RCS - Amiens, côté tribunes

Note
4.8 / 5 (6 notes)
Date
Catégorie
Côté tribunes
Lectures
Lu 2.491 fois
Auteur(s)
Par guigues
Commentaires
1 comm.
DSC09286.JPG
© rachmaninov

Plus ambiance vacances que carnaval pour la réception des Amiénois, un classique qui suit le Racing depuis le National.

Souvenirs, souvenirs


Beaucoup reviennent en mémoire lorsque l’on évoque les confrontations avec les Picards qui ont été nombreuses dans les années 2000 à commencer par la finale de la Coupe de France 2001. Zappons les moins glorieux pour se remémorer le premier match du kop ou Ouest il y a 3 ans et demi. Un mélange de surprise et d’excitation frappait les 16 000 spectateurs présents ce jour là en se rendant compte du potentiel de la tribune mais aussi de le Meinau toute entière.

Il est aussi bon de rappeler le chemin parcouru alors qu'aujourd’hui l’ambiance strasbourgeoise semble marquer le pas ou en tout cas être rentrée dans une routine qui ne satisfait pas la majorité. Le constat semble partagé et le club sur proposition des ultras a installé 2 promontoires supplémentaires en tribune Ouest afin que puisse s’y installer des porte-voix supplémentaires. Situés à droite et à gauche du perchoir principal ou officie les 2 capos historiques, ils ont pour but de relayer les chants vers les côtés qui sont traditionnellement plus éloignés du cœur de la tribune et donc plus calmes. La différence n’est pas encore remarquable mais il s’agit là d’un atout supplémentaire pour continuer à faire de la Meinau l’une des atmosphères les plus bouillantes de France.

Danse le twist avec moi



Pas d’animation en particulier à l’entrée des joueurs, le kop se pare simplement de drapeaux et d’écharpes pour former une muraille bleue et blanche. C’est simple mais c’est toujours aussi splendide. Le vrai évènement de l’avant match est le show à l’américaine de la mascotte du club ! Déchainé tel Janet Jackson à la mi-temps du superbowl, Storcki nous gratifie d’une prestation à faire rougir SIG'oh la mascotte du club de basket. En espérant que ce soit le début d’une longue série.
https://racingstub.com/uploads/cache/big1024/uploads/media/5e52336d5b9bf/dsc09290.jpg
Les joueurs d’Amiens prennent place coté route de Colmar et quelques sifflets accueillent Régis Gurtner, ce qui est fort dommage pour un enfant du club. Heureusement les encouragements pour les Bleus reprennent vite le dessus et le match est lancé coté tribune. De match il n’y en aura pas vraiment vu que le contingent amiénois se résument à une trentaine de courageux. La première période est agréable à l’oreille, le public sentant qu’il y a un coup à jouer au classement et que les visiteurs du soir semblent friables.

Bien trop timide



Néanmoins, l’intensité vocale va décliner de concert avec la prestation des deux équipes. Si la première mi-temps était correcte, la seconde est décevante comme la prestation des bleus. Seul le dernier quart d’heure voit l’équipe comme le public sortir de sa torpeur pour tenter d’arracher la victoire, en vain. Les joueurs viennent saluer mais eux autant que les supporteurs sont bien conscients d’être passés à côté de la bonne opération du weekend.

guigues

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 2.276 lectures · Premier message par tom67 · Dernier message par tom67

Commenter