Coup de Coeur : Imperialism

26/02/2006 21:30
1.308 lectures
Les premiers pas dans le monde des jeux de stratégie au tour par tour sont souvent difficiles. Pas envie de s'agacer sur un wargame pur ? Pas envie de se plonger dans les arcanes de Civilization ? Optez donc pour Imperialism et son subtile mélange de technologie et de guerre, de gestion de ressources et de politique !
http://www.rom.gr/rom3/village/v4_images/IMPERIALISM.JPG


Finition : 17/25
On a connu mieux en matière d'interface, mais l'univers du XIXème siècle séduit, et la carte est très intéressante à utiliser. L'émergence du rail entraîne de bonnes perspectives de développement de l'univers, et la gestion des cantons est très bien faite. Brisant le traditionnel carcan des carrées ou hexagones de wargames, le jeu conserve cependant tout l'esprit du tour par tour. Beau tour (par tour) de maître signé SSI.


Graphismes : 8/10
Bien entendu, même pour l'époque, les graphismes ont vécu. Mais la carte est agréable à utiliser, les couleurs bien choisis et le boisé des menus très opportun. Au final, on trouve le tout plutôt agréable, même si ça manque un peu de cinématique.


Bande son : 7/10
Les musiques sont encore très très bonnes, comme dans tous les jeux mémorables de stratégie. La cinématique de présentation est superbement orchestrée, à l'instar de celles de Civilization II. Les sons sont quant à eux peu recherchés, voire agaçant, ce qui noircit un peu le tableau.


http://www.gamerankings.com/screens3/24747/1.jpg


Ergonomie : 13/15
L'interface n'a rien d'intuitif. Au début, on cherche ce qu'il faut faire, on ne trouve pas où donner ses décisions, etc. Puis, arrive un moment où l'on se dit que cette idée de centre-ville à tout faire est très creusée. Les correspondances entre main-d'oeuvre et production est élaborée et équitable. Pire, quand on joue après à Imperialism II, on regrette grandement ce système ! Donc ça ne trompe pas, c'est qu'il est bon.


Scénario : 5/10
Le gros défaut du jeu, c'est qu'il manque grandement d'intérêt historique. Le scénario est quasi-inexistant, et la seule satisfaction donnée est de pouvoir jouer sur une carte réelle de l'Europe. C'est bien maigre.


Durée de vie : 4/5
Même sans scénario, le jeu garde un bon intérêt dû à son générateur de carte aléatoire. Les parties ne se ressemblent pas tant que ça, et les possibilités sont innombrables. Par contre, gros bémol, le jeu se finit automatiquement après un vote en votre faveur, impossible de continuer pour écraser tout le monde. C'est rageant, surtout qu'il est bien simple de convertir tous les petits territoires indépendant à votre cause (intégration politique dans « l'Empire »), alors qu'il l'est beaucoup moins de les conquérir proprement dit.


http://www.gamerevolution.com/oldsite/games/pc/sim/imperialism3.jpg


Intérêt : 23/25
Malgré ses quelques défauts, je ne peux que vous conseiller de tester cette alternative à Civilization (certes moins poussée, moins grandiose) qui vous offrira de belles heures de jeu. Si comme moi la période de la révolution industrielle et de l'essor du rail vous passionne, bienvenue dans l'univers merveilleux du tour par tout. Surtout que certaines bonnes idées n'ont malheureusement jamais été reprises...


Note : 77 %
Un petit jeu sans prétention
Qui a incontestablement plus d'un tour (par tour) dans son sac !



Simon_

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter

Flux RSS garkham_250.JPG

garkham

Voir son profil complet

Archives

2009

2007

2006

2005