Coupe des Villes de Foires 1964-65 (7)

11/09/2006 21:51
669 lectures
1/4 de finale face à Manchester United

Le contexte

Après le Milan AC, le FC Bâle et le FC Barcelone, le Racing ne pouvait tomber que contre un gros client, il s'agit des Anglais de Manchester United.
Contrairement à leurs prédécesseurs, le Milan et Barcelone, leur palmarès international est encore vierge, néanmoins, au cours de leurs 3 précédentes participations, ils ont manqué de peu la finale: 1/2 finalistes en coupe des Champions en 1957 et en 1958 et 1/4 de finaliste de la coupe des coupes en 1964.

Mais après 5 championnats et 3 coupes glanés sur leurs terres, les Mancunéens montent en puissance tant en Angleterre qu'au niveau européen. Ils finiront d'ailleurs champion à la fin de cette saison 1965 et éliminés de justesse face aux futurs vainqueurs, les Hongrois de Ferencvaros, en coupe d'Europe. Surtout cette équipe sert de base à la formation qui remporta la coupe des champions en 1968, premier titre européen des Red Devils. On retrouve aussi deux joueurs qui battent l'Allemagne en finale de la Coupe du Monde en 1966, Charlton et Stiles.

Bobby Charlton, justement, est la star de cette équipe. Ce milieu, très porté vers l'avant, est professionnel depuis l'âge de 18 ans, il effectue toute sa carrière à MU. Il y remporte 3 championnats et la prestigieuse coupe des champions. Il dispute pas moins de 752 (!!!) matches avec MU pour 247 buts. Sélectionné à 106 reprises, il est recordman de buts en sélection (45) et participe grandement à décrocher la seule coupe du Monde anglaise en 1966. Cette même année, il est le second anglais sacré Ballon d'Or.

Le matche aller: RCS - Manchester : 0-5

MU aligne ni plus ni moins que 11 internationaux. Le Racing, lui, doit se priver de son buteur, J. Farias, blessé.
Avant le coup d'envoi, les joueurs s'opposent au choix tactique de leur entraîneur, P. Franz, vexé, les laisse libre de toute consigne. Bien mal leur prit...

Les Strasbourgeois essaient dès le début de prendre le matche à leur compte, Gress qui remplace poste pour poste Farias se montre dangereux dès la 5e minute. Les Red Devils laissent venir, profitant de quelques contres. A la 11e minute, Herd échoue mais on sent que la rencontre a changé de cours.
A la 18e Schuth sauve son camp devant Connelly, mais pas pour longtemps. Une minute plus tard, ce même Connelly ne manque pas le cadre lorsque Herd centre de la droite: Schuth est battu pour la première fois de la soirée.
Le Racing tente de réagir dans la foulée: Gress et Szczepaniak sont les plus dangereux, Heiné frappe de loin sans inquiéter Dunne, Merschel sur un corner de Hausser met en danger le gardien adverse qui relâche sur Hauss. En vain !
Côté mancunéen, Herd sème le trouble dans la défense alsacienne. D'abord à la 39e minute. Puis ses efforts sont rapidement récompensés, il double le score à la 40e, sur un centre de Charlton, il fusille Schuth. 2-0 à la pause, le Racing n'est pas verni...

Les Strasbourgeois ne sont pas pour autant résignés, à la reprise ils se ruent à l'attaque par l'intermédiaire de Szczepaniak et Gonzales. Mais leurs attaques sont stériles et du côté anglais, Charlton, l'homme du matche, fait un malheur sur son aile droite. Sur un de ses nombreux centres, Law marque le 3e but. 10 minutes plus tard, Charlton remporte son duel face à Schuth et corse l'addition: 4-0. Les Strasbourgeois continuent à jouer mais n'inquiètent plus que très rarement la défense adverse. Au contraire, Law scelle le score à la 88e minute et enfonce le Racing avec ce 5e but.

La défaite est lourde même si le Racing n'a pas démérité. Mais Mancheste r évolue une classe au-dessus.

La fiche

Strasbourg:
Equipe


Manchester:
Equipe

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter

Flux RSS Le stublog de jeanclaude : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...

jeanclaude

Voir son profil complet

Archives

2007

2006

2005