RCS - Guingamp, le compte rendu

Note
3.0 / 5 (2 notes)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 1.311 fois
Auteur(s)
Par lawknight
Commentaires
2 comm.
image.jpg
© klaus

Après la finale de Coupe de la Ligue, Strasbourgeois et Guingampais se retrouvent à nouveau pour un match à enjeu capital. Les bretons peuvent devenir barragistes s'ils gagnent. En cas de victoire ou d'un nul conjugué à des défaites des équipes relégables, le Racing peut définitivement assurer son maintien.

Composition



Thierry Laurey reprend un 4-4-2 en losange, sans toutefois faire débuter Jonas Martin, dont le retour est impatiemment attendu par les supporters.

Equipe


1ère mi-temps



Les Guingampais sont les premiers à se mettre en route avec deux occasions dans les dix premières minutes. Un centre de Rebocho est dévié par Pablo Martinez en corner. La tête de Sorbon passe heureusement au-dessus (4e). Le débordement de Marcus Thuram à droite est suivi d'un centre aux 6m qui ne trouve personne. Les Strasbourgeois réagissent par deux fois avec ces coups francs suite à des fautes sur Nuno Da Costa (10e) et Kenny Lala (11e), sans conséquence.
Ludovic Ajorque échoue également sur ce centre depuis l'aile gauche de Lionel Carole, devancé par la sortie de Marc-Aurèle Caillard après un quart d'heure de jeu. Le même Caillard est un peu avancé lorsque Kenny Lala à droite tente un lob sur ce centre-tir, mais parvient à dévier la balle en corner par une claquette.
Les rouges et noirs reprennent les commandes après 20 minutes de jeu avec un centre de Thuram repris de volée par Merghem esseulé aux 11m, mais ça passe à côté. Un centre de la gauche est dévié par Matz Sels dans un premier temps, puis une frappe de Nolan Roux est déviée en corner, sur lequel Ludovic Ajorque empêche l'ouverture du score par une remise de la poitrine à son gardien.
Les bleus et blancs repassent à l'attaque, mais le contre repris par Adrien Thomasson dans l'axe est neutralisé (32e), et la tête piquée de Ludovic Ajorque sur ce centre de Sanjin Prcic frôle le poteau (34e). Le coup franc de Merghem consécutif à une faute de Pablo Martinez passe de peu à côté, mais les Guingampais parviennent tout de même à leurs fins sur ce coup-franc de Rebocho à gauche qui passe à Thuram dont la tête décroisée vient se loger à droite de Matz Sels (0-1). Alors que des sifflets descendent des tribunes, le Racing réagit immédiatement et égalise par Ludovic Ajorque, qui réceptionne du tibia un centre de Prcic et trompe Caillard de près (1-1).

Mi-temps



Les deux équipes livrent un match équilibré, mais pêchent dans la finition, à l'exception de la fin de cette période.

2ème mi-temps



Guingamp cherche par tous les moyens à glaner les points du maintien, à l'image de ce centre de Thuram à l'entame de cette seconde période qui atterrit dans les pieds de Merghem dont la frappe est stoppée par Matz Sels. Le Racing obtient lui un coup franc sur la droite, renvoyé par Deaux. Rien ne se passera jusqu'à l'heure de jeu et ce centre de Nolan Roux contré par Stefan Mitrovic en corner. Matz Sels relâchera le ballon, dégagé par Kenny Lala, et le Racing part en contre qui se termine par un centre d'Anthony Gonçalves capté par Caillard.
À la 63e, un décalage de Thuram trouve Rebocho droite, lequel centre pour Deaux qui crucifie Matz Sels à bout portant (1-2, 63e). La frappe de Ndong peu après est trop lointaine pour inquiéter Matz Sels et aggraver le score. Strasbourg réagit 6 minutes après avec ce débordement de Kenny Lala à droite, dont le centre est repoussé dans les pieds de Sanjin Prcic. Le bosniaque contrôle et place une frappe imparable (2-2).
Une ouverture est déviée par Ludovic Ajorque de la tête vers Nuno Da Costa, mais le cap-verdien est trop court pour ajuster le ballon de la tête et la défense parvient à se dégager. Le Racing prend les devants dans la partie sur ce centre au cordeau d'Anthony Gonçalves qui trouve Ludovic Ajorque au second poteau en renard des surfaces. Le plat du pied passe entre les jambes du gardien breton (3-2, 73e).
Les joueurs de Thierry Laurey, poussés par leur public, reprennent du poil de la bête et tentent de faire le break, mais ni Lala, sur ce coup franc à ras-de-terre passant sous le mur après une faute sur Samuel Grandsir, ni l'ex-monégasque sur une frappe enroulée côté droit, ne parviennent à tromper la vigilance de Caillard.
Les Guingampais ne renoncent pas lorsqu'à 3 minutes du terme, Ngbakoto, fraîchement entré en jeu, centre depuis l'aile gauche pour Alexandre Mendy. La tête de l'ex-strasbourgeois heurte la transversale, mais Sorbon, à l'affût, égalise (3-3).
La dernière occasion sera alsacienne avec un centre côté droit repoussé dans les pieds de Nuno Da Costa qui reprend spontanément... à côté (88e).

Conclusion



Pour la troisième fois cette saison, le Racing et Guingamp ne parviennent pas à se départager. Elles ont toutefois livré un festival offensif, contrairement aux précédentes oppositions. Les Strasbourgeois avaient les moyens de l'emporter, mais passèrent la majeure partie du match en réaction plutôt qu'en action. Ils décrochent néanmoins leur maintien avec 19 points d'avance à 6 journées de la fin puisque ni Dijon ni Caen ne se sont imposés.

lawknight

Commentaires (2)

Flux RSS 2 messages · 1.174 lectures · Premier message par teddy95 · Dernier message par kitl

Commenter