Bordez-les !

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 1.443 fois
Auteur(s)
Par sebalsace67
Commentaires
1 comm.
Screenshot_20190130-144742_Samsung Internet.jpg

Quatre jours après avoir affronté les Bordelais dans un stade de la Meinau à guichets fermés et délivré par une frappe pavaresque de Lala, le Racing a, après toutes ces années galères, l’occasion d’écrire une nouvelle page de son histoire à l’occasion de la demi-finale de la coupe de la Ligue face au même adversaire.

On signerait tous pour que le scénario se répète, les plus anciens se souviendront certainement de cette demi-finale de la coupe de France face à l’ennemi Messin où Pouliquen a délivré tout un stade et fait exploser un éclair quelques secondes avant, qui restera un souvenir impérissable pour un grand nombre d’entre nous, mais peu importe le scénario ce soir, l’essentiel est la victoire et la qualification. En 1997, les deux équipes se sont déjà affrontées en finale de cette coupe, sans intérêt d’après un grand président dont le club est au bord du Rhône, mais qu’il aurait certainement aimé avoir dans sa vitrine, et c’est la mobylette Stéphane Collet qui avait libéré toute la partie alsacienne du parc des princes.

Ce soir, ce sera un autre match, une autre page à écrire, une autre marche en avant pour Mitrovic et les siens. Le retour du capitaine qui sera certainement aligné en défense centrale avec ses compères Koné et Martinez, aidé sur les côtés par Lala et Caci, devanceront certainement le méritant Bingourou Kamara qui nous a fait tant de bien lors des matchs précédents, et qui mériterait d’avoir sa place ce soir. Au milieu de terrain, il y aura beaucoup de possibilités. Soit un classique championnat avec Thomasson, Sissoko et Fofana qui commence à marquer son territoire, ou alors de l’inédit avec un Gransir et Prcic, Thierry Laurey a de nouveau l’embarras du choix. En attaque également, un Ajorque en pivot autour d’un Mothiba pourrait avoir de l’allure, mais un Da Costa et un Gransir pourrait également avoir de la gueule.
Il ne faut pas négliger l’adversaire, qui ne viendra pas les mains dans les poches. Ils sont également à 90 minutes d’une finale à Lille, et ne vont certainement pas venir en victimes, mais vont eux aussi se battre sur chaque ballon.

A nous, supporters, d’être présent chaque instant derrière notre Racing, car nous aussi, après avoir visité Forbach, Sarre Union ou Yzeure, nous avons le droit de rêver à encourager nos bleus et blancs dans une finale nationale. Alors pendant 90 minutes, crions, encourageons, chantons, comme à tous les matchs, encore avec plus d’intensité, aidons nos joueurs à s’ouvrir les portes d’une finale. Nous en rêvions il y a quelques années, nous en sommes si prêts, si loin...
Dans ces deux régions viticoles, nul doute que le crémant est supérieur au Bordeaux, que le Gewürztraminer est bien meilleur que l’entre-deux-mers…
Avant d’imaginer affronter un village d’irréductibles bretons dans deux mois exactement, il y a 90 minutes à donner tout ce que l’on a, ne pas avoir de regrets, et faire exploser cette Meinau qui n’attends que ça !

L'équipe probable
Equipe

sebalsace67

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 1.330 lectures · Premier message par jeremy6867 · Dernier message par jeremy6867

Commenter


Voir aussi

RCS - Bordeaux 3-2

· Stade de la Meinau (Strasbourg) · 1/2 finale · Coupe de la Ligue 2018/2019

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png bordeaux2.gif

Confrontations (57)

Dernières confrontations

Dernières confrontations

Buts marqués

Par RCS
72
Par Bordeaux
63

Derniers résultats

RCS
V, N, V
Bordeaux
V, V

Pronostics racingstub.com

Voir tous les pronostics