un projet populaire qui se base à contre-courant du petit bonheur surconsumériste sur la retenue, la responsabilité, la patience et la civilité.

Répliques - La place de la culture à la télévision

06/07/2007 12:42
289 lectures
Quelques jours de cela, j'espère que vous vous régalâtes, vous vous fîtes des gorges chaudes de la vidéo de LF Céline en entretien à la télévision que je postais sur le stublog. Coïncidence ou autre ("il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" dixit un prof), Alain Finkielkraut, hôte et hôte, s'entretenait peu de temps après sur la place de la culture à la télévision.

Lire la suite...



Les lèvres menteuses

16/06/2007 14:10
188 lectures
Dans la série des films à faire, vous pouvez plancher, amis scénaristes du samedi, sur une intrigue qui se noue dans notre colonne de droite. M.P contactera-t-il Erika? Surmontera-t-il la maladie des doigts gourds pour faire rejaillir une amitié vieille de vingt-cinq mille ans? Ou laissera-t-il une page se tourner sur le train qui part sans lui?

http://de.fishki.net/picsw/062007/13/plakat/tn.jpg
Il y a en moi, un enfant qui s'amuse, et un pasteur qui l'ennuie, Erika.

Les lèvres menteuses, film à faire

La mentalité suédoise

15/06/2007 23:50
1.670 lectures
Pour avoir habité rue d'Oslo, dans une colocation qui comptait une finlandaise, je peux m'autoproclamer un des "plus vieux spécialistes strasbourgeois de la Scandinavie". De cela, je nourris une aversion à l'égard des suédois, un quasi-racisme. Serais-je un monstre? Je l'ignore.

Lire la suite...


Hubert-sexuel

12/06/2007 23:10
3.165 lectures
Alors que la mode et le marketing avaient consacrés dans les années 1994, la figure du métrosexuel par l'entremise de l'iconique David Beckham, le seul anglais non-roux, le chic et le cool a corrigé le tir d'une oversurdose de "métrosexuel", puisque c'est désormais l'Übersexuel qui s'impose, en réaction. Notre stublog a toujours une contre-réaction d'avance et va tenter de promouvoir le look hybride de l'Hubert-Sexuel.

Lire la suite...



Dans la rue

07/06/2007 15:51
976 lectures
Entre le tournoi de Cannes, le festival de RolandGarros et la valse des entraîneurs de football, la presse française en a peu parlé : le plébiscite sarkozyste ou la majorité silencieuse manifestait dans la rue son soutien total à notre président. L'empathie est totale. Nous avons des photos.

Lire la suite...



War Games en cravate

04/06/2007 15:55
1.131 lectures
La guerre économique trouve des applications concrètes dans les QG des grandes entreprises. Une des dernières modes sont les War Rooms, où on s'amenage des bureaux pour simuler en mode guerrier le théâtre des opérations.

Lire la suite...



La querelle du voile

28/05/2007 20:20
1.087 lectures
Vous vous demandez si le voile, le foulard islamique ou la burqa sont des symboles d'oppression des femmes ou simplement l'expression de la foi, vous vous questionnez pour savoir si lorsque le régime iranien se durcit, il exige plus d'étoffe près des visages des femmes, il vous arrive aussi de vous interroger sur les conquêtes des féministes aux côtés de la servitude volontaire, vous vous demandez ce qui est plus moderne du string ou de la burqa, si ces doutes vous assaillent, vous déconcentrent, vous découragent, selon certains, vous êtes racistes.

Lire la suite...


L'image de la famille dans la publicité

25/05/2007 09:57
2.581 lectures
La publicité offre les meilleures indices des aspirations de notre société, bien plus que le cinéma ou les discours politiques. Dans des formats courts, les situations de promotion d'un produit doivent créer l'empathie, puis, l'adhésion. C'est pourquoi les marketeurs, appuyés par les sociologues, dessinent les contours de la famille idéalisée par les gens, par vous et moi. Eh oui, vous ne le savez pas mais eux le savent.

Lire la suite...





Zinneke

12/05/2007 07:46
816 lectures
Un point de culture bruxelloise, dans la foulée d'un précédent samedi.

Un zinneke est un chien perdu sans collier, qui ne paye pas de mine, n'est pas de race ni de chasse, mais bien de rue, secoué par les puces, qui n'aboie plus, crache ses chiquots, claudique sur trois pattes, et qui devient malgré tout le toutou, le chienchien à sa mémère ou sa mémé. Carlin bâtard, corniaud bigleux, clébard ménaut, amoure et vairon, sans pedigree, le zinneke était tout juste bon à jeter dans la Senne, qui se disait alors, Zinne, d'où le surnom de zinne-ke.

