« J'en ai des frissons quand j'y repense... »

Note
4.9 / 5 (8 notes)
Date
Catégorie
Souvenir/anecdote
Lectures
Lu 2.909 fois
Auteur(s)
Par elizzz
Commentaires
2 comm.
mIMG_20190330_172330.jpg
© jpdarky

C’était il y a un an, le 30 mars 2019 : Strasbourg - Guingamp en finale de la Coupe de la Ligue à Lille. Flashback sur quelques souvenirs strasbourgeois et guingampais.

Quand tu repenses à cette journée du 30 mars, quel est le premier mot qui te vient à l’idée ?



Côté bleu et blanc :
(Apolline) VICTOIRE ... le match on l'oublie !
(Gabriel) PARTAGE !
(Guillaume) MARCHE... Ce cortège de plus de 10 000 personnes qui déambule pendant 2 heures ensoleillées, avec nombre de Lillois aux fenêtres complètement ébahis, restera comme l'un de mes meilleurs souvenirs du Racing dans mes 30 années de passion. Un sentiment d'unité, de fraternité et de force, tout juste indescriptible.

Côté rouge et noir :
(Bastien) ÉCLAIRCIE. Un rayon de soleil inespéré au milieu de la grisaille de notre saison, conclue par la relégation en Ligue 2.
(Pierre) FERVEUR. C’était une belle journée avec l’ensemble des Guingampais qui ont pu se déplacer et aussi des beaux échanges avec la vague bleue strasbourgeoise !
(Armel) FÊTE. Cette journée à Lille se devait d’en être une. Je n’avais absolument pas peur du résultat du match. Bien sûr, le gagner constituait encore un exploit pour notre équipe engluée dans une situation sportive catastrophique en championnat. Le perdre était presque logique, mais ce que je souhaitais, c’est que si défaite il y avait, elle le soit avec les honneurs.

Ton meilleur souvenir de l’avant-match avant d’entrer dans l’arène du stade ?



(Apolline) L'impressionnant cortège rassemblant des milliers de supporters strasbourgeois du centre-ville jusqu'au stade. J'en ai des frissons quand j'y repense.
(Gabriel) Quand les personnes du cortège sont arrivées, la terrasse était pleine de monde. C’est vraiment là que j’ai réalisé que ce soir-là, Pierre Mauroy, c’était la Meinau.
(Guillaume) Une bière de trop qui m'aura valu une longue discussion aussi improbable qu'amicale avec un guingampais sur le parvis du stade. Je ne me souviens plus de grand chose, si ce n'est qu'une amie stubiste m'a escorté vers mon siège car vu comme j'étais parti, j'aurais sûrement raté le coup d'envoi à force de papoter !
https://racingstub.com/uploads/cache/big500/uploads/media/5ca28cf1e2225/dsc06430-4092x2724.jpg
(Bastien) L'ambiance bon enfant dans le centre-ville de Lille, à boire des coups sous le soleil avec des potes et sans animosité entre supporters des deux clubs. Croiser des gens qu'on n'a pas vu depuis des mois, voire des années, mettre un visage sur des personnes qu'on suit sur Twitter...
(Pierre) Une belle après-midi sur la Grand Place. Je me souviens des concours de chants, des échanges de maillots et d’écharpes, ... De belles scènes entre Guingampais et Strasbourgeois dans ce bel endroit de la ville de Lille !
(Armel) C’est l’avant-match dans les rues de Lille aux abords de la Grand Place qui me laisse le meilleur souvenir. De très loin. La marée rouge et le raz-de-marée bleu se mélangeaient sans animosité. Les bières, les anecdotes et les rires étaient partagés. Des fumigènes étaient craqués ici ou là, des chants lancés et repris par deux peuples fiers et amicaux.

Ce qui t’a permis de rester réveillé pendant tout le match ?



(Apolline) L'ambiance dans le stade.
(Gabriel) L’attente d’un but, d’une belle action...
(Guillaume) Le stress, l'envie de gagner, le rêve d'un Racing en coupe d'Europe.
(Bastien) L'espoir. Malgré notre saison, malgré l'absence de jeu, la victoire est restée accessible jusqu'à la séance de tirs au but.
(Pierre) Heureusement qu’il y avait des vendeurs de bières qui se promenaient pour nous ravitailler car sinon c’était la sieste assurée ! J’ai d’ailleurs surpris quelques supporters en train de piquer du nez...
(Armel) Franchement ? Les chants, l’ambiance mise des deux côtés. Sur le terrain, les joueurs étaient crispés, empruntés. S’il y avait un ou deux « dynamiteurs » de chaque côté, les deux équipes sont passées à coté de leur match, footballistiquement parlant.

Un adjectif pour qualifier l’ambiance générale dans les tribunes ?



