L'adversaire : Guingamp

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 1.393 fois
Auteur(s)
Par almendralejo
Commentaires
0 comm.

L'EA Guingamp aborde un délicat déplacement en Alsace plein de doute et avec l'espoir de ne pas s'éliminer de la course à l'accession.

Eternel candidat à la remontée depuis 2001, l'En Avant de Guingamp fait figure de grosse écurie, ayant goûté dans un passé récent la division 1 (95-98 – 2000-2003) et quelques épopées (finale de la coupe de France 97 et Uefa). Les costarmoricains vivent un séjour prolongé au purgatoire qu'ils se désespèrent de quitter au risque de revenir dans le rang d'outsider digne d'une bourgade de 7724 habitants. Malgré les moyens déployés par son illustre président multicasquettes (maire, entrepreneur, ligue nationale), Noël Le Graët, le début de saison est très décevant pour l'équipe dirigée, pourtant, par le chevronné ancien entraîneur de Caen, le mosellan Patrick Rémy, expérimenté de deux montées en D1 (Sedan et Caen). Mais avant d'affronter le Racing, Guingamp pointe à la 17ème place et semble jouer les habitués des départs manqués.

Guingamp, un prétendant à la recherche de la bonne formule
A l'intersaison, le loyal A.Ravera qui avait propulsé L'En Avant de la 16ème à la 9ème place a dû laisser son strapontin au vraisemblablement plus charismatique Patrick Rémy, pendant que le club se séparait de joueurs de bons calibres qui n'ont pas convaincus (Ecker, A.Gonzalez, ex-auxerrois, C.Watier) et se renforçait parcimonieusement. Eudeline, le transfuge de Caen et Truchet du centre de formation de l'OL venaient compléter l'effectif qui misait désormais sur davantage d'homogénéité, mélange d'expérience en défense (Sikimic, le Lan, Martini) et de jeunesse dans la création (Jouffre, Rivière, un des grands espoirs du club et B.Robert) sous la houlette du tacticien à qui on a adjoint une figure emblématique du club, Coco Michel.

Un nouveau départ manqué

En dépit des remarques encourageantes des entraîneurs des précédents adversaires, l'En avant fait du surplace et rappelle à ses supporters les tristes saisons qui suivent les débuts sans victoire. Avec deux matchs nuls et deux défaites, cruelle désillusion, les Bretons sont en plein doute, la seule certitude étant celle d'avoir la plus mauvaise attaque du championnat. Deux buts seulement soulignent en effet la misère d'une équipe, peu chanceuse (blessures et buts valables refusés) qui a des qualités de jeu indéniables mais qui ne gagne pas. A l'inefficacité offensive s'ajoute la maladresse, à l'image du cadeau du gardien T.Debès dans le temps additionnel du match contre le Havre, perdu 2 à 1 (première défaite à domicile depuis décembre 2005). Le déplacement à la Meinau peut être vécu comme un ultimatum car au vue de sa performance le club devra ou ne devra pas réajuster ses ambitions. Sans ses tauliers, Sikimic, le buteur Suarez, prolifique en L2 et Eudeline, tous blessés, Guingamp se reposera sur l'esprit de revanche et le talent du Togolais et buteur à la dernière coupe du monde, Mohammed Kader Touré. Mais il est fort à parier que le coach du Racing, comme Pouliquen de Grenoble, se fera un plaisir de pousser son ancien club* de désillusion en désillusion.

*Jean-Pierre Papin a porté une dernière fois le maillot professionnel sous les couleurs de Guingamp en 1998.

almendralejo

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter


Voir aussi

RCS - Guingamp 2-0

· Stade de la Meinau (Strasbourg) · 5e journée · Ligue 2 2006/2007

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png guingamp_2019_2.png

Confrontations (9)

Dernières confrontations

Dernières confrontations

Buts marqués

Par RCS
12
Par Guingamp
6

Derniers résultats

RCS
N, D, V, N
Guingamp
N, N, D, D

Pronostics racingstub.com

Voir tous les pronostics