Reims - RCS, le compte rendu

Note
5.0 / 5 (1 note)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 2.343 fois
Auteur(s)
Par lucas14
Commentaires
1 comm.
reims2.jpg

Selon le règlement, Strasbourg aurait pu demander le report du match auprès de la LFP suite à la contamination de Thierry Laurey et de son adjoint à la Covid19. Il n’en a rien été et le Racing espérait enchaîner après son franc succès dans le Finistère dimanche dernier.

C’est donc Jean-Marc Kuentz, second adjoint, qui assure l’intérim sur le banc.
A noter la titularisation de Sanjin Prcic en l’absence d’Aholou (covidé) et de Djiku (futur jeune papa). Le milieu de poche n’a toujours pas remporté le moindre match avec le Racing en championnat en tant que titulaire.
Les deux dernières confrontations entre les deux formations à Auguste-Delaune se sont soldées par deux triste 0-0.
Il s’agit du 3ème huis clos dans l’histoire du Racing. Va falloir s’y habituer… Strasbourg n’avait jamais gagné à huis clos et l’adage « Jamais 2 sans 3 » va vite se confirmer.
C’est donc dans un silence de cathédrale que le match débute.
Equipe

Les dix premières minutes seront rémoises avec une forte possession et de nombreuses pertes de balles des Strasbourgeois.

3ème min : Habib Diallo prend un jaune suite à une semelle.
12ème min : Coup-franc obtenu par Habib Diallo.
14ème min : Diallo, encore lui, place une belle tête sur un service de Carole, ça sort en sortie de but.
15ème min : Arrêt de Kamara qui repousse en corner.
22ème min : Suite à une faute de Mitrovic, les Rémois obtiennent un coup-franc. Tiré superbement par Cafaro, le ballon heurte le poteau et touche le dos de Kamara. 1-0 ! Kamara a semblé en vouloir à son mur.
27ème min : Sissoko lâche son marquage sur corner et le belge Faes s’en va crucifier le portier strasbourgeois de la tête avec une détente Cristianesque. 2-0 !
30ème min : Bellegarde est fauché dans la surface. Ludovic Ajorque ne se fait pas prier pour réduire l’écart sur pénalty. 2-1 !
36ème : Super retour de Mitrovic sur l’attaquant rémois qui filait au but.

Le Racing est donc logiquement mené à la mi-temps. Adrien Thomasson, qui a accéléré son échauffement, va bientôt entrer.

51ème min : frappe de Bellegarde dans les tribunes qui casse un siège. Lui qui n’a toujours pas ouvert son compteur but en L1.
Thomasson est alors lancé par Jean-Marc Kuentz à la 58ème minute à la place de Carole.
Le Racing passe à quatre derrière et Thomasson aura pour rôle d’alimenter les deux attaquants ciels et blancs.
65ème min : le nouvel entrant passe en retrait pour Bellegarde qui voit son tir repoussé par Faes « de la face » sur sa ligne.
67ème min : Prcic dévisse complétement sa frappe.
68ème min : Frappe rémoise qui vient mourir à côté du poteau de Kamara qui était battu.
77ème min : Arrêt reflexe de Kamara sur une frappe de Boulaye Dia qui permet aux Strasbourgeois de rester dans le match.
83ème min : Diallo bute sur le portier rémois suite à la plus belle action construite des visiteurs (ouverture de Zohi puis passe lumineuse de Thomasson).

On en restera là. Le Racing n’arrive pas à enchainer et par la même occasion se fait doubler par son adversaire du jour. Les Bleus et blancs sont désormais 19ème et relégable. Le programme à venir : la réception de l’OM vendredi soir, dernier match avant la trève internationale. Il faudra vite prendre des points avant d’être sérieusement distancé. Le Racing a débuté la rencontre à cinq défenseurs avec seulement deux réels joueurs offensifs que sont Diallo et Ajorque. Il a terminé le match avec pas moins de cinq joueurs offensifs sur le pré. Une chose est sûre, le staff strasbourgeois ne semble toujours pas avoir trouvé la bonne formule après 9 journées (soit un quart du championnat) et le temps presse…

lucas14

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 2.253 lectures · Premier message par magellan · Dernier message par magellan

Commenter