A la decouverte de guigues

Note
5.0 / 5 (1 note)
Date
Catégorie
Interviews stubistes
Lectures
Lu 24.471 fois
Auteur(s)
Par id
Commentaires
0 comm.

Interview légèrement déjantée d'un stubiste qui ne l'est pas moins...

RACINGSTUB.COM

Peux-tu te présenter ?
Oui bien sûr ! Même si je suis d'un tempérament plutôt réservé je ne néglige jamais de me présenter quand je rencontre une nouvelle personne. C'est plus poli et comme dit ma maman : "politesse là où le bas blesse". Et surtout ça facilite grandement la communication.

Quelle est l'origine de ton pseudo ?
Il s'agit de l'alsacianisation de mon prénom "Guillaume". Il faut donc le prononcer Guigu"es" comme on dirait Robbes. A ce propos je me rends compte que j'écorche souvent le pseudo en les lisant sur le stub, mais par peur de représailles d'autres stubistes je ne m'étendrai pas sur le sujet.

D'où vient cette fascination pour Corbier (cf tes 2 derniers avatars) ?

Aucun rapport avec le film, c'était juste pour me rendre intéressant. J'avoue que maintenant je me suis identifié au côté solitaire et sanguinaire du héros, mais ce n'est pas pour ça que je ne suis pas capable d'en changer bientôt.

Comment es-tu arrivé sur racingstub.com ?
C'était pendant un long été pluvieux où le soleil tapait fort à travers les vitres sales de ce petit deuxième étage du quai Nicolas Frey, j'étais en stage et particulièrement désoeuvré (les nombreux stubistes étudiants comprennent de quoi je parle). Un copain m'a envoyé le lien, j'ai cliqué et je suis arrivé sur la page d'accueil. Ensuite ca a été l'engrenage ... horrible.

Le stub tu y vas pour quoi faire ?
Si je vais sur le stub c'est principalement pour m'informer sur le RCS et pour pouvoir débattre, je dois dire que l'aspect communauté devient de plus en plus important (MP, stublogs, banissement). A un moment j'ai pensé y aller pour acheter mon pain, mais j'ai rapidement abandonné l'idée au bout de quelques mois.

Pourquoi as-tu toujours gardé la même "humeur" mort alors que tu sembles de nature plutôt blageur voire fétarde ?
Vous pouvez répéter la question ?

Ta rubrique préférée sur le stub ?

Le forum, notamment pour les débats fleuves sur Marc Keller et l'Olympique Lyonnais.

Une anectode sur le stub ?
Ce qui est énorme sur le stub c'est que l'on rencontre tout et n'importe qui, surtout n'importe qui. Ainsi le fils de ma prof d'anglais de Lycée est un stubiste (et pas des moindres).

Un endroit où on peut te trouver facilement ?
Généralement je débute ma soirée au Zouave en partageant une pression avec Johnny.
Ensuite je bouge à la Passerelle, au C4, puis au Living Room pour retrouver les joueurs du Racing. Après m'être fait refoulé à la porte des précédentes boites, je vais au Miroir ou je rentre en me faisant passer pour le cousin d'Arthur Boka. Une fois que le videur m'a jeté parce qu'il ne supporte pas qu'on claque ses verres sur le bar, je fais quelques pas pour aller à la Lanterne. Là je reste tant que la dernière girafe n'est pas vide. Après j'aime aller profaner les jardins d'enfants avec mes camarades. Sinon on peut me trouver tous les jours entre midi et deux au rayon fruits et légumes de l'Euro sexshop (Porte de l'hôpital).

Tu es un grand amateur de bières. Quel est selon toi le pays où cette boisson est la meilleure ?
La République Tcheque, sans hésiter (exception faite de notre région ou le houblon est roi) ! Leur pils est bière agréable, désaltérante, et surtout très peu chère. Néanmoins les tavernes tchèques n'ont pas le charme, ni l'ambiance des pubs écossais.


LE RACING

Un seul mot pour définir le Racing ?
Tuning !

