logorennes.gif

Rennes France

0.0 / 5 (0 note)
Année de création
1901
Site officiel
staderennais.com
Stade
Roazhon Park
Ville
Rennes

Histoire

Palmarès

Rennes

  • 1904 Champion Championnat USFSA (Ouest)
  • 1906 Champion Championnat USFSA (Ouest)
  • 1908 Champion Championnat USFSA (Ouest)
  • 1909 Champion Championnat USFSA (Ouest)
  • 1916 Champion Championnat de France Interfédéral
  • 1920 Champion Division d'Honneur (Ouest)
  • 1922 Finaliste Coupe de France
  • 1923 Champion Division d'Honneur (Ouest)
  • 1935 Finaliste Coupe de France
  • 1939 Vice-champion Division 2
  • 1956 Champion Division 2
  • 1958 Vice-champion Division 2
  • 1965 Vainqueur Coupe de France
  • 1971 Vainqueur Coupe de France
  • 1976 Vice-champion Division 2 (A)
  • 1983 Champion Division 2 (A)
  • 1990 Vice-champion Division 2 (A)
  • 1994 Vice-champion Division 2
  • 1999 Finaliste Coupe Intertoto
  • 2008 Vainqueur Coupe Intertoto
  • 2009 Finaliste Coupe de France
  • 2013 Finaliste Coupe de la Ligue
  • 2014 Finaliste Coupe de France

Rennes II

  • 1973 Vainqueur Coupe Gambardella
  • 2003 Vainqueur Coupe Gambardella
  • 2008 Vainqueur Coupe Gambardella

Historique du club

Le Stade Rennais est un club centenaire fondé en 1901 par des étudiants. En 1965 et 1971, Rennes gagne la Coupe de France. Dans la foulée, en 1972, la section Football prend son indépendance pour devenir le Stade Rennais Football Club. Dans les années 2000, l'actualité du Stade Rennais a été marqué par le lourd investissement du groupe Pinault dans le budget du club. De cette période, on retiendra surtout les transferts "flops" des Lucas ou Turdo et un maintien à l'arrachée en D1, mais aussi la victoire en Coupe Gambardella en 2003 face à Strasbourg (4-1), trente ans après le premier succès du club dans cette compétition.

A noter qu'en 2001, pour fêter le centenaire du club, une renovation complète du Stade la Route de Lorient a été amorcée pour mener sa capacité à plus de 31 000 places.

Meilleur buteur de l'histoire : Grumellon (107 buts)
Joueur le plus capé de l'histoire : Cédolin (322 matches)