Le premier col

Note
5.0 / 5 (3 notes)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 3.716 fois
Auteur(s)
Par athor
Commentaires
6 comm.
Still RCS Schiltigheim - De Fobis - 17.jpg
© De Fobis

Si le début de sa préparation estivale s'est plutôt apparenté à un parcours vallonné, le Racing affronte ce soir son premier vrai col, avec la réception de l'AS Nancy, club de Ligue 2.

C'est presque une première depuis bien des années, l'été du RCS se déroule sans le moindre accroc. Si le maintien en National n'était pas vraiment souhaité à la fin du mois du mai, il a en tout cas permis de régler très rapidement les dossiers importants. Ainsi, grâce à une masse salariale laissant un peu plus de champ libre, le recrutement s'est concrétisé autour des joueurs souhaités, avec une solide expérience des divisions supérieures, à l'image d'Eric Marester ou de Felipe Saad, mais également par les prolongations des cadres de la seconde moitié de saison 204/2015, qui constituent une épine dorsale très intéressante: Seka, N'Doye et Blayac notamment. Bref, un mercato cohérent, et même de prime abord plutôt réussi au regard du profil des joueurs. La préparation estivale se déroule tout aussi bien, avec des matchs amicaux plutôt intéressants dans le contenu, à l'image par exemple du festival offensif vu contre Sarre-Union, ou des réelles oppositions qu'ont constitué Haguenau et Schiltigheim, offrant ainsi un petit avant goût des joutes viriles de National. Ajouté à cela l'absence de blessés et l'impression que "le groupe vit bien", selon la formule chérie des footballeurs, tout va bien pour Jacky Duguépéroux.

Du côté de son adversaire, en revanche, malgré un sponsor Sopalin, l'avenir ne semble pas très excitant. Pour sa troisième saison en L2, après avoir flirté avec le podium les deux dernières années (4ème puis 5ème), Nancy connait quelques difficultés. La presse régionale fait par exemple écho de problèmes financiers, qui ont notamment conduit la DNCG a prononcer un encadrement de la masse salariale et à une interdiction de recruter à titre onéreux. Un jugement qui illustre bien les difficultés pour un club structuré, gérant un centre de formation, à survivre dans une L2 où les recettes sont moindres. Et quand la tendance est à un rétrécissement du passage vers la L1, on comprend pourquoi Jacques Rousselot, le président du club, est l'un des leaders de la fronde contre la proposition de réforme de Frédéric Thiriez.

Dans ce contexte, les Lorrains procèdent actuellement à un renouvellement de leur effectif, avec une dizaine de joueurs en fin de contrat et non prolongés, mais également la vente de joueurs monnayables comme Joël Sami, parti en Belgique, et surtout la pépite Ibrahim Amadou, parti à Lille pour deux millions d'euros. Après Paul Nardi, et en attendant Clément Lenglet, Rémi Walter, ou encore Arnaud Lusumba, c'est le symbole d'une jeunesse nancéienne trop rapidement vendue pour combler les déficits. Dans le sens des arrivées, des joueurs bien connus de ce niveau, comme Anthony Robic (un temps suivi par le Racing en 2013) ou Loïc Puyo, ainsi que Mickaël Chrétien, tout juste recruté, et qui devrait évoluer comme défenseur central. Surtout, l'ASNL a réussi à prolonger l’inoxydable Youssouf Hadji, 35 ans, mais encore 14 buts la saison dernière, pour son retour dans son club formateur.

Pour le moment, l'effectif à disposition de Pablo Correa n'est donc pas des plus étoffés et dépend grandement des performances de ses jeunes. Plus de la moitié des joueurs de l'équipe première a ainsi moins de 23 ans. Seul positif finalement, le public qui semble suivre malgré tout, avec déjà 9900 abonnés, certes avec des tarifs attractifs, mais qui fait du stade Marcel Picot l'un des mieux garnis de la division.
A une semaine du début du championnat, Nancy devrait donc se présenter avec une composition s'approchant de son équipe type:
Equipe


De son côté, Jacky Duguépéroux devrait revenir à une équipe plus classique, après le match amical joué par ses remplaçants et ses jeunes joueurs à Haguenau. Dans le groupe de 19 annoncé, on retrouve ainsi Ernest Seka, Jérémy Blayac et autres Jérémy Grimm. Une rencontre parfaite pour réellement se jauger à deux semaines du déplacement à Dunkerque. La composition devrait donc être plutôt classique, même si Felipe Saad n'est sans doute pas tout à fait prêt à jouer 90 minutes:
Equipe

athor

Commentaires (6)

Flux RSS 6 messages · 2.166 lectures · Premier message par lulmag2 · Dernier message par Seb

  • Si Aguemon se réveille cette saison, comme il a pu le faire lors de deux ou trois match, cette équipe me paraitrait costaude.
    A voir.
  • Belle présentation.
    (+)
  • Chouette article, comme d'hab.
    Je me demandais par contre: Nancy n'a pas recruté Brice Samba pour être titulaire dans les cages ?
  • Effectivement, Samba a été prêté par l'OM, mais durant les matchs amicaux, aucune hiérarchie ne s'est dégagée. A priori, il sera en concurrence avec Ndy Assembé, sachant qu'il y a encore le jeune Beunardeau, qui semble plutôt prometteur.
  • nancéien depuis 45 ans mais pour avoir fait mes etudes a stras je souhaite de tout coeur la montée du racing en l2 puis en l1
  • Une equipe bien equilibree sur le papier. Mais je me demande(et oui..)comment faire grandir le jeune salmier en le mettant remplacant d un mec de 31 ans en national... Il a montre qu il avait largement le niveau l annee derniere et lienard a gauche c est pas trop ca. Il est meilleur dans l axe. Sinon aller le racing cette annee faut y aller!!!

Commenter


Voir aussi

RCS - Nancy 1-1

· Stade de l'Aar (Schiltigheim) · Amical 2015/2016

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png 606px-Logo_AS_Nancy_Lorraine_2018.svg.png

Confrontations (32)

Dernières confrontations

Dernières confrontations

Buts marqués

Par RCS
54
Par Nancy
39

Derniers résultats

RCS
V, V, V, N
Nancy
-

Pronostics racingstub.com

Voir tous les pronostics