RCS - Monaco, le compte rendu

Note
4.3 / 5 (3 notes)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 870 fois
Auteur(s)
Par lucas14
Commentaires
1 comm.
DSC08542.JPG
© rachmaninov

Dans ce duel de mal classés, le Racing a arraché le nul (2-2) contre Monaco, après avoir alterné le très mauvais et le meilleur.

Le matche débute à 17h05 et c’est Dimitri Liénard, exclu jeudi à Francfort pour un mauvais geste, qui distille trois belles ouvertures sur les deux latéraux du jour que sont Lala et Carole. On a senti qu’il voulait se racheter dès l’entame.
Jardim aligne ses deux attaquants internationaux, buteurs le week-end passé mais doit composer avec les suspensions de Fabregas, Aguilar et Jemerson.
https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5d6c13...
Être en couverture du programme du match porte souvent malheur, la preuve.

Au moment où le kop lance l’appel : « Les drapeaux avec nous » à la 11ème minute, Islam Slimani douche tout le monde en ouvrant le score. La Flag Day a sans doute empêché à un bon nombre de supporters présents d’assister à l’ouverture du score.
A la 21ème et 22ème minute, Sels réalise deux arrêts décisifs. Puis, Djiku se manque mais se rattrape très bien derrière, l’attaquant filait au but.
A la 27ème minute, suspicion de penalty contre le Racing. Après avoir consulté ses assistants dans le food-truck, l’arbitre de la rencontre n’accorde pas de penalty.
Sur un centre venu de la droite, Ajorque est bousculé dans la surface, penalty pour Strasbourg !
Mothiba va au ballon, tout comme Ajorque et Lala. C’est finalement le dernier cité qui se charge d’envoyer le cuir dans les filets ( 39ème minute).
https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5d6c2f...
Sels exulte après le penalty marqué par Lala. Sa joie sera de courte durée

Dans la foulée, Mitro glisse et Slimani file au but inscrire un doublé (40’). A la 45ème minute, Liénard perd à son tour ses appuis et le buteur algérien lance Ben Yedder, nouvel arrêt de Sels qui repousse en corner. Sur le coup de pied arrêté qui suit, l’international belge s’interpose à nouveau. Malgré les nombreuses glissades, l’arrosage de la pelouse se poursuit à la mi-temps. On peut également s’interroger sur le choix des crampons des acteurs.

1-2 à la pause.

Zohi remplace Mothiba à la mi-temps.
Le Racing semble avoir appris de ses erreurs et reprend pied au plancher (45-50’ siège dans le camp des monégasques). Dès la reprise, le Racing se procure une occasion avec un centre de Lala repris de la tête par Thomasson, claqué en corner par Lecomte.
Puis, c’est au tour de Djiku de tenter sa chance sur une frappe puissante juste au dessus de la barre (60’) .
Vingt minutes à peine après son entrée en jeu, Zohi sort blessé, secondé par Nuno Da Costa (65’). Bon débordement de Carole mis en corner par la défense adverse (71’).
Les visiteurs prennent un peu trop leur temps (cf, 6m, touches…). Des coupures à répétition qui entraîneront 6 minutes de temps additionnel.
Le très remuant Islam Slimani trouve la barre d’une frappe puissante, le ballon lui revient et il tente alors un retourné acrobatique contré par Sels avec un formidable arrêt réflexe (80’).
On le sait, dans le foot, quand une équipe loupe le but du break, elle se fait en général punir derrière. Et cela s’est encore vérifié ce soir.
84ème : BUUUUUT d’Adrien Thomasson.

Monaco devient alors fébrile, déjà remonté au score dimanche dernier par Nîmes.
https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5d6c30...

La trêve internationale arrive à point nommé pour le Racing qui vient d’enchaîner 10 matchs en 39 jours. Cela va permettre aux organismes de souffler un peu avant de se rendre au Parc de Princes samedi 14 septembre. Le Racing est toujours à la recherche de son premier succès en Ligue 1. Ce match nul permet néanmoins de laisser derrière nous l’adversaire du jour et de sortir de la place de barragiste.

lucas14

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 841 lectures · Premier message par lucas14 · Dernier message par lucas14

Commenter