RCS pas « Nice »

Note
5.0 / 5 (1 note)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 1.557 fois
Auteur(s)
Par lucas14
Commentaires
0 comm.
nice péno.jfif
le pénalty de Dollberg © jpdarky

Le Tour de France a débuté ce samedi à Nice. INEOS a envoyé une équipe à Strasbourg pour tenter de décrocher le maillot jaune de la L1. Mission accomplie pour les Aiglons qui se sont assez facilement imposés 2-0.

Sans surprise, Thierry Laurey a décidé de se passer de son capitaine Stefan Mitrovic. Alexander Djiku et Lamine Koné forment la charnière centrale. Mohammed Simakan a pris place au milieu. A noter, la titularisation d’Eiji Kawashima dans les buts pour sa première à la Meinau.
Le Racing débute bien le match, avec de bonnes intentions.

5ème : Lala cherche Ajorque. Bellegarde récupère le cuir et provoque un corner.
6ème : Chahiri déclenche une frappe, hors cadre.
13ème : Bellegarde obtient un bon coup-franc (carton jaune niçois).
15ème : Lala tire le corner. Il enroule trop et le juge de touche signale justement une sortie de but.
17ème : Bellegarde encore lui pousse Morgan Schneiderlin à la faute (carton jaune).
18ème : Superbe dribble de Chahiri qui élimine son vis-à-vis. Son centre finira dans les gants de Walter Benitez.
23ème : Si Ajorque laisse passer le ballon, Chahiri était en très bonne position pour conclure.
24ème : Dante tacle Ajorque et récolte la 3ème biscotte niçoise.
25ème : Lala se charge du coup-franc mais le ballon retombe juste derrière la barre transversale.
27ème : Lala est pris de vitesse dans son couloir et les niçois manquent de peu d’ouvrir le score.
28ème : 4e carton jaune pour les aiglons.
31ème : Chahiri tire à ras du poteau.
36ème : Carole, qui a déjà pris quelques risques avec des passes axiales, remet ça sur Koné qui cherche à se défaire de l’attaquant et perd le ballon. Il commet la faute et l’arbitre siffle pénalty. Casper, jusque là fantomatique, transforme le pénalty en prenant à contre-pied le portier strasbourgeois. 1er tir cadré du match.
Nice a reçu deux nouveaux avertissements en fin de première période.

Le Racing est donc mené à la pause, un peu contre le cours du jeu.
Koné est remplacé par Waris. Simakan descend en défense centrale pendant que Thomasson hérite du brassard.

47ème : Carole loupe un contrôle facile.
50ème : mauvaise relance de Djiku. Beaucoup d’imprécisions techniques.
54ème : belle ouverture de Bellegarde sur Chahiri. Cela donne un corner. L’ancien du Red Star s’en charge et Waris reprend de volée au second poteau avec moins de réussite que Benjamin Pavard.
55ème : Chahiri récupère un ballon plein axe mais le pousse trop loin.
57ème : Tête d’Ajorque mais le ballon passe juste au dessus du but.
59ème : Perte de balle de Lala qui se fait ensuite éliminé par Gouiri. Dolberg hérite du ballon et le pique parfaitement au dessus du gardien japonais. 0-2, 2ème tir cadré du match, réalisme glaçant.
Du sang neuf est apporté par le technicien strasbourgeois avec un triple changement.
Le match est plié, plus rien ne se passera.

Le Racing réalise sa plus mauvaise entame de championnat depuis son retour en Ligue 1. Il n’a cadré qu’un seul tir en deux matchs (le but de Mehdi Chahiri à Lorient). Les bleus iront défier Stuttgart samedi prochain en amical. La trêve internationale devra permettre aux ciels et blancs de se remettre en selle et de repartir à la guerre à Saint Étienne (clin d’œil aux partenaires).
COVID 19 = Kop vide / 19ème place.

lucas14

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter