RCS - UNFP, le compte rendu

Note
5.0 / 5 (4 notes)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 2.489 fois
Auteur(s)
Par cooc
Commentaires
1 comm.
IMG_0457.jpg
© cooc

Sous un soleil de plomb, la jeunesse du Racing l'emporte 2-0.

Apèrs un succès difficile contre Fribourg hier, les joueurs du Racing devaient faire face aux joueurs de l'UNFP. Les joueurs ayant joué hier n'étaient pas sur la feuille de match, seuls les remplaçants et des jeunes joueurs étaient présents.

L'équipe en première période était la suivante:

Equipe


La composition permettait d'observer des joueurs qui n'ont pas beaucoup joué pendant la préparation comme Sissoko ou N'Dour, ainsi que le nouveau défenseur arrivé de Sunderland, Lamine Koné.

Ce dernier, sorti du chapeau d'un agent anglais, est apparu en forme et affuté, quoique un peu à court de forme.

Dans cette première période, le mot clef fut déchet. Le Racing a tenté de nombreuses frappes, a eu la possession du ballon une bonne partie de la mi-temps et a essayé de combiner sur les côtés, sans succès. Le trio Gonçalves-Aaneba-Zemzemi combina de nombreuses fois mais les centres furent soit contrés, soit trop longs. Da Costa a bien eu du mal en étant le seul avant centre de l'équipe et tenté de prendre la profondeur sur les côtés sans succès.

Si l'attaque fût globalement en manque d'automatismes, le milieu Fofana-Sissoko a montré de belles capacités et si l'un est proche de l'équipe 1, l'autre a clairement le profil pour être aux côtés de Martin dans un 4-2-3-1. Sissoko manqua parfois un peu de rythme mais a bien récupéré de sa blessure.

Plus la mi-temps approchait, plus les Strasbourgeois se sont montrés dangereux en enchainant les frappes de loin, sans réel danger pour le gardien de l'UNFP, sauf une de Fofana a l'approche de la mi-temps.

La deuxième période fût marquée par l'entrée d'Oussama Falouh, jeune espoir marocain arrivé de l'académie Mohammed VI de Casablanca, à la place de N'Dour, peu en vue. On peut se poser de réelles questions sur Abdallah car un an et demi après sa blessure, celui-ci n'est toujours pas capable d'être aligné plus d'une mi-temps et d'être performant. C'est inquiétant pour la suite de sa carrière.

La deuxième période fût loin d'être passionnante à l'image de la première. Le premier but vint d'un corner joué en deux temps par Gonçalves qui finit par centrer au deuxième poteau. Le gardien et son défenseur se gênèrent et Aaneba ouvrit la marque. 1-0, 56ème.

Le deuxième but arriva moins de 10 minutes après, lui aussi sur corner. Après l'avoir joué à la rémoise, Gonçalves décala Lebeau qui d'une petite louche trouvera Lamine Koné. Une frappe en déséquilibre plus tard, le score fût porté à 2-0, 66ème. La suite du match aura été comme en fin de première période une succession de frappes, et suite à tous les changements l'allure de l'équipe réserve, seul Kamara étant habitué au haut niveau.

Le match disputé sous une chaleur éprouvante ne fut guère propice au beau jeu, et on retiendra les beaux matchs de Sissoko, Aaneba et Koné, mais surtout le manque d'eau fraiche à la buvette.

cooc

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 2.433 lectures · Premier message par nico674 · Dernier message par nico674

Commenter