nimes.gif

Nîmes France

0.0 / 5 (0 note)
Année de création
1901
Site officiel
nimesolympique.fr/
Stade
Stade des Costières
Ville
Nîmes

Histoire

Ca s'est passé un 20 janvier

Matchs

Voir un autre jour

Légendes

  • Haan.jpg Edmond Haan

    Vainqueur de la Coupe de France 1951 avec le Racing, il était un des meilleurs ailiers gauches de France.

Palmarès

Nîmes

  • 1950 Champion Division 2
  • 1956 Vainqueur Coupe Charles Drago
  • 1958 Finaliste Coupe de France
  • 1958 Vice-champion Division 1
  • 1959 Vainqueur Coupe Gard-Lozère
  • 1959 Vice-champion Division 1
  • 1960 Vice-champion Division 1
  • 1961 Vainqueur Coupe Gard-Lozère
  • 1961 Finaliste Coupe de France
  • 1964 Vainqueur Coupe Gard-Lozère
  • 1966 Vainqueur Coupe Gard-Lozère
  • 1968 Vice-champion Division 2
  • 1970 Vainqueur Coupe Gard-Lozère
  • 1972 Vice-champion Division 1
  • 1980 Champion Division 4
  • 1985 Vainqueur Coupe Gard-Lozère
  • 1988 Vainqueur Coupe Gard-Lozère
  • 1991 Vice-champion Division 2 (A)
  • 1992 Vainqueur Coupe du Languedoc-Roussillon
  • 1992 Vainqueur Coupe Gard-Lozère
  • 1996 Finaliste Coupe de France
  • 1997 Champion National 1 (B)
  • 2003 Vainqueur Coupe du Languedoc-Roussillon
  • 2004 Finaliste Coupe Gambardella
  • 2005 Demi-finaliste Coupe de France
  • 2006 Champion CFA2
  • 2006 Vainqueur Coupe Gard-Lozère
  • 2012 Champion National

Nîmes II

  • 1961 Vainqueur Coupe Gambardella
  • 1966 Vainqueur Coupe Gambardella
  • 1969 Vainqueur Coupe Gambardella
  • 1972 Vainqueur Division 3 (Sud-Ouest)
  • 1977 Vainqueur Coupe Gambardella

Historique du club

En réalité, le club du Nîmes Olympique fondé en avril 1937 n'est que la continuité du défunt Sporting Club Nîmois (créé en 1901). Dès sa première année d'existence, le club nîmois obtient le statut professionnel et le droit de jouer en division 2 (groupe B).

1950-1951 allait voir l'équipe de Nîmes évoluer pour la première fois de son histoire en Division 1. Cette première saison a bien failli voir Nîmes gagner le titre de champion de Division 1, mais les "Crocodiles" terminent deuxième à un point de l'OGC Nice. Après cette montée en D1, Nîmes Olympique allait signer un long bail parmi l'élite du football français. La période la plus faste du club gardois se situe de 1956 à 1963. Le premier titre arrivera en 1956 avec la victoire en Coupe Drago. Sous la direction de l'incomparable entraîneur Kader Firoud, Nîmes Olympique réussira à se hisser à la deuxième place de Division 1 en 1958, 1959 et 1960.

Moments forts dans l'histoire du club : deux finales de Coupe de France perdues toutes les deux face à Reims en 1958 et Sedan en 1961. A cette époque, Nîmes sera surnommé le « Poulidor » du football français ! Les années 70 commenceront bien pour le club : 2ème en championnat en 1971-72, premier match de coupe de l'UEFA contre les Portugais de Setubal en novembre 1971. La fin des années 70 va voir une baisse des résultats et la descente en Division 2 sera effective pour la saison 1984-1985. Le club ne remontera en D1 qu'en 1991. Le recrutement pour 1991-1992 sera spectaculaire, avec l'arrivée de Cantona, Ayache, Vercruysse, Tittel, Catalano, Lemoult, Nîmes Olympique frappe un grand coup pour se maintenir en Division 1. L'espoir tiendra un an, mais la descente sera inévitable en 1993.

La saison 1994-1995 sera la pire de toute l'histoire du club, en terminant à la dernière place, Nîmes sera relégué en National 1 pour la première fois de sa longue histoire. L'édition 1995-1996 sera la saison de tous les paradoxes, l'équipe sauvera sa tête en National 1 de justesse mais atteindra la finale de la Coupe de France face à Auxerre : défaite 2-1. La saison 1996-1997 sera celle du renouveau avec une participation en Coupe d'Europe des Clubs Vainqueurs de Coupe (huitième de finale face à l'AIK Solna) et un titre de champion de France de National (synonyme de remontée en Division 2) . Cinq saisons après cette remontée, Nîmes a replongé. Une saison terne où les joueurs eurent du mal à s'imposer chez eux... Au final, une avant-dernière place de Division 2 et une nouvelle relégation en National !