DSCN3413.JPG

Stade Sébastien Charléty Paris

0.0 / 5 (0 note)
Année de construction
1939
Capacité
20.000 places

Histoire

Origine du nom


Sébastien Charléty est le nom d'un recteur de l'Académie de Paris qui a beaucoup oeuvré pour l'obtention de ce stade par le PUC.

Situation géographique


Il est situé entre le boulevard Kellermann et le boulevard périphérique au niveau de la porte de Gentilly.

Caractéristiques


PropriétaireVille de Paris
Type de pelouseNaturelle


Évènements marquants


  • Inauguration en 1939
  • Le site est le premier de Paris à être libéré par un détachement de la 2e division blindée du maréchal Leclerc, le 25 août 1944.
  • En septembre 1957, abrite les Jeux universitaires de Paris.
  • Le coureur Michel Jazy y bat le record du monde sur 2 000 mètres en 1962.
  • Le 27 mai 1968, le meeting de l'Union nationale des étudiants de France, l'un des évènements marquants de mai 68, s'y déroule et rassemble entre 30 000 à 50 000 personnes.
  • En 1980, après un record de France de José Marajo sur 1 000 m, le puciste Philippe Houvion y bat le record du monde du saut à la perche avec 5,77 mètres.
  • Le stade est démoli à la fin de l'année 1989.
  • Un stade entièrement nouveau, dessiné par l'architecte Henri Gaudin et son fils Bruno Gaudin, est construit à partir de 1991 (pour 120 millions d'euros) et inauguré en 1994.
  • En 1999, il accueille la Coupe d'Europe des nations d'athlétisme.
  • Le meeting d'athlétisme de Paris, étape de la Golden League professionnelle mondiale, y a lieu également plusieurs fois. En 2002, lors de la finale du Grand Prix à Charléty, l'Américain Tim Montgomery bat le record du monde du 100 m en 9,78 secondes.
  • En 2002 et 2003, Charléty accueille les CAMP MASTERs, une compétition internationale de paintball. Le paintball français entre ainsi dans un stade majeur pour la première fois.
  • Depuis 2005 il accueille le DécaNation, meeting d'athlétisme début septembre, juste après les Championnats du Monde les années impaires ou les Championnats d'Europe (et Jeux Olympiques) les années paires (une année paire sur deux pour les JO).
  • Charléty a été utilisé comme site de retransmission sur écran géant pendant la Coupe du Monde de football 2006 en Allemagne, avec des affluences dépassant plusieurs fois les 10 000 personnes.
  • Un concert-meeting de Ségolène Royal, candidate au second tour des élections présidentielles « Pour nous, c'est Elle » a eu lieu à Charléty le 1er mai 2007. C'est le plus grand meeting jamais organisé par la gauche et le Parti socialiste avec entre 55 000 (selon les forces de l'ordre) et 80 000 participants (selon les organisateurs) à l'intérieur et à l'extérieur du stade.
  • Le weekend du 9 et 10 juin 2007, le baseball faisait son retour au stade Charléty après 30 ans d'absence.
  • Le 16 juin 2007 le stade Charléty a accueilli la XIIIe édition du Casque de diamant, qui est la finale du Championnat de France D1 Elite de football américain.
  • Le 25 mars 2008, le stade Charléty a accueilli le match amical France A' - Mali en Football.
  • Le 2 novembre 2008, le Stade Charléty a accueilli les finales de la Coupe d'Europe des clubs d'ultimate frisbee (EUCF08 ou European Ultimate Championship Finals 2008).
  • Le 7 novembre 2009, le Stade Charléty a accueilli le match du Gilette Four Nations France-Australie, une compétition internationale de Rugby à XIII.


Avenir


Pendant les travaux de rénovation du stade Jean-Bouin, débutant au second semestre 2010, le stade Charléty accueillera le Stade français à partir de la saisons 2010-2011. Il s'agit cependant d'une parenthèse pour le club, qui retrouvera probablement le stade Jean Bouin dès la saison 2013-2014.

Le saviez-vous ?

Le complexe abrite également la Maison du sport français, avec les bureaux du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et la Fédération française d'athlétisme.

Equipe résidente

Localisation

Stade Sébastien Charléty
1 avenue Pierre-de-Coubertin, 75013 Paris, France

Carte

Voir sur la carte

Liens