Marc Keller

Flux RSS 4018 messages · 357.819 lectures · Premier message par ganesh · Dernier message par rcsforever

  • marcelito68 a écrit, le 11/10/2017 12:05 :
    il-vecchio a écrit, le 10/10/2017 21:45 :
    Ja verdammi! 's esch wohr! M'r brücha Invesitsseurs. Investisseurs und schnall! Dü Schorsch Investisseurs wie friejer. Weisch noch? Zallemols hà m'r rechtiga Investisseurs ghèt.
    • D'r Hechter! D'r hèt in d'Short investiert
    • McCormack. D'r esch grandios g'sìn. D'r hèt uns d'Proissy und wiè hàn die zwei Àrschlächer weder g'heissa gebroocht? Ah ja! Leroy un "mon ami Pierre". Die zwei Schlàwiner!
    • Chinette, à brima Investisseur. Met 'm Chinette het m'r gmeint d'Investissuer hèt Roucx-Combaluzier-Schindler g'heissa. Nuff! Na! Nuff! Na!
    • D'r aller bescht, d'r grescht vun alla, d'r Mozart de la finance, aaaah Jafar!


    Ja. M'r brücha Investisseurs.

    Oui, je sais ça faisait longtemps.
    Traduction?? Vous pouvez vous brosser!



    Oh pétard !!!! C'est pas la France ici ???
    Arrête le PICON et la METEOR, ou les deux.....


    Hier ist es vor allem das Elsass.

    d'Narwe gehn mir dure hasebock.
  • Je trouve super sympa ces insertions en alsacien.

    D'ailleurs, est-ce que je me trompe ou non ?, mais je trouve que le kop ne lance pas assez le "Jetz geht's los"
  • Pour te dire à Dijon aucun jetzt geht's los de lancé.

    Première fois qu'un adversaire reçoit un rouge et que je n'entends pas le fameux "auf wiedersehen".
  • jetzt rett d Markus Ditsch, howowow...
    Marc parle mnt allemand, o ouh o ouh

    Wer kann noch er bessel elsässich rette in dem Keffile ? Heilicher Bimbam...
    Qui peut encore parler alsacien dans cette boutique ? Saperlipopette.

    Quel est l impact de nos cousins germains sur le business du racing en terme de supporters ou de suivi ? C est une legende ? Ultramarginal ou fort potentiel ? En tout cas keller y croit puisqu il n hesites pas a faire communiquer ses joueurs dans la langue de Goethe...
    Niveau business on remarque clairement que les sponsors principaux ont leur maisons meres originaire d outre Rhin. Plutot inedit au racing non ?
  • Y a qu'à tendre l'oreille à la Meinau, ça parle quand même souvent allemand (et pas que des supp du KSC venus voir les UB).
  • Modifié par tonton-arsene ·
    tonton-arsene
    Abonné en nord et bcp d'allemands autour de moi, je trouve ça cool d'ailleurs je me demande si c'est pareil dans d'autres clubs francais limitrophes comme lille ou nice par exemple.
  • Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup d'allemands qui vont voir les matchs à Nice, non. :-)
  • Si justement, y a toujours un bon groupe d'allemands qui se déplacent en règle générale avec les indépendants.
  • berri... lille et belges, niçois italiens cqfd;)
  • echouafni a écrit, le 12/10/2017 17:04 :
    Je trouve super sympa ces insertions en alsacien.

    D'ailleurs, est-ce que je me trompe ou non ?, mais je trouve que le kop ne lance pas assez le "Jetz geht's los"


    Je me suis fait la même réflexion. En début de saison on l'entendait d'ailleurs plus à l'extérieur que üf d'r Meinau.

    En même temps, je trouve que la tribune nord ne reprend pas assez le "Jetz geht's los" lancé par le kop ; moi-même je me fais le reproche de rester trop timide sur le point. Toujours ce rapport compliqué de l'Alsacien avec sa langue.?
  • Trop rapide, trop balancé.
  • faudrait un espèce de phrasé chanté genre
    Jeeeeeeetttttttzzzzzzzz geht's los/
    Jetz geht's los, jetz geht's los
    Jjeeeeeeetttttttzzzzzzzzzz geht's los / jetz geht's los,jetz geht's los.... etc etc
    bon c'est une idée comme ça....... c'est ptetre un peu débile.......!?
  • Modifié par fahrenheit57 ·
    fahrenheit57
    Faudrait le lancer comme un Aux Armes ou un STRAS BOURG en fait !

    KOP Jeeeeeeeeeeetzzzzzzzz
    STADE Jeeeeeeeeeeeettttzzzzz

    IDEM Geeeeeeeeeeehhhtttttttt'ssssssss

    IDEM Losssssssssssssss

    Simple, efficace, pourquoi ils y ont jamais penser... ça ferait en plus une jolie touche originale absente dans les autres stades.
  • Hopla vendu.
    Marco ? les beach boys ? C est bon vs lancez cela demain.
  • Pour le rythme, j'ai vu un reportage sur un exploitant de baraques à frites dans le nord qui a une quinzaine de véhicules à Bollaert, faut se baser sur Les Corons. Les nous ne sommes pas onze...., qu'on entend plus à la meinau, bizarre hymne composé avec les supporters, est trop rapide.
  • Dans le petit reportage sur le racing :
    http://www.rcstrasbourgalsace.fr/actualites/le-racing-au-canal-football-club
    Marc Keller (à 2'00) rend hommage dans l'ordre : aux entraineurs, aux joueurs, mais surtout aux supporteurs, aux partenaires et aux collectivités.
    Bien évidemment, il s'oublie.
    Sans un président de ce calibre, Marc Keller, avec son profil d'ancien joueur et son intelligence, le racing n'en serait pas là en ce moment.
    Merci Président Keller !
  • Ah ! Après les psaumes en alsacien, je suis bien heureux de voir que l'hagiographie de Saint Marc Keller reprend ses droits. :D
  • La reconstruction c'est très bien mais le plus dur est devant lui (nous). De sa capacité ou non à faire du Racing un club stable dans l'élite dépendra aussi son bilan de président, le retour au niveau pro n'étant pas une finalité et il le sait mieux que personne.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.