Portrait pas du tout objectif : Dimitri Liénard

Note
5.0 / 5 (15 notes)
Date
Catégorie
Portrait
Lectures
Lu 4.504 fois
Auteur(s)
Par kaniber68
Commentaires
18 comm.
IMG_1111.JPG
© fsrcs

Et dire qu’il aurait pu être Alsacien !

Nom d’une pipe, ce Dimitri nous vient de Belfort ! Bon, on va pas se faire du Wikipédia. Belfort est ce qu’elle est, même si tout le monde sait qu’elle fut naguère alsacienne. Mais voilà, elle ne l’est plus et franchement, on s’en fout. N’empêche que ce patronyme de Liénard, malgré cet accent aigu un peu franchouillard, ça sent quand même son alsaco choucroute du vin. Normal qu’il revienne un jour sur la terre de ses aïeuls. Et son épicentre : le Stade de la Meinau.

Liénard äpfel


C’est vrai qu’il n’a pas une tête de footballeur. A peine qu’on remarque qu’il est tatoué. Une tête de mec normal, du genre qu’on croise au Lidl ou à la brocante de Muespach-le-Haut. Un peu cabot quand même le Dim, un « bon client » disent les journaleux qui adorent les belles histoires pour les oublier dès le lendemain. Car notre Belfortain, il croque dans sa notoriété à pleine dent. Faut pas le pousser pour qu’il se rapplique devant les sucettes de la presse, un peu moins enclin malgré tout que la moyenne de ses congénères à abuser de l’adverbe « voilà », qui symbolise l’impuissance des footballeurs quand le match a été joué. Mais bon, voilà, si on se mettait deux secondes à leur place ?

Liénard Rock


N’empêche, pour nous autres obsédés du Racing, il y a deux choses qui comptent au bout du bout : l’amour du maillot et le rendement sur le terrain. Et là, faut le dire, notre Dim il est dans les clous ! J’vais pas revenir sur ses exploits, mais quand même. Une patte gauche pareille, ça vous donnerait presque envie d’être de gauche. Quand il se pointe pour tirer un corner ou un coup franc, on est déjà en train de bicher comme des vieux poux, quel que soit le résultat de l’exercice. On se dit que les visiteurs du soir ou de l’après-midi ont déjà les boules, rien que de le voir se rappliquer avec sa tronche de Dim et on a envie de chanter : « Pin pin pin pin pin piiiinnnn ! » Vous vous souvenez peut-être : « Pour voir des seins comme çaaaaa !!! » Et quand il conclut, alors là, franchement, on rentre de plain-pied gauche dans la mythologie bleue, cette soirée inouïe de mai ou Liénard a définitivement gommé son accent aigu pour le déposer en offrande devant la Tribune ouest en catalepsie, même qu’on en a fait un T-shirt.

Liénard top


Evidemment, le temps passe et les choses bougent. On oublie un peu les Jérémy et Ernest rame à l’Est où y’a toujours rien de nouveau. D’autres arrivent et on les aime, en attendant qu’ils se barrent pour qu’on en aime d’autres. C’est la dure loi des spores et les champignons en savent quelque chose. Dim est peut-être arrivé à son top. On le voit plus rarement sur le terrain. Y’en a même dans l’équipe qui lui piquent ses coups francs et qui la mettent au fond. Au fond, c’est pas scandaleux. C’est l’progrès et le cimetière des footballeux est rempli de mecs qui un jour ont été irremplaçables. Par contre, ce qui serait scandaleux ce serait de lui déverser des restes de tartes flambées sur le râble, d’être à l’affût de la moindre de ses erreurs pour hurler avec la meute. D’oublier la fierté qui a été la nôtre quand ce type, sorti des profondeurs du FC Mulhouse comme on est tous sortis des profondeurs d’Elsassland, a damé le pion à des types qui calculent les minutes en kilos-Euro. Et a focalisé l’attention de tous les médias sur la Meinau. J’en entends et en lis parfois sur lui et ça m’énerve ! Le Racing, c’est pas la même chose qu’ailleurs. Le Racing, c’est des racines. Plantées profondément à cheval sur deux départements qui se confondent en une même terre, l’Alsace, qui s’appelle aussi Fidélité. Une fidélité qui se transmet de père en fils depuis au moins 1906. Fidélité aux couleurs, mais aussi aux joueurs qui ont fait de notre club un Phénix. Phénix, Dimitri Liénard en est assurément un et il l’a prouvé tout au long de sa carrière. Encore vendredi dernier où on l’a découvert Lillenard. Dim ressemble au Racing, il nous ressemble et il est des nôtres.
Il n’a pas tiré son coup franc comme les autres !

