heisserer.jpg

Oscar Heisserer

0.0 / 5 (0 note)
Né le
à Schirrhein (Bas-Rhin)
Décédé le
Nationalité
française France
Taille
1.7 m
Poids
72 kg
Poste
Milieu offensif

Au Racing

Premier match officiel pro.
RCS - Sète 5-2 le (20 ans)
Dernier match officiel pro.
RCS - Roubaix 1-2 le (34 ans)
Contrats
  • De juin 1934 à juin 1938 : Pro
  • De juin 1945 à juin 1949 : Pro
  • De juin 1955 à mars 1956 : Entraîneur
Statistiques de Oscar Heisserer au RC Strasbourg en équipe Une
Compétition Matchs Buts Passes
Ligue 1 215 70 0
Coupe de France 23 5 0

Sélections nationales

Matchs
25
Buts
8
Premier match
France - Yougoslavie (1-0), le 13/12/1936

Ligue 1

Matchs
249
Buts
83
Premier match
RCS - Sète 5-2 le (20 ans)

Palmarès

  • Champion - Division d'Honneur (Alsace) en 1934 avec Bischwiller
  • Vice-champion - Division 1 en 1935 avec RCS
  • Finaliste - Coupe de France en 1937 avec RCS
  • Quart-de-finaliste - Coupe du Monde en 1938 avec Equipe de France
  • Vainqueur - Coupe de France en 1939 avec Racing
  • Vainqueur - Coupe de France en 1940 avec Racing
  • Vainqueur - Coupe de France en 1945 avec Racing
  • Finaliste - Coupe de France en 1947 avec RCS
  • Champion - Division 2 en 1951 avec Lyon

Légende

La carrière du plus grand joueur alsacien de l'histoire.

Lire l'article

Carrière

Carrière de Oscar Heisserer en tant que joueur
Club Saison Championnat Autres (off.) Sélection
Compét.M.B.P. M.B. M.B.
bischwiller2.gif Bischwiller
logo_premier_w350.png RC Strasbourg 1934/1935 Division 1
27
9

2
1
logo_premier_w350.png RC Strasbourg 1935/1936 Division 1
28
13

2
0
logo_premier_w350.png RC Strasbourg 1936/1937 Division 1
28
7

8
2
1
0
logo_premier_w350.png RC Strasbourg 1937/1938 Division 1
30
14

2
1
7
2
rc-paris3.png Racing 1938/1939 Division 1
30
11

5
2
rc-paris3.png Racing 1939/1940 Division 1 1
1
rc-paris3.png Racing 1944/1945 Division 1 1
1
logo_losange_bleu_w350.png RC Strasbourg 1945/1946 Division 1
32
16

2
0
4
2
logo_losange_bleu_w350.png RC Strasbourg 1946/1947 Division 1
31
6

6
1
4
0
logo_losange_bleu_w350.png RC Strasbourg 1947/1948 Division 1
32
5

2
0
logo_losange_bleu_w350.png RC Strasbourg 1948/1949 Division 1
7
0

1
0
lyon4.png Lyon 1950/1951 Division 2
1
1

lyon4.png Lyon 1951/1952 Division 1
2
1

Carrière de Oscar Heisserer en tant que dirigeant
Club Saison Championnat Poste
Lyon 1949/1950 Division 2
Entraîneur
lyon4.png Lyon 1950/1951 Division 2
Entraîneur
lyon4.png Lyon 1951/1952 Division 1
Entraîneur
lyon4.png Lyon 1952/1953 Division 2
Entraîneur
lyon4.png Lyon 1953/1954 Division 2
Entraîneur
lyon4.png Lyon 1954/1955 Division 1
Entraîneur
logo_losange_bleu_w350.png RC Strasbourg 1955/1956 Division 1
Entraîneur

Voir la carrière et la carte de ses clubs

Le saviez-vous ?

Oscar fut l'un des joueurs les plus mythique de l'histoire du club. Le prodige de Bischwiller devient rapidement le symbole de toute une région qui vibra rapidement à chacune de ses sélections en équipe de France, dont il fut l'un des piliers incontestables lors de la Coupe du Monde 1938.

Transféré à la fin de la saison 1937/1938 pour 150000 francs, ce qui constitue le plus gros transfert d'avant-guerre, Oscar put côtoyer les vedettes du Racing Club de Paris, club phare de l'époque. Malheureusement, la guerre le priva de ses plus belles années de footballeur. Il parvint à s'enfuir en Suisse en 1943 afin d'échapper à l'incorporation dans la Wehrmacht et participa à la libération de l'Alsace lors de l'hiver 1944/45.

Quelques semaines plus tard, alors qu'il n'avait plus touché un ballon depuis de nombreuses années, il reprit l'entrainement et participa le 26 mai 1945 à l'une des pages les plus glorieuse de l'histoire de l'équipe de France. Auteur d'une partie incroyable sur la pelouse de Wembley face à des Anglais pourtant donnés largement favoris, Oscar Heisserer marqua à la dernière minute le but égalisateur du 2-2. Ce fut la première fois de l'histoire que l'équipe de France obtint un match nul en terre anglaise ! Il porta par la suite le brassard de capitaine de l'équipe de France.

Oscar Heisserer participa aux deux finales de coupe de France perdue par le Racing en 1937 et 1947. Ce joueur emblématique du club termina une carrière glorieuse à l'Olympique Lyonnais, carrière pourtant largement amputée par la guerre qui le priva au moins d'une vingtaine de sélection sous le maillot bleu.