Thierry Laurey

Flux RSS 1500 messages · 217.589 lectures · Premier message par navacro · Dernier message par wiki67

  • Guingamp par exemple en est à sa 5e saison consécutive dans l'élite avec 26 millions de budget cette année.. Enfin Montpellier (on est bien placé pour le savoir) et Toulouse que tu cites sont également présents à ce niveau depuis un long moment.
  • christ13061144349649.jpg
    Modifié par christ1306 ·
    christ1306 • 43 ans
    Plutôt d'accord avec @knack 90 ;) mais bien sûr on préfère toujours le meilleur des cas.

    Et comme cela a déjà été évoqué par le passé: il vaut mieux connaitre les joies et les déceptions de faire l'ascenseur que de se stabiliser à la 16ème place 20 ans d'affilés (enfin c'est mon avis, pas sûr que le public récent et à plus forte raison celui arrivé cette année soit d'accord)
  • Ben justement non. Si Laurey et le staff communiquent sur un programme ambitieux c'est bien qu'ils veulent stabiliser le club en L1.
    Oui, il y a du boulot, et la construction ne se fera pas de manière linéaire puisque tous les rouages du club doivent suivre en commençant par le centre de formation. C'est encore loin d'être le cas, cela s'étalera sur plusieurs saisons, peut être 10 ans. Et à cette échelle de 10 ans une descente maintenant, serait un gros coup de frein mais qui ne remet rien en cause. De tout ce qu'on peut lire de Laurey on peut comprendre qu'il est venu chez nous pour un objectif sur le long terme, je suis persuadé que maintien ou pas, il est chez nous pour un moment. Et qu'on ne me dise pas que la 7ème ville de France est condamnée à faire le yoyo entre L1 et L2.
  • La vérité c'est que d'autres y arrivent mais que des clubs comme Stras ou Metz par exemple, sont historiquement des cancres.. dans l'élite, en espérant que la donne soit différente pour le Racing à l'avenir.
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    En tout cas ce que j'aime chez lui, c'est sa franchise..

    Il ne se réjouit pas de voir une fois de plus des stars débouler à la Meinau: "Selon comment ça va tourner, on peut créer la surprise, mais aussi prendre une bonne rouste. Et si c'est la deuxième en 10 jours [NDLR: le Racing accueille le PSG en championnat le 2 décembre], ça peut faire mal à la tête"

    Obligé de laisser un peu d'espoir aux supporters mais réaliste malgré tout.
  • Petit HS: ce n'est pas parce qu'on est la 7ème ville de France qu'on va finir 7ème.
    Démonstration par l'absurde: si le frère du Prince il décide de l'enquiquiner comme à l'époque où ils portaient des couches, il va racheter Blaesheim et dans 10 ans il va concurrencer le frérot en LDC. Le budget a plus d'importance que la taille de la ville (et encore il y a des ratés cf Matra Racing)
  • christ1306 a écrit, le 09/11/2017 16:21 :
    Et comme cela a déjà été évoqué par le passé: il vaut mieux connaitre les joies et les déceptions de faire l'ascenseur que de se stabiliser à la 16ème place 20 ans d'affilés (enfin c'est mon avis, pas sûr que le public récent et à plus forte raison celui arrivé cette année soit d'accord)


    Au contraire, je pense que conserver une stabilité est essentielle quitte à finir 10 saisons de suite à la 17e place. C'est en faisant l’ascenseur et en loupant la montée qu'on a été propulsés chez les amateurs. D'un point de vue économique et pour attirer de bons joueurs, il est toujours mieux d'être en L1 quelle que soit son classement. Je dis ça et pourtant ça fait plus de 10 ans que je suis le Racing, donc j'ai à la fois connu la C3 et la CFA2.
  • Tu peux faire 20 ans de stade rennais et osciller entre la 5e et 15e place ... Tu seras toujours au plus haut niveau, mais tu vas pas vibrer pour autant. Je sais pas, depuis les années 90 ou je suis le Racing, y'a quand une habitude et un certain kiff à être secoué et voir des choses se passer ... Je sais pas si l'approche a la passion de supporter un club serait la même si ça fait 20 ans qu'on serait en L1, sans vraiment de plus.

    Alors oui, il faut construire pour avancer, mais dans l'idée ou l'on s'imagine le Racing (pas forcément dépositaire d'un milliardaire ou d'une société investissant dans le foot), je pense que nous ne sommes plus loin du max ou nous pouvons postuler.
  • christ1306 a écrit, le 09/11/2017 10:19 :

    -on fini par descendre en continuant à produire le jeu actuel, en acceptant les ratés que l'on peut voir .


    On reste jusqu'à la fin de la saison dans les trois derniers au risque de descendre (même en barrages si 18e) mais ça ne fait rien, on continue de produire le même jeu? C'est absurde!

    christ1306 a écrit, le 09/11/2017 16:21 :

    Et comme cela a déjà été évoqué par le passé: il vaut mieux connaitre les joies et les déceptions de faire l'ascenseur que de se stabiliser à la 16ème place 20 ans d'affilée.


    Cela aussi, c'est absurde! Qui te dit qu'en cas de descente, le Racing remontera immédiatement? Y en a qui se cassent le nez en L2 depuis quelques années... L'objectif annoncé par les dirigeants en début de saison est bien d'installer DURABLEMENT le club en L1. On a trop connu l'ascenseur dans le passé. Cela ne veut pas dire qu'il faille jouer la 17e place pendant 20 ans! On sait que ça va être difficile cette saison mais il faut à tout prix assurer le maintien. Ensuite, saison après saison (en L1!), les moyens financiers finiront par augmenter et les mercatos successifs élever le niveau de l'équipe, avec possibilité de jouer autre chose que la 17e place. La saison actuelle est cruciale et il serait souhaitable que le maintien soit assuré avant la dernière journée et avant qu'une pression trop forte ne vienne encore compliquer les choses. A Laurey de faire le nécessaire, à Keller de prendre ses responsabilités au cas où l'équipe s'enfoncerait au classement. Comme l'a rappelé rcsforever plus haut, en compétition, seuls les résultats comptent...
  • Avatar_haring.jpg
    Modifié par spiterman67 ·
    spiterman67 • 50 ans
    rcsforever a écrit, le 09/11/2017 16:26 :
    La vérité c'est que d'autres y arrivent mais que des clubs comme Stras ou Metz par exemple, sont historiquement des cancres.. dans l'élite, en espérant que la donne soit différente pour le Racing à l'avenir.


    Le racing n'est pas historiquement un cancre. Avant 2009 c'était un club avec des infrastructures rutilentes, un potentiel public plus qu' intéressant et tout pour réussir. Ce sont les équipes dirigeantes depuis Weller qui étaient des cancres. Il n'y a pas de raisons que le racing ne retrouve pas la place qui est la sienne. Mais on a vécu un tsunami, tout est à reconstruire, ça prendra du temps. La bande a Hilali nous a fait perdre bien plus que 10 ans, même si on est en L1 on n'est pas au bout. C'est pour ça qu'un retour en L2, que je ne souhaite pas et que je pense n'aura pas lieu, ne changerait pas fondamentalement les choses. La construction du club continuera, et même si on n'aura aucune garantie de remontée, le club sera plus solide et mieux structuré que la saison dernière. N'oublions pas que le chantier que MK a lancé est colossal...
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    Pour rappel le Racing n'a pas pas fait mieux que 8e dans l'élite depuis une trentaine d'années, a été relégué sportivement en 2001, 2006 puis 2008, n'a jamais su véritablement se stabiliser et encore moins franchir un cap au plus haut niveau, malgré de gros moyens à une certaine époque. Depuis la période de son unique titre le parcours du Racing en L1 (ex D1) fut tristounet avec pour seules joies les Coupes.
  • Avatar_haring.jpg
    Modifié par spiterman67 ·
    spiterman67 • 50 ans
    Oui, les années 80 n'auront été qu'un après Gress mal digéré, les années 2000 un inexorable déclin jusqu'au naufrage. Ces deux périodes ont une caractéristique commune qui est une succession de dirigeants incompétents. La place du racing, de par le rang de la ville et de par son histoire, est au milieu de la ligue 1. MK ne sera pas forcément un nouveau Leopold, mais je lui fait confiance pour remettre le racing là ou il doit être. La reconstruction est terminée, la consolidation prendra encore quelques années. Cette consolidation ne sera pas forcément linéaire, il y aura peut être des pas en arrière, car le foot n'est pas une science exacte. Mais sur ce qu'on connait du personnage et si on lit bien ses déclarations, c'est bien dans ce projet que s'inscrit Laurey.
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    Un récapitulatif intéressant et montrant que depuis la période du titre, le Racing n'a jamais pu se stabiliser une dizaine de saisons dans l'élite, avec plusieurs relégations et un classement très modeste dans l'ensemble..