Comment es-tu devenu supporter du Racing ?
Ma passion est allée crescendo, j'ai commencé à m'interesser au Racing en 92 avec la remontée en D1. Ensuite c'est devant ma TV, en écoutant France Bleu Alsace et en lisant les DNA, que j'ai vibré avec mon équipe préférée. Premier match à la meinau contre Guigamp en 95 (0-0), et dés que j'ai eu mon permis j'ai commencé à me rendre au stade pour voir mon premier but (Mario Haas contre Montpellier) et ensuite d'y retourner de plus en plus régulièrement. Paradoxallement c'est la saison 00-01, avec ses joies et surtout ses larmes qui m'a définitivement converti. Depuis il n'y a que quand Strasbourg joue que je vibre, j'ai le Racing dans le coeur comme le veut la formule consacrée.

Comment vis-tu ta passion pour le Racing ?

Pour moi le racing c'est au stade que ça se vit, c'est en encourageant et en vibrant à chaque touche de balle que je prends mon pied avec le Racing. Quand je viens à la Meinau je sais que pendant 90 minutes je vais me lâcher, et sortir aussi mort que si j'avais été sur le terrain. Mais il y'a aussi tous les a cotés qui font que le Racing est quelque chose de mythique : les forums, les déplacements, les discussions interminables autour d'un verre, les chambrages avec les "amis metzois". Le racing se vit au jour le jour et c'est ça qui est bon !

Quel est le dernier film que tu n'as PAS vu ?

Le PAS Rhin, PAS pie fait de la résistance et PAS riz brule-t-il. Mais pour faire plaisir à certains de mes collègues stubistes je dirais le remake punk de titanic avec Robbie Williams, Hollie Golden et Val Kilmer. Celui avec l'avion que coule. (A noter le rapport implicite avec le Racing).

Quel est ton meilleur souvenir avec le Racing ?
Le match Sochaux RCS suivant la finale de la Coupe de la Ligue il y a 2 saisons. Une ambiance phénoménale mise par les Strasbourgeois à Bonal, la rage de vaincre de l'équipe de l'époque, la communion avec les joueurs / dirigeants. Dommage que le bateau est pris l'eau peu de temps après.

Ton pire souvenir ?
Melun ... (Ndlr:monsieur y était convié mais ne s'est pas vraiment réveillé...)

S'il ne fallait en retenir qu'un ce serait : Per Pedersen, Cyril Chapuis ou Haykel Guémandia ?

GUEMANDIA ! Il restera à jamais une météorite s'écrasant sur la planète Racing, un astre descendu parmi le commun des mortels. Depuis que je me suis fait tatouer Gmom sur la fesse gauche, et que mon fils s'appelle Haykel je lui voue un culte quasi satanique.

Pourquoi ?
Car il est la quintessence du RCS, un joueur qui a tout (ou presque) pour réussir et qui se vautre en beauté ! Mais au final il est repeché pour la Coupe du monde, et là il sort les matchs les plus catastrophiques de l'histoire de la Fifa.

As-tu une anectode personnelle à raconter sur le Racing ?
Un jour j'ai vu Wilfried Gohel faire demi-tour avec sa Mercedes devant chez ma grand mère à Obernai, et ça, ça restera gravé dans mon coeur à tout jamais. (je garde celle sur Luyindula en tong à la fnac pour une autre fois)

Comment sens-tu le RCS cette saison ?
La montée est à notre portée, de toutes façons tous les weekends c'est la même rengaine pour moi, je suis persuadé que le Racing va gagner le match qu'il s'apprête à disputer. Et cela qu'il joue à Geispolsheim ou à Gerland.

Un mot pour la fin ?

6 lettres : Trophée .... pour plus d'info voir mon stublog (non au spam!)

Un message pour tes amis : le cadeau que tu aurais voulu avoir à ton anniversaire (tout récent) et que tu n'as pas eu?

Je cherche toujours la K7 de kenny l'enfant tronc en VO sous-titrée, merci d'avance.

id

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter