Jonas Martin, joueur du mois de septembre

Note
5.0 / 5 (2 notes)
Date
Catégorie
Joueur du mois
Lectures
Lu 842 fois
Auteur(s)
Par athor
Commentaires
3 comm.
P1030151.jpg
© schillou

Deuxième mois de championnat et deuxième titre de joueur du mois pour Jonas Martin, l’incontestable homme de ce début de saison.

Si le Racing a connu un progrès sensible dans son jeu collectif cette saison, et donc un progrès dans ses résultats, il le doit en partie aux performances individuelles de Jonas Martin. Plutôt décevant l’an dernier, eu égard à ce que son CV replet pouvait laisser espérer, l’ancien Montpelliérain a su rapidement revenir d’une blessure à la cheville, contractée en mai dernier, pour démarrer l’exercice 2018/2019 pied au plancher. Déjà élu joueur du mois d’août par les membres de racingstub.com, il récidive donc au mois de septembre. Un mois débuté par un match perdu face à Nantes, mais durant lequel le milieu de terrain a fait bonne figure, aux côtés de son collègue Ibrahima Sissoko. Repositionné à son vrai poste de n°8, Martin a poursuivi sur cette lancée, profitant d’avoir le jeu face à lui, comme il avoue le préférer. Ainsi, il peut à la fois participer à la récupération, être au cœur de ce schéma en 3-5-2 qui sied parfaitement à l’effectif, et apporter offensivement, à l’image de son but plein de rage inscrit face à Dijon, quelques minutes après avoir déchirer son maillot façon Hulk.

Derrière Jonas Martin, trois joueurs se sont détachés en ce mois de septembre. Fixé au poste de défenseur central, qu'il a connu avec l’équipe réserve la saison dernière (mais dans une défense à 4), Anthony Caci a prouvé que son intelligence de jeu lui permet de s’adapter à toutes les situations. Moins physique que ses autres partenaires de l’axe de la défense, il compense par un sens du placement accru et apporte une plus-value avec sa qualité de relance. A sa droite, Kenny Lala a livré deux matchs références coup sur coup face à Amiens et Marseille, durant lesquels, en plus de marquer, il s’est éclaté dans son nouveau rôle, plus offensif, de piston, avec plus de liberté offensive. Enfin, après une saison dernière émaillée par les blessures, Nuno Da Costa s’affirme de plus en plus comme le leader de l’attaque strasbourgeoise, se montrant réaliste face au but (trois buts durant ce mois de septembre).

A l’opposé, deux recrues ont montré quelques signes de fébrilité. Adrien Thomasson, dont on attendait beaucoup (trop ?) au moment de sa signature peine encore à imposer sa patte sur le jeu du Racing, alors qu’il est censé en être l’un des leaders techniques. Si ses qualités intrinsèques ne sont pas à démontrer, le milieu doit encore hausser son niveau général, à l’image d’un Jonas Martin. Quant à Stefan Mitrovic, après des débuts prometteurs, il a connu une nette baisse de forme, notamment face à Amiens et Marseille. Le capitaine serbe semble toutefois avoir redressé la barre en fin de mois et son leadership n’a jamais été remis en cause.

Le classement complet


JoueurMatchsRCS - Nantes 2-3Montpellier - RCS 1-1RCS - Amiens 3-1Marseille - RCS 3-2RCS - Dijon 3-0Moyenne
Jonas Martin51.682.161.681.862.051.89
Anthony Caci41.62-0.260.671.490.88
Nuno Da Costa41.23-1.260.922.430.83
Kenny Lala5-0.94-0.582.372.650.30.76
Lebo Mothiba41.352.32-1.07-1.330.32
Matz Sels50.250.75-0.880.1900.06
Ibrahima Sissoko41.96-2.06-0.110-0.05
Lionel Carole51.661.23-0.43-1.46-2.02-0.2
Pablo Martinez5-1.76-1.76-0.450.181.62-0.43
Stefan Mitrovic5-0.790.62-2.05-1.68-0.84-0.95
Adrien Thomasson3-2.01-1.44-0.44-1.3

athor

Commentaires (3)

Flux RSS 3 messages · 822 lectures · Premier message par kitl · Dernier message par kitl

Commenter