Quatre à la suite

Note
4.7 / 5 (3 notes)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 603 fois
Auteur(s)
Par lawknight
Commentaires
1 comm.

Confiant après sa victoire face à Montpellier, le Racing s'en est allé chercher son premier but et sa première victoire à l'extérieur face à un Dijon en difficulté... en vain. A l'image de ses précédents déplacements, il s'est heurté à un adversaire plus réaliste.

Composition



Le capitaine Stefan Mitrovic fait son retour dans le onze de départ, tout comme Adrien Thomasson en soutien de l'attaquant de pointe. Exit les jeunes Mohamed Simakan et Jean-Ricner Bellegarde. Nuno Da Costa débute également sur le banc, tandis que Sanjin Prcic fait son apparition dans l'entrejeu.

Equipe


1ère mi-temps



Le Racing ouvre les hostilités avec cette frappe trop enlevée de Dimitri Liénard aux 25 mètres (2e). Dijon réagit par un centre côté gauche de Ndong facilement capté par Matz Sels (4e). Le portier belge provoquera un coup franc indirect sur une passe trop appuyée de Lamine Koné qu'il sauve du corner... de la main. Ledit coup franc à la limite de la surface de but sera repoussé par le mur (8e). Le centre d'Adrien Thomasson, sur son mauvais pied, depuis la gauche sera facilement capté par Gomis, tout comme la balle piquée de Mavididi côté dijonnais.
Les locaux dominent ce début de partie et le bloc strasbourgeois est bas. Les attaques strasbourgeoises partent de loin, à l'image de ce décalage d'Adrien Thomasson pour Sanjin Prcic à droite, dont le centre trop long n'est pas repris par l'attaque alsacienne, mais Dijon se dégage mal. Le bosnien récupère et oblige Gomis à une parade, avant que Ludovic Ajorque récupère et tente sa chance, mais il est contré (21e).
De son côté, Matz Sels dégage un corner des poings (24e) puis Strasbourg obtient une nouvelle occasion importante sur ce centre d'Abdallah N'Dour remis par Ludovic Ajorque sur Adrien Thomasson dont la frappe est contrée en corner. La défense bourguignonne ne parvient pas à se dégager, et Ibrahima Sissoko hérite du ballon en position de hors jeu. Celui-ci n'est pas sifflé, et le milieu remet pour Ludovic Ajorque, qui pivote et frappe, sans précision ni puissance (27e).
Le Racing continue son entreprise sur un coup franc de Dimitri Liénard aux 30 mètres, dégagé par Gomis. Ibrahima Sissoko remet de la tête pour Lamine Koné, mais l'Ivoirien est signalé hors jeu (29e). Dijon réclamera un penalty pour une prétendue faute sur Tavares, tombé au contact d'Alexander Djiku, mais ni les réclamations des joueurs ni la bronca du stade n'y changeront (31e). La frappe de Mendyl côté rouge terminera au-dessus (32e), et la tête d'Adrien Thomasson côté bleu et blanc sur un centre d'Abdallah N'Dour ira à côté (35e).
En dépit de plus d'occasions franches pour les Alsaciens, c'est bien Dijon qui ouvre la marque sur un centre à destination de Pereira qui oblige Matz Sels à une superbe parade sur sa ligne, mais le ballon ricoche sur Alexander Djiku avant d'arriver sur Mavididi qui ne se fait pas prier pour donner l'avantage (1-0, 35e). Le mêM. Pereira manquera la balle de break quand, surpris par un centre de Tavares à gauche, envoie le ballon en sortie de but de la poitrine (41e).

Mi-temps



Le Racing aurait logiquement mené au score s'il avait fait preuve de plus de réalisme. Il rentre au vestiaire mené au score par des Dijonnais qui semblent à portée de tir.

2ème mi-temps



Le deuxième acte démarre avec un corner infructueux côté dijonnais, puis un centre d'Abdallah N'Dour non repris par Ludovic Ajorque côté strasbourgeois (49e). La première occasion franche est à mettre à l'actif des locaux avec cette interception de Tavares sur une passe en retrait de la tête manquée par Ibrahima Sissoko. L'avant-centre accélère, fixe et décale Mavididi dont la reprise passe au-dessus (55e).
Le gardien Gomis devance Ludovic Ajorque sur ce centre d'Adrien Thomasson à gauche (55e) avant que Sanjin Prcic ne cède sa place à Lebo Mothiba (56e). Les deux corners pour Dijon suite à la frappe déviée de Mavididi restent sans suite (60e), et le rythme de la rencontre baisse à l'heure de jeu. Les deux équipes manquent de lucidité et cela se traduit dans l'intensité qui va decrescendo. Sur une offensive alsacienne, Ibrahima Sissoko préfère frapper aux 25 mètres, et dévisser, au lieu de poursuivre pour un coéquipier dans la surface (70e). Le corner dégagé par Dijon est repris par Dimitri Liénard, mais son centre est capté par Gomis au premier poteau (72e).
Le Racing ne parvient pas à égaliser, y compris sur cette double occasion où Adrien Thomasson, décalé par Lebo Mothiba, est contré, tout comme Ludovic Ajorque après avoir récupéré le ballon (73e). Le réunionnais cède immédiatement sa place à Nuno Da Costa, avant que Matz Sels s'emploie des poings sur un coup franc de Chouiar (75e).
Dijon tente en vain de doubler la mise, mais Tavares manque son contrôle sur une passe en profondeur (80e), et Cadiz tire à côté du premier poteau sur un centre d'Alphonse (89e). Les deux derniers corners pour le Racing dans les arrêts de jeu n'influeront pas sur le score, et l'équipe s'incline pour la quatrième fois cette saison, la troisième à l'extérieur.

Conclusion



Englué dans ses doutes après l'ouverture du score, le Racing s'en est remis à son habituelle et désormais inefficace tactique de décalage – centre qui ne fait plus mouche. Il rentre bredouille de Dijon, toujours sans but ni victoire à l'extérieur, pour la quatrième fois d'affilée cette saison.

lawknight

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 523 lectures · Premier message par prevost · Dernier message par prevost

Commenter