kaniber68

Commentaires (18)

Flux RSS 18 messages · 3.152 lectures · Premier message par METZLER · Dernier message par takl

  • Magnifique article , à la hauteur de notre Dimitri 👍😍 !
    Tout est dit , l'abnégation et la fidélité de ce joueur envers son club de cœur est top, je l'admire pour toutes ces qualités!
    Bravo Kaniber68 👍👌
  • Rien d’autre à dire. Excellent article. Depuis le mois de mai, quand j’ai un coup de mou, je revisionne le but de Dim sur YouTube. Cette frappe face au kop, sa course pleine de rage la main sur le blason pour aller communier avec le peuple strasbourgeois...
    Il est peut-être un cran en dessous actuellement mais dans l’implication il reste au top et ça c’est essentiel.
  • Merci pour cette excellent article en pleine lucarne
  • Très bel hommage à un joueur qui le mérite, au combien !
  • Bravo !
  • Magnifique réponse à tous ces abrutis à la mémoire coute qui, a longueur de temps, critiquent les prestations de Dim'. Ils n'ont rien compris au sport en général, et au racing en particulier, dont les dimensions vont bien au-delà des simples performances sportives. Parce qu'il a travaillé comme magasinier, joué en 4è division avec nous, parce qu'il est présent à chaque fois que l'on fait appel à lui, fais preuve d'un esprit tjrs irréprochable, et que donc il a une histoire particulière avec nous, on ne peut commenter ses performances comme un joueur ou une recrue lambda. Ceux qui l'ont intégré, méritent , eux, le vrai titre de supporteur . les autres ne sont que spectateurs mal informés.
  • ça se lit bien !
  • Dim je t'm !
  • Super article. Et de toute façon, quand on est fan du Racing, on est pas objectif. Et Liénard, quoi qu'il arrive, aura marqué le club et les supporters, bien plus qu'un Dogon...
  • Un joueur qui ne triche pas et s arrache pour son maillot
  • DIIIIMMMMMMMMMMM on t'aime et on te garde!
    magnifique article
  • Ah ah ah ! bien vu l'article, très intéressant et drôle surtout ! En attendant la statut devant le stade, c'est déjà une belle première étape cet hommage.
  • Je suis devenu un amoureux de ce joueur, cet article lui rend un bel hommage. Loin d'être le joueur le plus talentueux à être passé au Racing mais assurément déjà une de ses légendes. Et c'est loin d'être fini.
  • jpdarky1349119119.png
    Modifié par jpdarky ·
    jpdarky • 52 ans
    Ce qui me terrifie avec kaniber68 c'est qu'en relisant ses articles de la série "Portrait pas du tout objectif", qui sont tous délectables, je me suis rendu compte qu'il pourrait probablement arriver à me faire verser une larme sur Jafaaaaaar ou la Ginette s'il lui prenait un jour de faire un épisode sur un de ces odieux personnages de sinistre mémoire.

    C'est ça aussi le talent.

    Blourg

    JPDarky
  • Super hommage ! Bravo ! Très drôle mais aussi très bien vu.
  • Article émouvan. Bel hommage à Dimitri. Avec 11 Dim on serait champion de France.
  • Vraiment sympa à lire.
    Assez fan de tes jeux de mots.
  • Ne le touchez pas, sa personne est sacrée. Le football, c'est lui!

Commenter