Reims - RCS, le compte rendu

Note
5.0 / 5 (2 notes)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 796 fois
Auteur(s)
Par lawknight
Commentaires
1 comm.

Dans un mois d'août très chargé, le Racing se doit de rattraper les points perdus à la Meinau face à Metz. Il n'est pas favori face à un Stade de Reims plus frais et convaincant au Vélodrome une semaine plus tôt.

Composition



Thierry Laurey a continué ses rotations dans l'effectif et a préservé cette fois Lamine Koné, qui a joué chaque minute d'un match officiel jusque là. Il renconduit son 5-3-2 hybride (ou 3-5-2) et choisit d'associer Adrien Thomasson en pointe à Ludovic Ajorque.

Equipe


1ère mi-temps



Les premières minutes de cette rencontre sont marquées par une domination rémoise, mais les rares attaques sont annihilées et les quelques centres repoussés. Aucune frappe à noter avant... la 19ème minute ! Elle est l'oeuvre d'Ibrahima Sissoko dans l'axe et elle est déviée en corner, resté sans suite. Kenny Lala, très haut sur son côté droit, parvient à adresser un centre fuyant, sur lequel les Rémois tentent une contre-attaque vite devenue impossible grâce au replacement strasbourgeois (20e).
La première frayeur côté Racing est au crédit de Dia, qui réceptionne un ballon dans le rond central, efface Stefan Mitrovic, file au but face à Alexander Djiku et Mohamed Simakan qui restent sur leurs appuis. Il est contré une première frois sur un tacle de l'ex-caennais, et une deuxième et ultime fois par le jeune Strasbourgeois qui permet à son équipe de se dégager (21e).
Le deuxième centre de Kenny Lala dans cette période manque de trouver Jean-Ricner Bellegarde, parti à la faute sur son défenseur (23e). Abdallah N'Dour est stoppé par obstruction sur une accélération côté gauche. Le coup franc botté par Jonas Martin est manqué d'un cheveu par Alexander Djiku, qui s'est retrouvé seul aux 6m (25e). Les rémois bénéficient aussi d'un coup franc, à droite, mais commettent une faute dans la surface les empêchant de l'exploiter (27e).
Rémi Oudin effectue une ouverture dans l'axe pour Chavalerin qui se démarque dans la surface, mais il est trop court (29e). Une mésentente entre Stefan Mitrovic et Jonas Martin est exploitée par les rémois qui transmettent à Doumbia côté droit, dont le centre est contré (31e). Reims profite des montées de Kenny Lala pour planter des banderilles dans le couloir droit où les espaces sont plus nombreux qu'à l'opposé.
La frappe enroulée de Romao côté gauche passe de peu à côté (32e), et le centre côté droit parvient sur la tête Dia, déviée en corner, corner où la tête de Disasi termine au-dessus (33e).
Reims sera à nouveau dangereux sur une passe en profondeur de Doumbia pour Chavalerin, dont la frappe est boxée par Matz Sels (35e).
Ce quart d'heure d'animation au cœur de la mi-temps restera tout ce que les spectateurs pourront se mettre sous la dent. La mi-temps s'achèvera telle qu'elle a commencé : sur deux blocs qui défendent bien.

Mi-temps



Le Racing est dominé mais tient un bon 0-0 au vu du contexte de ce début de saison, marqué par un enchaînement des matches côté strasbourgeois et une fraîcheur et une confiance côté rémois après la victoire face à l'OM. Il a manqué le hold up sur ce coup franc où Alexander Dijku a bien failli ouvrir le score.

2ème mi-temps



Le Racing est le premier à se mettre en évidence sur une ouverture d'Adrien Thomasson, qui surprend Ludovic Ajorque qui parvient toutefois à reprendre du bout du pied, mais il bute sur le gardien rémois (50e). Le coup franc de Jonas Martin côté droit trouve la tête de Kenny Lala, mais le ballon est propulsé au-dessus (55e). Le coup franc de Reims côté gauche connaît le même sort sur cette tête de Chavalerin (57e).
A l'heure de jeu, le corner tiré par Kenny Lala côté droit est une passe pour Jonas Martin, lequel centre pour la tête d'Alexander Djiku qui oblige Rajkovic à une belle claquette. Reims réagit par cette ouverture de Foket pour Suk, tout juste entré en jeu, qui se retourne et enroule une frappe au-dessus du but (67e). Ludovic Ajorque cède alors sa place à Lebo Mothiba qui n'avait pas encore joué en match officiel cette saison. Le centre trop fort de Jean-Ricner Bellegarde ne peut être repris ni par Lebo Mothiba, ni Adrien Thomasson (69e).
Oudin, très remuant côté droit, déborde et centre à ras-de-terre. La défense strasbourgeoise repousse et Chavalerin récupère mais dévisse complètement sa frappe (70e). Kamara tente sa chance au loin, mais ne trouve pas plus le cadre (72e). Matz Sels devance Suk sur ce centre côté droit (75e). Sur une nouvelle ouverture dans l'axe, Suk remise de la tête sur Dia dont la frappe est contrée (77e). A ce moment, Adrien Thomasson sort, remplacé par Nuno Da Costa. Jean-Ricner Bellegarde sera suppléé par Dimitri Liénard, dans l'espoir d'une dernière occasion pour un hold up alsacien (90e), mais ce sont les rémois qui passeront le plus près de la victoire avec ce centre de Chavalerin repoussé par l'arrière-garde bleue et repris de volée par Oudin qui trouve le petit filet (90e+1).


Conclusion



Strasbourg a plié et n'a pas rompu. L'équipe rapporte un bon point du match nul chez un concurrent direct au maintien grâce à une certaine discipline sur le plan défensif. Il y avait très (trop?) peu d'espace(s) pour une victoire, la faute à un bloc rémois lui-aussi très bien en place.

lawknight

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 736 lectures · Premier message par kitl · Dernier message par kitl

Commenter