Le lion et la cigogne

Note
4.5 / 5 (2 notes)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 791 fois
Auteur(s)
Par lucas14
Commentaires
4 comm.
20191128_235915.jpg
À nouveau l'extase ? © lucas14

Ce samedi, le Racing a la possibilité de basculer, pour la première fois de la saison, dans le top 10 et de doubler par la même occasion son adversaire du jour. Un match toujours très spécial pour les supporters du Racing face à un cador de notre championnat.

Le RCS reste sur 4 victoires consécutives à domicile et demeure invaincu depuis 3 mois dans son antre. Les Strasbourgeois peuvent surfer sur leur bonne dynamique mais doivent faire attention à un éventuel excès de confiance. Lyon comptabilise lui 3 défaites pour une seule victoire en Ligue 1 juste après avoir joué ses 4 premiers matchs européens. Les protégés de Rudi Garcia, défaits 2-0 à St-Petersbourg mercredi soir se sont compliqués la vie en C1. Ce Lyon-là débarque donc plein de doutes en Alsace. Il serait donc bon de leur maintenir la tête sous l’eau. Cependant, une bête blessée peut vite devenir redoutable.

Le lion et la cigogne


Il était une fois le lion, roi de la jungle de 2002 à 2008. Oui mais voilà, l’arrivée du Qatari (animal bionique) l’a fragilisé. Le Ranger Juni a porté le Lion à bout de bras durant tant d’années. Il est maintenant chargé de le faire rugir à nouveau.

Face à lui, la cigogne venue d’Alsace guidée par le paysan belfortain. Cet oiseau a longtemps migré pour faire son nid parmi l’élite, sur les bords du Krimmeri. Il a évité les nombreux obstacles grâce à ses échasses. La cigogne ne sait pas chanter ni crier mais elle peut communiquer en claquant du bec. Comme un soir du 12 mai 2018 où près de 25000 cigognes sont restées sans voix à la suite du coup fatal de leur jeune cigogneau devenu grand.

Le roi peut avoir des moments de doutes, même être détrôné. Mais un roi reste un roi. Le travail et l’humilité sont les secrets pour grandir et ainsi pouvoir se frotter aux meilleurs. Et peut être même un jour les surclasser…

Dans le rétro, saison 2013-2014


Le Racing vient de s’extirper du monde amateur et poursuit sa folle remontée. Le difficile championnat de National commence pour les bleus et blancs.
Les joueurs les + utilisés :
Equipe

Cette année-là, le Racing finira avant dernier et sera repêché grâce à la défection de Carquefou et au feuilleton Luzenac/Châteauroux.

De son côté, l’OL compte dans ces rangs 3 futurs champions du monde (Tolisso, Fékir, Umtiti) et des joueurs comme Gourcuff, Gonalons, Grenier et Lacazette, qui participeront à la 5ème place de l’Olympique Lyonnais cette saison-là.

Strasbourg – Lyon c’est : le match de la décennie côté Racing (12/05/2018) / + de victoires côté Racing 18V 9N 15D / 2 tireurs de coup franc hors-normes (Juninho/Liénard) / Jean-Marc Furlan qui insulte Fabio Grosso / le retour de Martin Terrier.

Joueurs ayant joués dans les deux clubs : Christian Bassila (entraîneur des jeunes à l’OL), Claude Fichaux (entraineur adjoint à l’OL), Rémy Vercoutre (entraîneur des gardiens à Montréal), Jean-Christophe Devaux, Martin Terrier, Bakary Koné, Peguy Luyindula (conseiller stratégique à Dijon), Guillaume Lacour (entraineur des jeunes au RCS)…

Au coup d’envoi, seulement un point séparera les deux clubs. Tellement proche mais si loin à la fois. Il ne faut pas s’enflammer mais le Racing est si emballant en ce moment qu’il nous laisse le droit de rêver, surtout à la Meinau, théâtre de tous les rêves.

lucas14

Commentaires (4)

Flux RSS 4 messages · 659 lectures · Premier message par gabmey87 · Dernier message par il-vecchio

  • Merci pour la présentation, pourquoi spécifiquement la saison 2013-2014? :)
    Guiguess Lacour a porté le maillot sur le pré au Racing avant d'être entraîneur des jeunes ;) . Il a pas marqué beaucoup de buts mais un doublé du temps où le Racing avait un maillot "or et bleu" à l'extérieur et où les matchs passaient sur Alsatic Tv (ex- Alsace20).
  • lucas141330938282.jpg
    Modifié par lucas14 ·
    lucas14 • 28 ans
    Et pourquoi pas ? 😀 Y'a 8 ans c'est l'équipe CFA2 on connaît, 5 ans c'est plus proche et on en parle moins de la première année de National. Et oui je me souviens du doublé de Lacour, je suivais sur France bleu, c'était à Troyes...J'ai noté leur activité actuelle.
  • Othon pour moi :D
  • Merci pour le rappel. D'instinct je n'aurais pas cité Oliveira et Belhameur parmi les joueurs les plus utilisés cette année-là. Tous ces joueurs sont soit à la retraite soit en football régional soit en N1 à 3.

    Ah non, deux irréductibles sont toujours là.

Commenter


Voir aussi

RCS - Lyon 1-2

· Stade de la Meinau (Strasbourg) · 15e journée · Ligue 1 2019/2020

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png 800px-Olympique_lyonnais_(logo).svg.png

Confrontations (51)

Dernières confrontations

Dernières confrontations

Buts marqués

Par RCS
89
Par Lyon
64

Derniers résultats

RCS
D, V, D, V, V
Lyon
N, V, V, D, V

Pronostics racingstub.com

Voir tous les pronostics