Koza_61.jpg

Casimir Koza

0.0 / 5 (0 note)
Né le
à Fouquières (Pas-de-Calais)
Décédé le
Nationalité
française France polonaise Pologne
Taille
1.82 m
Poids
79 kg
Poste
Attaquant

Au Racing

Premier match officiel pro.
RCS - Nîmes 1-3 le (24 ans)
Dernier match officiel pro.
RCS - Rennes 2-1 le (29 ans)
Contrats
  • De juin 1959 à juin 1964 : Pro
Statistiques de Casimir Koza au RC Strasbourg en équipe Une
Compétition Matchs Buts Passes
Ligue 1 117 55 0
Ligue 2 35 28 0
Coupe de France 9 14 0
Coupe de la Ligue 4 1 0
Coupe Charles Drago 3 1 0

Sélections nationales

Matchs
1
Buts
0
Premier match
France - Pologne (1-3), le 11/04/1962

Ligue 1

Matchs
138
Buts
61
Premier match
Bordeaux - Lens 2-1 le (19 ans)

Palmarès

  • Vice-champion - Division 1 en 1956 avec Lens
  • Finaliste - Coupe Charles Drago en 1957 avec Lens
  • Vainqueur - Tournoi de Paris en 1959 avec Racing
  • Finaliste - Coupe Charles Drago en 1961 avec RCS
  • Vainqueur - Coupe de la Ligue en 1964 avec RCS

Carrière

Carrière de Casimir Koza en tant que joueur
Club Saison Championnat Autres (off.) Sélection
Compét.M.B.P. M.B. M.B.
lens2.gif Lens 1954/1955 Division 1
8
2

lens2.gif Lens 1955/1956 Division 1
1
0

lens2.gif Lens 1956/1957 Division 1
0
0

lens2.gif Lens 1957/1958 Division 1
1
0

redstar8.png Red Star 1957/1958 (décembre) Division 2
19
10

redstar8.png Red Star 1958/1959 Division 2
18
9

rcparis5.gif Racing 1958/1959 (décembre) Division 1
11
4

logo_losange_bleu_w350.png RC Strasbourg 1959/1960 Division 1
34
12

2
2
logo_cathe_w350.png RC Strasbourg 1960/1961 Division 2
35
28

5
10
logo_cathe_w350.png RC Strasbourg 1961/1962 Division 1
32
19

1
0
1
0
logo_cathe_w350.png RC Strasbourg 1962/1963 Division 1
22
14

logo_cathe_w350.png RC Strasbourg 1963/1964 Division 1
29
10

6
3
limoges2.gif Limoges 1964/1965 Division 2
23
11

Voir la carrière et la carte de ses clubs

Le saviez-vous ?

Attaquant redoutable, Casimir Kozakiewicz dit Koza connut son unique sélection en équipe de France le 11 avril 1962 face à la Pologne, son pays d'origine (défaite 3-1 au Parc des Princes). Il dut sortir sur blessure dès la vingtième minute de jeu.

Il est le troisième meilleur buteur de l'histoire du Racing, derrière Rohr et Gemmrich. Au début de la saison 1962-63, il est victime d'une fracture du péroné qui l'handicapera pour la suite de sa carrière.