besancon_stade.jpg

Stade Léo Lagrange Besançon

0.0 / 5 (0 note)
Année de construction
1939
Capacité
11.500 places

Histoire

Anciens noms


Stade de la Gibelotte

Origine du nom


Léo Lagrange, né à Bourg-sur-Gironde le 28 novembre 1900 et mort à Évergnicourt le 9 juin 1940, est un socialiste français, sous-secrétaire d'État aux sports et à l'organisation des loisirs sous le Front populaire. Membre des Éclaireurs de France dans sa jeunesse, il rejoint la SFIO après la scission de Tours en 1920 et devient rédacteur au Populaire, l'organe de presse de la SFIO. Élu député en 1932 lors du second Cartel des Gauches, il est ensuite nommé sous-secrétaire d'État sous le gouvernement Blum. Il soutient aussi la tenue des Olympiades populaires à Barcelone, organisées en contrepoint au Jeux olympiques de Berlin instrumentalisés par le nazisme.

Détail des tribunes


  • Tribune Honneur
  • Tribune Sud
  • Tribune Est
  • Tribune Visiteur


Caractéristiques


PropriétaireVille de Besançon
ArchitecteM. Bouhana
Type de pelouseNaturelle


Évènements marquants


  • 1936: Pose de la première pierre.
  • 1939: Inauguration du stade.
  • 10 mars 1940: Record d'affluence avec 24000 spectateurs face à St-Etienne.
  • Septembre 1980: Accueille les Championnats du Monde de cyclisme sur piste.
  • 17 décembre 1994: Acuille le match France-Canada en rugby à XV.
  • 1996: Accueille la finale des Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans.
  • 2005: Rénovation du stade.
  • 2010: Acueille les matchs de l'équipe de France féminine de football.

Equipe résidente

Localisation

Stade Léo Lagrange
47.244502, 6.003102

Carte

Voir sur la carte