RCS - Guingamp, le jeu et les joueurs

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 1.255 fois
Auteur(s)
Par lucas14
Commentaires
0 comm.
IMG_1060.JPG
La paire Martinez-Mitrovic,confrontée à ce diable de Nolan Roux © fsrcs

Au terme d’un match indécis au cours duquel les Guingampais auront mené 8 minutes et les Strasbourgeois 13 minutes, on peut considérer que le match nul est logique. Pour ce remake de la finale de la Coupe de la Ligue, les supporters présents ont, cette fois, vu des buts. Ce 3-3 a permis de mettre en lumière la désormais seconde meilleure attaque contre la plus mauvaise défense de Ligue 1.

Les notes des Strasbourgeois :

Sels (5) : Il est allé chercher le cuir à trois reprises au fond de ses filets. Il a relâché un ballon qui semblait anodin et qui aurait pu coûter cher au Racing. Ses dégagements au dernier moment ont fait parcourir un froid dans les tribunes. On a bien cru que l’attaquant allait le contrer, notamment sur son premier ballon (1’).

Lala (5) : Il a cette fois réussi à contenir Marcus Thuram. Il a tellement été obsédé par le numéro 11 guingampais qu’il en a délaissé son couloir droit qui a amené le deuxième but. Une mauvaise relance plein axe. Il a paru agacé sur des décisions de l’arbitre. Déjà la tête sur le plateau d’Hervé Mathoux ?

Mitrovic (6) : Le Serbe a fait un match satisfaisant. Très peu d’erreurs. En bon capitaine, il n’a pas cessé d’encourager ses partenaires. Il a retrouvé sa sérénité du début de saison. Il n’a toujours pas marqué pour le Racing.

Martinez (5) : Il a failli tromper son gardien de la tête dès l’entame du match (3’). Un peu moins tranchant que d’habitude.

Carole (5) : Un match moyen. On a l’impression qu’il n’ose pas assez centrer. Il fait souvent sa feinte de centre et rejoue vers l’arrière. C’est dommage quand on connaît sa qualité de centre.

Prcic (7) : Meilleur Strasbourgeois ce soir. Véritable chef d’orchestre. Il a été, comme à son habitude, très disponible pour ses partenaires et juste techniquement. Il a accéléré le jeu en jouant en une touche de balle. Il aurait pu ajouter une passe décisive à son compteur si Ludovic Ajorque avait mieux négocié sa tête (34’).
Il a délivré quelques minutes plus tard une seconde offrande pour son buteur. Il a connu un léger trou d’air en tout début de seconde période. Son joli but a relancé le Racing. Il a également sauvé un ballon mal négocié par Matz Sels à un mètre de la ligne.
Reste que Sanjin Prcic apparaît comme le « chat noir » du Racing en championnat. Il n’a toujours pas remporté le moindre match depuis son arrivée courant janvier.

Fofana (4) : Coupable de la faute qui a amené le premier but guingampais sur coup-franc. Il n’aura pas fait les bons choix ce soir et aura manqué de justesse. Il a notamment perdu le ballon qui amène le deuxième but. Remplacé peu après l’heure de jeu par Samuel Grandsir qui a ramené de la fraîcheur et aura été dans tous « les bons coups ».

Gonçalves (6) : Combatif comme à son habitude. Il a fait du Gonçalves. Son beau centre a permis à Ludovic Ajorque de s’offrir le doublé.

Thomasson (5) : Moins d’empreinte sur le jeu qu’habituellement. Il a fait un match moyen.

Da Costa (6) : Virevoltant ! Il a alterné le bon et le moins bon. Il a réussi quelques dribbles et a subi de nombreuses fautes.

Ajorque (7) : Diablement efficace, il a su convertir ses rares occasions. Après une tête ratée à bout portant, il a su marquer (de la cuisse) pour égaliser dans la foulée de l’ouverture du score. Il a mis son doublé, après tout c’est ce qu’on attend d’un attaquant.

lucas14

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter