Première victoire !

Note
5.0 / 5 (7 notes)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 1.918 fois
Auteur(s)
Par lawknight
Commentaires
4 comm.
20190920_235838.jpg
Dimitri Liénard, le facteur X du soir © rachmaninov

Mal en point(s) mais restant sur une prestation pleine de promesses au Parc des Princes, le Racing accueillait des Nantais avec le vent en poupe. Forts d'une défense de fer, ils occupent le podium du championnat à l'orée de cette sixième journée.

Composition


Thierry Laurey, qui bat ce soir le record de longévité de Gilbert Gress sur le banc du Racing, aligne une équipe légèrement recomposée. Kenny Lala retrouve son couloir droit et Nuno Da Costa fait la paire en attaque avec Ludovic Ajorque.
Equipe

https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5d85c476b4dc2/image.jpg
Simakan, malgré sa mise à l'honneur dans le programme du match n'est pas titulaire

Une mi-temps poussive



Ce sont des Nantais en confiance qui se manifestent les premiers, dès le coup d'envoi. Coulibaly talonne pour Blas côté gauche, mais sa frappe légèrement déviée par Stefan Mitrovic est sans danger pour Matz Sels (1ère). Simon déborde côté droit et centre à ras-de-terre pour Louza dont la talonnade est contrée (8e).
Le Racing réplique par Ibrahima Sissoko qui déborde à droite, combine avec Adrien Thomasson et s'écroule dans la surface après un contact. Il réclame en vain un penalty (10e). Le même Ibrahima Sissoko intercepte un ballon et frappe au-dessus du but, encore une fois sans succès (14e).
Nantes reprend le contrôle et tente d'ouvrir le score, mais le centre de Touré à gauche est dégagé par le capitaine strasbourgeois (18e) et le coup franc côté gauche parvient à Girotto, dont la tête oblige Matz Sels à une claquette, avant que le défenseur ne soit signalé hors jeu (22e).
Strasbourg enchaîne aussi deux actions par Lamine Koné qui déborde d'abord côté droit pour la talonnade de Nuno Da Costa dégagée en corner par Girotto, corner qui sera dégagé des poings par Lafont (23e), avant de reprendre de volée un centre de Kenny Lala aux 30m, mais ça passe au-dessus (24e).
L'ouverture du score sera nantaise, par une action improbable : Simon centre côté gauche, mais Stefan Mitrovic écarte le danger. Nantes récupère la balle par Traoré qui glisse lors de son centre, lequel est prolongé de manière chanceuse par Simon pour Coulibaly, qui surgit entre Kenny Lala et Stefan Mitrovic pour fusiller Matz Sels d'une reprise du gauche à bout portant (0-1, 28e).
https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5d85c5bfe6ae8/20190921-083722.jpg
Petit match de Kenny Lala
Les Bleus et Blancs répliquent par Nuno Da Costa, dont la volée sur le centre de Kenny Lala est arrêtée (29e). Nantes tente de doubler la mise par Blas qui reprend une passe de Louza après un bon travail de Coulibaly, repique au centre et frappe au-dessus (33e).
Strasbourg tente d'égaliser, mais ni les deux corners consécutifs à droite (38e), ni la frappe d'Alexander Djiku aux 25m et qui termine en tribune Est Europa Park (40e) n'aboutissent.
La mi-temps s'achève sur un centre de Simon aux 6m, dégagé par la défense axiale (41e) et un autre de Traoré, qui termine dans les bras de Matz Sels (45e +1).

Une pause qui s'impose


Le Racing peine à trouver la faille dans un système de jeu que les Nantais ont bien compris. Ils mènent logiquement au score et profitent de la faiblesse offensive des Strasbourgeois. Thierry Laurey décide de modifier son schéma de jeu et Alexander Djiku laisse sa place à Dimitri Liénard. Le Racing repasse en 4-4-2 losange.

Une entrée décisive


Ibrahima Sissoko lance la première offensive de cette seconde période côté droit et décale Dimitri Liénard qui frappe au-dessus (49e). Sur un corner dégagé par la défense jaune, Adrien Thomasson reprend de volée, mais la balle passe à côté (56e). Ludovic Ajorque tente à son tour, côté gauche, en dribblant Girotto d'un grand pont avant de trop croiser sa frappe (63e).

Le Racing reprend du poil de la bête et sur un centre contré depuis la droite, Dimitri Liénard récupère, contrôle et trompe Lafont à ras-de-terre pour égaliser (1-1, 66e).
C'est à ce moment là que les Nantais se procurent leur première occasion par Louza dont le centre côté gauche est repris d'une volée haute par Blas, mais Matz Sels est bien placé et repousse d'un réflexe, avant de poursuivre et dévier en corner la frappe de Coulibaly qui suit (68e). Kenny Lala tente de donner l'avantage aux siens d'un enchaînement crochet intérieur – frappe du gauche, mais Lafont capte sans problème (70e).
https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5d85c5c038e47/20190921-083618.jpg
https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5d85c5c031ced/20190921-083640.jpg
Lebo Mothiba fait son entrée à la place d'Adrien Thomasson, et le Racing passe en 4-3-3 pour chercher sa première victoire (71e). Mais l'équipe marque le pas et paye ses efforts au cours de cette mi-temps. Le lien manque au milieu de terrain, les joueurs balancent de longs ballons devant, les équipes centrent, mais aucune frappe n'est à voir.
Les Nantais causent une frayeur au stade par le défenseur Pallois qui entame une chevauchée depuis sa moitié de terrain, prend le dessus sur deux joueurs avant d'être stoppé irrégulièrement par Lamine Koné. Mais, sur le coup franc qui suit, le même Pallois est signalé hors jeu (83e). Lionel Carole cède sa place à Mohamed Simakan, qui occupe le couloir droit tandis que Kenny Lala passe à gauche (84e). Le latéral droit passé à gauche se signale immédiatement sur son nouveau côté par un centre pour la tête de Nuno Da Costa dos au but, mais Lafont se saisit du ballon (86e).

Strasbourg obtient un corner côté droit, et Dimitri Liénard trouve la tête de Lamine Koné, déviée en corner. Cette fois, le belfortain le joue à la rémoise avec Jean-Ricner Bellegarde, qui entre dans la surface au duel avec Louza et provoque la faute du Nantais : penalty ! Ludovic Ajorque le transforme en prenant Lafont à contre-pied (2-1, 89e).
https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5d85c6bd9c568/20190921-083406.jpg
https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5d85c5c01d490/20190921-083435.jpg
Le Racing manque la balle de break sur cette ouverture de Ludovic Ajorque dans l'intervalle pour Lebo Mothiba. Le sud-africain se retrouve face-à-face avec Lafont, mais glisse et envoie son ballon dans le Kop (90e +2). Nantes réplique et tente une dernière action pour égaliser avec cette transversale pour Coulibaly qui, en angle fermé, tente une reprise du droit dans le petit filet de Matz Sels (90e +3).

La cigogne prend son envol et plume les canaris



Le Racing obtient sa première victoire de la saison, poussive mais méritée au vu des efforts fournis en deuxième mi-temps. L'entrée de Dimitri Liénard et la modification du schéma tactique apportée par le chouchou de la Meinau ont modifié le cours d'un match mal entamé. De quoi se rassurer avant un déplacement périlleux à Lille...

lawknight

Commentaires (4)

Flux RSS 4 messages · 1.414 lectures · Premier message par Allez racing · Dernier message par mick6

Commenter