A la recherche du boss !

07/12/2009 15:47
947 lectures
Et voilà, les négociations avec Big Moustache ont abouti. Philippe, il m'a envoyé un message sur facebook pour me dire qu'il avait vendu le racing. J'ai répondu : « Super, tu as plein de pièces dans ta tirelire, tu vas pouvoir acheter plein de trucs chouettes, je sais pas moi, des gaufres au marché de Noël, avec plein de baguettes flambées ! » Mais Philippe n'avait pas l'air très content. Il a répondu avec plein de smiley tristes comme quoi il serait jamais champion de France, que c'était la faute à Gilbert Gress, à Jipépé, à Monsieur Furlan, à son frère, au ouèbemaster et aussi au président ah bin non car c'était lui le président en fait...

Pas la grande forme, Philippe. J'ai rangé mon Aïe-Phone 3GS et je suis allé au racing. Bah oui, j'ai envie de rester au racing, c'est rigolo de travailler ici, il se passe toujours plein de trucs, comme dans ma série préférée, Desperate. Bon, la copine à Tony Parquet en moins mais si tu la remplaces par Cécile Traverse, c'est tout à fait ça ! Donc hier, je suis allé au racing, histoire de parler au nouveau patron pour voir si je peux rester.

J'arrive rue de l'EricWoerth et je croise Guigui Lacour, en train de terminer son happy meal, il sortait de l'entrainement. « Dis, guigui, c'est qui le nouveau boss, il faut que je lui parle... ». Il me répond que c'est Monsieur Julien, un ancien Marseillais. Hop, je vais à son bureau. Moi : « Bonjour monsieur Julien, c'est vous le nouveau Philippe ? » Là, Monsieur Julien, il me regarde en écarquillant les yeux tout grand, comme s'il avait vu Simon zenke réussir un débordement... « Ah non, c'est pas moi le boss, moi je m'occupe juste des sources humaines » qu'il me répond. Et puis il me dit que le patron, c'est Rayban Logan, que c'est un jeunôt et que pour le joindre, faut aller sur touitteure, le téléphone, c'est trop old school pour lui.

http://baddminton.com/wp-content/uploads/2008/09/jafar_parrot.jpg
Monsieur Jafar avec Rayban Logan
Le Rayban, il n'est pas français, alors j'ai écrit en anglais : « Hi Rayban, u are the boss of the racing, isn't it ?! xx ». Il a répondu hyper vite : « No, the boss is Monsieur Jafar, sorry ». Et puis il m'a donné son numéro de téléphone. Allez, je téléphone, boite vocale : « vous êtes bien sur le téléphone de monsieur Hilami  blablabla ». Hilami ? Zut, j'ai un mauvais numéro. Alors j'appelle Monsieur Julien qui me dit de tenter ma chance chez un certain monsieur Fontainela. « Ah, c'est lui le patron alors ? ». Monsieur Julien me répond qu'il est pas sûr mais que c'est possible puis que c'est un Français et qu'il est fan du racing depuis longtemps. Moi, ça m'a fait rigoler, je savais pas qu'y avait des fans du racing en dehors de l'Alsace. Alors Monsieur Julien il m'a expliqué que c'était compliqué, que Fontainela, il avait chopé une étudiante au Gala Droit 1994 au Palais U, ce que du coup il était allé au racing voir des matches tout en faisant des bisous derrière son écharpe bleue et blanche à son amoureuse. J'ai remercié monsieur Julien et j'ai essayé d'appeler le Fontainela mais ça répondait pas. C'est rigolo le racing, faut vraiment être amoureux pour tomber dedans !

Commentaires (4)

Flux RSS 4 messages · 170 lectures · Premier message par rachmaninov · Dernier message par JjTxofnQQWtrkSd

Commenter