L'amicale des anciens amis de Kevin

11/05/2007 08:45
241 lectures
Il ya quelques mois, j'avais ouvert une amicale de téléspectateurs fort plaisante, trouvais-je, où avec mon ami Kevin, nous devisions sur les programmes télédiffusés d ela veille, en général du foot, en général des matchs survendus que nous rabaissions à de plus étiques proportions. Cette amicale a fait long feu de tout bois. Mon compagnon occupe désormais des fonctions professionnelles très élevées que je me garderais de dévoikler, car vous me regarderiez alors avec une délictueuse concupiscence. J'aimai la manière dont ce mauavais coucheur houspillait T.Gilardi, qu'il avait d'ailleurs rencontré personnellement dans un face-à-face mémorable où le remplaçant de T. Roland portait ses mains au-dessous de la ceinture. Mais dorénavant, cet ami se meut dans des sphères sis stratosphèriques que le seul Gilardi qu'il croise est italien, joue au MAC et nie. C'est pourquoi, il ne passe plus apr la peine de me saluer. Il y a quelques mois, je dois dire, un Strasbourg-Brest arait valu de longues discussions, anecdotes, bruites de couloirs, railleries, quolibets. Là silence radio, même pas un Télégramme. J'ai également découvert que K. avait semé d'anciens compagnons avec qu'il a paratgé sa couche, son pot de Nutella, sa saxo et les plats mijotés par sa douce mère. mais, moi, je ne lui garde aucune rancune, je l'aime. for ever. Je vais donc mettre sur pied une amicale des anciens amis de Kevin, en compagnie de tous ceux qui eurent affaire (ou pas) avec l'ancien stoppeur de G....... et nouvelle tête pensante ( sans nous) de l'...A.

Les deux minutes du fils de Laurent Fabius

10/05/2007 12:30
340 lectures
Nous avons reçu dans notre boîte une elttre scellé de Paris. Le fils de Laurent Fabius a rédigé dans un style incompréhensible par nous une missive ayant vocation à agrémenter ce stub. Cette façon singulière de stubber nous le devons à un être non moins singulier. Ce fameux style a nécessité de longues heures de lectures et de décryptages et quelques retranscriptions utiles pour la compréhension du plus grand nombre. Le fils de Laurent Fabius a décidé de prendre le traway pour la première fois de sa vie et de nous le narrer par les narines.
ce soir là, il s'est directement rendu derrière le conducteur pour lui souffler près de son oreille populeux l'adresse des Fabius. le pilote de l'engin (trente tonnes) s'est retourné à demi-interloqué, à demi-étonné, à demi-sardonique, mais pas moins que le jeune fils de Laurent Fabius qui a crié : "Attention! ilo faut regarder la route, jeune fou". Apeuré, il s'est blotti contre son majordome-conseiller. lorsque els contrôleurs ont eu le bizarre réflexe de lui demander un ticket, le fils de Laurent Fabius a d'abord répondu qu'il n'en avait pas car il n'était pas une machine à distribuer (sic), puis il s'est repris en affirmant qu'"eu égard aux services rendues au pays par sa famille, c'était plutôt à la France de lui remettre un billet". Se rappelant à son devoir populaire, il a demandé comment on faisait pour acheter un ticket. ce qu'il a fait, mais dans des proportions étonnantes, puisqu'il en a acheté mille.



Voyage en Espagne

05/05/2007 08:20
268 lectures
"Dans la grande sacrisitie, voisine de la petite, on remarque Christ en croix, de Domenico Theotocopuli*, dit el greco, peintre extravagant et singulier, dont on prendrait les tableaux pour des esquisses du Titien, si une certaine affectation des formes aigües et strapassées ne les faisait bientôt reconnaître. Pour donner à sa peinture l'apparence d'être faite avec une grande fierté de touche, il jette çà et là des coups de brosse d'une pétulance et d'une brutalité incroyables, des lueurs minces et acérées qui traversent les ombres comme des lames de sabre : tout cela n'empêche pas le Greco d'être un grand peintre; les bons ouvrages de sa seconde manière ressemblent beaucoup aux tableaux romantiques d'Eugène Delacroix."

Théophile Gautier, Voyage en Espagne, folio classique, p.69

Lire la suite...


Remerciements

02/05/2007 23:59
201 lectures
Je vous remercie humblement, vous tous qui avez souhaité un joyeux anniversaire au patron de ce stublog. Il vous convie tous, vous et vos écharpes du Racing à sa soirée d'anniversaire qu'il organise avec son copain David beckham. Vu qu'ils sont nés la même date et que David a une maison un peu plus grande (et qu'ils sont copains), cela se passera probablement chez lui à une date indéterminée, en un lieu indéterminé (Madrid? Los angeles? Bruxelles?). Toutefois, pouvez-vous souhaiter tout aussi caniculairement un bon anniversaire à David par l'intermédiaire de son amie intime, [login=playlikebeckham ] qui lui transmettra?