domergue.jpg

Robert Domergue

0.0 / 5 (0 note)
Né le
à Cannes (Alpes-Maritimes)
Décédé le
Nationalité
française France

Au Racing

Contrats
  • De février 1973 à novembre 1973 : Directeur sportif
  • De novembre 1973 à juin 1974 : Entraîneur
  • De juin 1974 à décembre 1975 : Directeur sportif

Palmarès

Carrière

Carrière de Robert Domergue en tant que dirigeant
Club Saison Championnat Poste
olympique_alaisien.png Alès 1951/1952 Division 2
Entraîneur
olympique_alaisien.png Alès 1952/1953 Division 2
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1953/1954 Division 2
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1954/1955 Division 2
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1955/1956 Division 2
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1956/1957 Division 1
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1957/1958 Division 1
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1958/1959 Division 1
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1959/1960 Division 1
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1960/1961 Division 1
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1961/1962 Division 2
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1962/1963 Division 1
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1963/1964 Division 1
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1964/1965 Division 1
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1965/1966 Division 1
Entraîneur
federationfrance.gif Equipe de France 1965/1966 (mai)
Entraîneur adjoint
marseille5.gif Marseille 1966/1967 Division 1
Entraîneur
marseille5.gif Marseille 1967/1968 Division 1
Entraîneur
marseille5.gif Marseille 1968/1969 Division 1
Entraîneur
esperance_sportive_de_tunis_3.gif Espérance 1968/1969 (décembre) Ligue I
Entraîneur
monaco2.gif Monaco 1969/1970 Division 2
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1970/1971 Division 1
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1971/1972 Division 2 (B)
Entraîneur
valenciennes3.png Valenciennes 1972/1973 Division 1
Entraîneur
logo_rpsm_w350.png RC Strasbourg 1972/1973 (février) Division 1
Directeur sportif
logo_rpsm_w350.png RC Strasbourg 1973/1974 Division 1
Directeur sportif
logo_rpsm_w350.png RC Strasbourg 1973/1974 (novembre) Division 1
Entraîneur
logo_rpsm_w350.png RC Strasbourg 1974/1975 Division 1
Directeur sportif
logo_70s_w350.png RC Strasbourg 1975/1976 Division 1
Directeur sportif
cannes3.gif Cannes 1976/1977 Division 2 (A)
Entraîneur
cannes3.gif Cannes 1977/1978 Division 2 (A)
Entraîneur
cannes3.gif Cannes 1978/1979 Division 2 (A)
Entraîneur
cannes3.gif Cannes 1979/1980 Division 2 (B)
Entraîneur
cannes3.gif Cannes 1980/1981 Division 2 (A)
Entraîneur
dunkerque1.gif Dunkerque 1980/1981 (février) Division 2 (B)
Entraîneur
dunkerque1.gif Dunkerque 1981/1982 Division 2 (B)
Entraîneur
dunkerque1.gif Dunkerque 1982/1983 Division 2 (B)
Entraîneur
dunkerque1.gif Dunkerque 1983/1984 Division 2 (B)
Entraîneur

Voir la carrière et la carte de ses clubs

Le saviez-vous ?

Recruté en février 1973 par le comité Fass pour épauler Casimir Novotarski, Robert Domergue ne se fit pas que des amis lors de son passage au Racing. Apprenant sa nomination, Gérard Hausser - qui l'avait eu comme entraîneur-adjoint avec l'équipe de France en 1966 - déclara : « c'est pas vrai, ils ne vont pas prendre ce type ? ». Quelques mois plus tard, devenu entraîneur, Domergue se trouva en conflit permanent avec l'autre joueur vedette alsacien, Gilbert Gress. Il pilota néanmoins le brillant redressement en championnat en 1974, avant de reprendre son poste de directeur sportif. On lui doit également le recrutement de Dropsy et Duguépéroux qu'il alla chercher dans son ancien club, Valenciennes.

Réputé sévère et intransigeant, il était partisan d'une politique de long terme axée sur les jeunes qu'il concrétisa en lançant dans le grand bain Gemmrich, Wagner ou Ehrlacher et surtout en jetant, avec d'autres, les bases du centre de formation du club. Cette politique fut néanmoins mal acceptée par les entraîneurs successifs, notamment Hennie Hollink, qui devaient évoluer avec une équipe inexpérimentée. Le mauvais début de saison 1975/1976 sera fatal à Domergue, écarté pour laisser la place à un énième retour de Paul Frantz.