jphilou

4.0 / 5 (1 note)
Inscription
Connexions
17.323
Dernière connexion
Date de naissance
Habite à
67000, Strasbourg, France - 67430, Mackwiller, France

Fiche

Amis
86
Badges
11
Matchs vus
223

Timeline

Voir toutes ses actions

Dernier badge

badge21.png

Voir tous ses badges

Clubs supportés

Dernières photos et vidéos personnelles RSS

  • jphilou1230204163.jpg
      158 vues · 0 comm.
    jphilou
  • jphilou1229369203.jpg
      215 vues · 0 comm.
    jphilou
  • jphilou1227987693.jpg
      163 vues · 0 comm.
    jphilou
  • jphilou1227987684.jpg
      185 vues · 0 comm.
    jphilou
  • jphilou1221907619.jpg
      188 vues · 0 comm.
    jphilou
  • jphilou1209718196.jpg
      169 vues · 0 comm.
    jphilou
  • jphilou1208379990.jpg
      196 vues · 0 comm.
    jphilou
  • jphilou1203350883.jpg
      206 vues · 0 comm.
    jphilou
  • jphilou1199018561.jpg
      210 vues · 0 comm.
    jphilou
  • jphilou1198312587.jpg
      143 vues · 0 comm.
    jphilou

Voir toutes ses photos et vidéos

Bloghttp://racingstub.com/blogs/jphilou

Dernier article du blog « you will never drink alone » :

l'homme descent il vraiment du singe ?

19/01/2007 00:48
1.935 lectures
0.0 / 5 (0 note)
bien des choses ont été dites à ce sujet, mais jamais la parole n'a jamas été donné aux singes pour savoir ce qu'ils en pensent :
Trois singes dans l'arbre discutaient
Et de beaucoup de choses s'entretenaient
"Il me semblerait" dit l'un d'eux, qu'il court une rumeur
Qui me met moi de bien mauvaise humeur
On prétendrait, et cette injure m'agace
Que l'homme descende de notre noble race !

Mais jamais singe ne laisse femme et enfants
Mourrir de faim, ou dans le dénument
Jamais non plus la dernière des guenons
Ne laisse ses enfants à l'abandon
Elle ne les enverrait pas de foyer en foyer
Jusqu'à ce qu'il ne sachent plus qui les a procréés

Vous ne verraez pas non plus, un singe mettre une cloture
Autour d'un cocotier: c'est notre nourriture
Puis laisser les noix pourrir, se gaspiller
En empechant les autres d'y gouter
Voyons ! si j'enfermerais ce qu'il y a pour manger
La faim vous forcerai à me voler

Jamais non plus on ne vit singe ou guenon
Revenir tard le soir, saoul comme un cochon
Ou faire passer les autres de vie à trépas
Avec bâton, fusil, ou je ne sais quoi...
Que l'homme soit descendu: ça c'est un fait
Mais que ce soit de nous, alors ça jamais !