(Apolline) J'hésite entre « festive » et « tendue » mais je vais retenir le côté festif, surtout les premières minutes du match et après les tirs au but.
(Gabriel) Énorme à l’entrée des joueurs à l’échauffement puis de plus en plus décevante, à l’image du match.
(Guillaume) Honnêtement : décevante. Nous avions pourtant la force du nombre, mais les Guingampais étaient plus motivés vocalement. J'ai été déçu par le manque de tifo côté strasbourgeois, tout comme le manque de cohésion du noyau derrière le but et le manque de coordination.
(Bastien) Marée bleue. C'était déjà impressionnant à l'extérieur, ça l'était tout autant à l'intérieur. On était encerclé par un véritable U bleu sur trois tribunes, on s'est senti petit.
(Pierre) C’était un beau duel. Même si les Guingampais étaient en infériorité numérique, je pense qu’on a livré une belle prestation. Mais c’était impressionnant quand les supporters de la vague bleue se mettaient à chanter tous ensemble !
(Armel) Extraordinaire. Stade au ¾ bleu qui chante, bouge... De notre côté, on a fait avec les moyens du bord. C’était aussi très sympa à vivre de l’intérieur.
https://racingstub.com/uploads/cache/big500/uploads/media/5ca1c60ee6be9/image.jpg

Un moment que tu aimerais oublier ?



(Apolline) Le match en lui-même, assez ennuyeux... Je préfère retenir l'ambiance d'avant-match et la séance de tirs au but.
(Gabriel) Le contenu du match et de la prolongation (sur la pelouse), indigne d’une finale mais seul le résultat compte.
(Guillaume) Aucun. Super souvenir !
(Bastien) La cruelle épreuve des tirs au but. Je m'étais juré de profiter de l'après-match quelque soit l'issue, mais j'avais surestimé ma capacité à faire abstraction du résultat final.
(Pierre) La séance de penalties... évidemment ! Une catastrophe !
(Armel) Aucun... Malgré la défaite, je n’ai que de très bons souvenirs.

Un mot pour les supporters guingampais ?


https://racingstub.com/uploads/cache/big500/uploads/media/5ca28cf180553/dsc06432-4092x2724.jpg
(Apolline) Ce que je retiens de cette finale, ce n'est pas un "duel" entre deux équipes, mais une fête et du partage ! Un bel esprit très appréciable !
(Gabriel) Chapeau bas, ils étaient 3 ou 4 fois moins nombreux et ont tout donné pour leur équipe, on les entendait bien.
(Guillaume) La relégation peut être une magnifique cure de jouvence et une remise à plat salvatrice de la stratégie sportive et commerciale. On vous souhaite de remonter en L1 avec vos valeurs. Il nous faut plus de clubs populaires comme le vôtre, car hormis ses jeunes talents c'est aussi du public dont a besoin la L1 pour faire rêver les spectateurs et investisseurs.

Un mot pour les supporters strasbourgeois ?



(Bastien) Félicitations à vous ! On sait que vous revenez de loin, avec la descente en CFA etc. Mais on connaît également votre incroyable ferveur pendant ces années de galère. Votre victoire est méritée... D'une certaine façon, quitte à perdre, je crois qu'on préférait que ce soit contre vous plutôt qu'un rival ou un gros club style PSG habitué à gagner des trophées tous les ans.
(Pierre) On vous souhaite le maintien régulièrement en L1. Continuez à supporter votre club comme vous savez le faire ! On se recroisera peut-être un jour !
(Armel) Vous pouvez être fiers de vous. Sur ce match, vous n’avez rien lâché, vous avez été d’une gentillesse infinie lors des échanges que j’ai pu avoir avec vous. 10/10. Au plaisir de vous retrouver en Ligue 1 un de ces quatre ! La Meinau fait désormais partie des stades que je veux absolument cocher en déplacement.
https://racingstub.com/uploads/cache/big500/uploads/media/5ca3cd6411d29/img-20190330-07.jpg
Merci à Apolline, Gabriel (@gabmey87) et Guillaume (@holicool).
Merci aussi aux Guingampais Bastien, Pierre et Armel (@RoudBoys) pour leur contribution !

http://roud-boys.fr/

elizzz

Commentaires (2)

Flux RSS 2 messages · 2.712 lectures · Premier message par rachmaninov · Dernier message par gohelforever

  • Merci pour ces beaux témoignages ! Qu'elle semble loin aujourd'hui, cette belle journée du 30 mars 2019 !
  • C'est ça le foot superbe commentaire. Et vive Guingamp ! Moi je retiens aussi évidemment comme tout le monde cette parodie de football et effectivement notre public qui était du coup pas au taquet .mais par contre l'avant-match : quel kif!

Commenter