Coupe des Villes de Foire 1965-1966 (3)

14/09/2006 18:54
640 lectures
Le matche d'appui : Milan AC - RCS: 1-1 ap

La rencontre est marquée par un événement d'avant matche assez incroyable de nos jours ! La veille de cette rencontre européenne, l'équipe de France dispute un matche qualificatif pour la Coupe de Monde 66 à Marseille face au Luxembourg. Deux Strasbourgeois ont été appelés, Schuth, remplaçant en sélection, et Hausser, qui dispute l'intégralité de la partie. Ces deux-là doivent rejoindre leurs coéquipiers à Milan pour y disputer ce matche d'appui. Ils sont deux titulaires indiscutables au sein de l'équipe strasbourgeoise, tout le monde compte sur eux, même si Hausser a déjà 90 minutes dans les jambes.
En ce dimanche matin, ils gagnent Paris d'où doit s'envoler leur avion pour l'Italie. Mais les conditions météo sont exécrables, leur avion part en retard. Il n'atterrit à Milan qu'à 14h15 alors que le coup d'envoi doit être donné à 14h30. Les Milanais font preuve d'un fair-play remarquable, ils acceptent de repousser le coup d'envoi et dépêchent un dirigeant à l'aéroport pour récupérer Schuth et Hausser. Le chemin du retour est épique, ils se changent dans la voiture qui grille tous les feux rouges au passage. Arrivés à San Siro, ils sont envoyés directement sur la pelouse, la partie peut commencer !

Les Strasbourgeois sont encore abasourdis par cette mésaventure, les Milanais ne se font pas prier pour mettre la pression d'entrée. Merschel effectue un premier sauvetage devant Fortunato, puis Schuth à peine arrivé sur la pelouse doit montrer toute sa classe pour repousser les assauts milanais. Au cours de cette mi-temps le Racing reprend du poil de la bête, la rencontre s'équilibre, même si Hausser encore émoussé manque une belle action suite à une erreur de Maldini. A la mi-temps, le score est inchangé, toujours 0-0.

A la reprise, Hausser prouve qu'il ne s'est pas fait attendre pour rien. Il effectue une course de 60 mètres, dribble la défense milanaise et se présente face au but, malheureusement sa frappe est trop enlevée. Une belle action entre Amarildo et Angelillo se termine par le premier but pour les Milanais. Ce dernier est même proche du doublé lorsqu'il frappe la transversale. Gress lui réplique rapidement et en fait de même rapidement en frappant de la tête un corner de Hausser, le ballon ricoche sur la barre. La pression strasbourgeoise s'intensifie et c'est Szczepaniak qui sauve les siens de la tête. Décidément, la victoire a du mal à se dessiner entre les 2 équipes.

Vient alors le temps des prolongations. Le Racing continue sur sa lancée mais sa domination est stérile. Hausser croit bien pouvoir être le héros du matche mais sa frappe violent vient une nouvelle fois mourir sur la transversale. Plus rien n'est marqué, il va falloir procéder au tirage au sort du vainqueur.

Au pile ou face, Hauss est le plus chanceux. Etrangement, il y alors un second tirage effectué par Hauss : l'arbitre présente deux billets au capitaine strasbourgeois, son choix sera alors décisif. Il tire un papier, le mauvais, et on peut lire la déception sur son visage : les Milanais sont déclarés vainqueurs. Plus chanceux à ce jeu face à Barcelone, le Racing est cette fois-ci éliminé de manière tragique...

La fiche

Strasbourg :
Equipe


Milan :
Equipe

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter

Flux RSS Le stublog de jeanclaude : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...

jeanclaude

Voir son profil complet

Archives

2007

2006

2005