Verts de rage

Note
3.7 / 5 (3 notes)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 2.129 fois
Auteur(s)
Par lawknight
Commentaires
2 comm.
sainté.jpg

A l'instar du Tour de France, le Racing est passé dans la Loire ce samedi. Face au maillot vert stéphanois, il devait gravir le col Geoffroy-Guichard classé hors catégorie. Récit.

Composition



Avec le forfait de Lamine Koné, Thierry Laurey est privé d'un cadre supplémentaire. Face à la fébrilité défensive affichée dernièrement, il décide de renforcer son arrière-garde et passer à cinq derrière. On note les titularisations de Bingourou Kamara dans les buts et Kévin Zohi au milieu, en soutien de Ludovic Ajorque, seul en pointe.

Equipe


1ère mi-temps



Après une minute de silence observée en la mémoire de Sébastien Desiage, arbitre stéphanois décédé à l'âge de 46 ans, ce sont les locaux qui se procurent la première occasion du match avec un coup-franc d'Aouchiche, qui trouve l'ancien strasbourgeois Denis Bouanga. Dos au but, il se retourne mais frappe au-dessus (3e).
Le Racing répond également sur coup de pied arrêté. Stefan Mitrovic boxe de la tête un corner, mais la défense stéphanoise se dégage et oblige Jean-Ricner Bellegarde à commettre une faute sur le contre de Nordin. Il écope d'un carton jaune (6e).
Ibrahima Sissoko va gratter un ballon dans les 20m adverses, décaler Ludovic Ajorque à droite qui centre pour Kévin Zohi, dont la reprise un peu écrasée est stoppée sans souci par Moulin (7e).
Le même Kévin Zohi, à gauche, va renverser le jeu au moyen d'une transversale pour Kenny Lala qui déborde à droite, dribble Aouchiche et centre pour la tête de Majeed Waris claquée par Moulin (13e). Saint-Étienne va reprendre les commandes pour le reste de la mi-temps. Ça débute par Nordin, lancé en profondeur et qui dribble Stefan Mitrovic, frappe au but et voit Bingourou Kamara se détendre pour dévier en corner. Ludovic Ajorque éloignera le danger sur le corner (15e).
Sur cette percée de Denis Bouanga, parti côté gauche à la limite du hors-jeu, le centre est dégagé par Mohamed Simakan en corner, sous la menace d'Hamouma dans son dos (20e). Le Racing plie, mais ne rompt pas. Le centre en retrait d'Hamouma est aussi dégagé en corner, lequel aboutit au-dessus des buts (22e).
Strasbourg réagira par un long centre de Kenny Lala à 30m des buts pour Ludovic Ajorque, facilement capté par Moulin (25e). Le jeu va se cantonner au milieu de terrain pendant près d'un quart d'heure. Aucune équipe ne parvient à trouver des solutions devant, jusqu'à cette percée de Nordin à droite qui repique au centre, efface Mohamed Simakan puis le capitaine bleu et blanc avant d'être taclé par Ibrahima Sissoko à la limite de la surface de réparation. Bien que le grand milieu de terrain ait pris le ballon sans blesser son vis-à-vis, il écope d'un carton jaune. Le coup-franc d'Aouchiche contourne le mur et oblige Bingourou Kamara à dévier de la main en corner (39e).
Denis Bouanga apportera le danger à son tour suite à un sprint de près de 50m après avoir dribblé Alexander Djiku au milieu de terrain. Heureusement pour les Alsaciens, son centre fuyant ne trouve personne (44e).
La dernière occasion sera bleue et blanc avec ce coup-franc obtenu par Jean-Ricner Bellegarde à gauche de la surface de réparation. La frappe de Kenny Lala est claquée par Moulin (45e +1).

Mi-temps



Dominé, le Racing a réussi à garder sa cage inviolée. Il aurait même pu mener si Moulin n'était pas si agile.

2ème mi-temps



Strasbourg manque d'ouvrir le score sur cette reprise à ras-de-terre de Kévin Zohi, à la réception d'une déviation de Ludovic Ajorque sur un centre de Kenny Lala. Sa frappe un peu écrasée est saisie par Moulin (53e). Mais le sort s'acharne sur le Racing et Alexander Djiku, à la lutte dans les airs pour dévier un centre, est poussé dans son dos, lève les bras et touche le ballon de la main. L'arbitre siffle penalty, et Denis Bouanga prend le portier à contre-pied (1-0, 55e).
Les entrées de Mehdi Chahiri (61e) et Dimitri Liénard (65e) dynamiseront quelque peu le visage du Racing. Le centre de Denis Bouanga, qui a fixé Kenny Lala côté droit, sera facilement capté par Bingourou Kamara (71e). Après un une-deux avec Anthony Caci, Dimitri Liénard frappera au-dessus des buts (74e), avant que Mehdi Chahiri ne l'imite plus tard, mais son tir puissant termine à côté (77e).
Les bleus et blancs obtiendront un coup-franc côté droit suite à une faute sur Mohamed Simakan. Le défenseur axial est monté aux avants-postes et est stoppé de manière irrégulière. Las, le tir de Dimitri Liénard heurte le mur (79e). Thierry Laurey jettera ses dernières forces dans la bataille en lançant simultanément Adrien Thomasson et Idriss Saadi (80e).
Mais à courir après le score, le Racing se découvre et Saint-Étienne double la mise sur cette nouvelle incursion de Denis Bouanga, le long de la ligne de sortie de but, qui fixe Anthony Caci et centre en retrait pour Camara, qui profite d'une déviation pour faire le break (2-0, 81e). Saint-Étienne manquera même l'occasion du K.O sur un ballon saisi par Bingourou Kamara de la main, en-dehors de sa surface de réparation selon l'arbitre. Le coup-franc sera envoyé dans les nuages (88e).
Les dernières occasions seront strasbourgeoises : d'abord, sur une mésentente entre Moulin et ses défenseurs qui conduit les Verts à relâcher le ballon dans les pieds d'Adrien Thomasson, qui est contré par un défenseur et Dimitri Liénard, au rebond, qui trouve Moulin à la parade (90e). Ensuite, sur une nouvelle frappe du belfortain qui, trop écrasée, termine à côté (90e +3). Enfin, sur un dernier corner repoussé par l'arrière-garde stéphanoise (90e +5).

Conclusion



A l'image de ses quatre dernières rencontres, le Racing produit un début de match correct, jusqu'à concéder un penalty et ne plus voir le jour. Il y a du mieux sur le plan physique et en terme de lucidité devant le but, mais il s'est heurté à un Moulin en pleine forme et des Verts qui ont su tirer parti de leur avantage en laissant le jeu aux bleus et blancs afin de les contrer pour se mettre à l'abri.

lawknight

Commentaires (2)

Flux RSS 2 messages · 2.079 lectures · Premier message par süperdou · Dernier message par father-tom

Commenter