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/timeline/724beda476b7cc...
  • Ben oui, enleve les années des cancres qu'ont été les Hechter, Proissy, Ginestet, Hilali puis les années de la reconstruction, et il ne reste plus que les années de L1. Le problèmes n'est pas le racing mais la succession de dirigeants incompétents. Quand quelqu'un de valable dirige le club, les résultats sont là. Strasbourg est une ville qui conserve un potentiel football bien plus important que ses voisins, notamment lorrains.
  • lamp-hard a écrit, le 09/11/2017 18:01 :
    Tu peux faire 20 ans de stade rennais et osciller entre la 5e et 15e place ... Tu seras toujours au plus haut niveau, mais tu vas pas vibrer pour autant. Je sais pas, depuis les années 90 ou je suis le Racing, y'a quand une habitude et un certain kiff à être secoué et voir des choses se passer ... Je sais pas si l'approche a la passion de supporter un club serait la même si ça fait 20 ans qu'on serait en L1, sans vraiment de plus.

    Alors oui, il faut construire pour avancer, mais dans l'idée ou l'on s'imagine le Racing (pas forcément dépositaire d'un milliardaire ou d'une société investissant dans le foot), je pense que nous ne sommes plus loin du max ou nous pouvons postuler.


    Plus jamais je ne veux vivre une relégation sportive en national ou en CFA. Plus jamais je ne veux vivre une liquidation alors oui, je suis prêt à moins vibrer avec un club englué dans le ventre mou de la ligue 1. On a beau passer une saison mitigée pour le moment, ça ne m'a pas empêché de vibrer contre Lille, Marseille ou Sainté en coupe. Les montées ou les titres de champions de L2 / National ne m'intéressent pas. Je sais d'où on vient donc je sais où je veux rester et c'est en L1.
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    En parlant de "cancres" , ça concerne évidemment certains dirigeants, coachs ou joueurs, l'échec étant collectif en football. Mais même dans les bonnes années on ne dépassait pas la 8e place ces dernières décennies, alors que Montpellier, Lens et Auxerre ont été champions, Toulouse, Nice et même Metz.. en 98 par exemple sur le podium, c'est dire. Depuis l'époque du titre, le Racing a toujours navigué entre un classement moyen et médiocre, se contentant de la Coupe à Toto ou celle à Moustache pour retrouver le parfum de la C3. Stras revient de loin mais mérite mieux à l'avenir que d'être un éternel candidat au maintien ou ventre mou..
  • Tout à fait d'accord avec toi rcsforever, par contre il faut quand même à l'avenir un budget plus conséquent pour pouvoir rivaliser et surtout pour pouvoir être derrière des équipes comme PSG, Monaco, Lyon, Marseillaise, Nice, St Étienne, Bordeaux, Nantes ect... Pour le moment on en est assez loin. Il faut du temps , de la durée, se maintenir, petit à petit augmenter le budget et la valeur de l'équipe. Maintenant il est clair qu'un club comme le racing, une ville, une histoire, un public, se doit d'être dans les 7 premiers dans les deux ou 3 ans à venir.
  • Ah bon ?
    Pourquoi et comment?
  • Il faut revenir sur terre : le Racing dans les sept premiers dans les deux ou trois ans c'est totalement irréaliste.
  • L’histoire classe Strasbourg comme la 12 e ville de France au nombre de saisons en L1
    Et sur les 20 dernières années c’est bien pire
    Il n’y a pas de grande fortune alsacienne passionnée de foot
    Soyons heureux d’etre simplement où nous sommes
  • schilles1979 a écrit, le 10/11/2017 07:37 :

    Soyons heureux d’etre simplement où nous sommes
  • expertanalyse a écrit, le 10/11/2017 00:44 :
    Tout à fait d'accord avec toi rcsforever, par contre il faut quand même à l'avenir un budget plus conséquent pour pouvoir rivaliser et surtout pour pouvoir être derrière des équipes comme PSG, Monaco, Lyon, Marseillaise, Nice, St Étienne, Bordeaux, Nantes ect... Pour le moment on en est assez loin. Il faut du temps , de la durée, se maintenir, petit à petit augmenter le budget et la valeur de l'équipe. Maintenant il est clair qu'un club comme le racing, une ville, une histoire, un public, se doit d'être dans les 7 premiers dans les deux ou 3 ans à venir.


    Les stats d'avant 70 on peut les oublier, ce n'est plus le même sport. Ceux des 20 dernières années évidemment aussi. Quelle ânerie d'évoquer ces années pour définir la place de Strasbourg. Strasbourg est une terre de football, son objectif naturel est donc au-moins de respecter le rang de la ville et de se placer entre la 7ème et 10ème place. Il y a tout à Strasbourg pour y arriver avec une équipe compétente. Mais on y arrivera certainement pas en 2 ou 3 ans, faut pas rêver non plus, c'est un chantier de 5 à 10 ans... même si Laurey en fera une partie il n'en sera probablement pas le seul architecte
  • Oui peut être 5 a 10ans mais ça risque d'être un peu tard avec le réchauffement climatique la fin du monde aura peut être lieue, on aura pas la chance de voir le racing sur le podium en ligue 1 ou au moins en coupe d'Europe, MDR.
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    Après il ne faut pas non plus voir en Keller un magicien. Pour rappel il a déjà vécu deux relégations au second échelon avec Stras puis Monaco, il fut l'homme de la reconstruction mais avec une certaine réussite également, un repêchage nous évitant un retour en National où le Racing avait stagné quelques saisons, sans oublier le fameux épisode Raon, le faible nombre de points pour un champion dans certaines divisions, ect. On a vraiment la sensation que c'était écrit, que Stras devait se relever mais malgré l'attachement sincère de MK au Racing, ce qui change de certains tristes dirigeants étant passés au club par le passé, il faudra forcément passer par un gros et sérieux investisseur un jour ou l'autre pour espérer franchir un cap supplémentaire.
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    schilles1979 a écrit, le 10/11/2017 07:37 :
    Soyons heureux d’etre simplement où nous sommes


    Heureux aujourd'hui mais ce n'est pas une raison pour stagner a l'avenir. Il ne s'agit pas de comparer le modèle économique de deux disciplines différentes mais niveau ambition il y a tout de même un bon exemple à suivre, tout proche, à savoir la SIG. Un club qui évolua longtemps dans l'indifférence générale en Pro B avant de franchir petit à petit les étapes au plus haut niveau, au point de devenir l'une des références dans l'hexagone aujourd'hui, d'avoir l'un des plus gros budgets, l'une des meilleures affluences, d'être régulièrement présent sur la scène européenne, ect.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.