Montpellier - RCS, présentation du match

Note
5.0 / 5 (1 note)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 2.420 fois
Auteur(s)
Par prevost
Commentaires
2 comm.
montpellier compo probable.png

Ce dimanche, le Racing se déplace à Montpellier, dans un stade de la Mosson où il n’est jamais facile d’évoluer. Le MHSC continue de grandir au fil des saisons, à l’image de notre Racing mais avec toujours un temps d’avance. Deux clubs qui se ressemblent et dont les histoires se sont souvent mêlées.

Revue d'effectifs



L’équipe héraultaise a peu évolué lors de l’intersaison, son schéma semble être passée définitivement en 4-3-3. L’arrivée de Jonas Omlin en qualité de gardien titulaire, Stephy Mavididi pour compléter le duo Laborde-Delort sont les principaux faits d’armes. Omlin devrait effectuer son retour dans le onze et Mavididi semble s’y être imposé.

Pour ne pas changer, l’effectif du Racing sera amputé de nombreux joueurs. Alexander Djiku, revenu touché de sa sélection, Bingourou Kamara pour un début de tendinite, Matz Sels, Lebo Mothiba, Adrien Lebeau et Mahamé Siby ne seront pas disponibles. Il sera difficile de prédire l’attitude de Thierry Laurey mais nous ne pouvons que nous réjouir de profiter de différentes options tactiques.

Compositions probables



Equipe


Rien d’original pour la composition montpelliéraine hormis l’absence probable de Hilton. Jonas Omlin devrait retrouver sa place après l’intermède réussi de Dimitry Bertaud. On peut s’interroger sur le poste de latéral droit, j’opte pour Junior Sambia pour Arnaud Souquet.

Equipe


Devant le nombre de défections et pour ne pas s'exposer, je privilégie le 3-5-2 ou 5-3-2 selon la possession. Une défense avec trois axiaux sans surprise, Jean Eudes Aholou à la récupération, Jeanricner Bellegarde et Ibrahima Sissoko dans l'entrejeu et notre duo de finisseurs Ludovic Ajorque et Habib Diallo. Les présences de Dimitri Lienard et Adrien Thomasson peuvent être discutées.

Formes du moment



Montpellier reste sur deux défaites lors de ces deux dernières réceptions (Nîmes et Reims), sa dernière victoire à domicile remonte au 20 septembre dernier. On les retrouve à la septième place après dix journées, 5 victoires pour 3 nuls et déjà 13 buts encaissés. Les incontournables Téji Savanier en tête, Andy Delort et Gaëtan Laborde portent l’équipe et trouvent régulièrement la solution. On avait perdu l’habitude de les voir encaisser autant de buts, ceci peut s’expliquer avec l’abandon de la défense à cinq et/ou l’adaptation d’Omlin au championnat.

Strasbourg doit réagir. Privé de son précieux public, de son gardien titulaire et tributaire d’un début de championnat totalement raté, nous sommes au pied du mur. Nous commençons à être distancés du ventre mou et seule une série permettra de vivre une saison plus apaisée.
Alors que s’annonce la onzième journée de championnat, on a déjà pu entendre qu’il fallait changer d’entraineur, signe que la période est trouble. Pour continuer de grandir et pérenniser notre place, il faudra retrouver nos vertus et un semblant de solidité.

Enjeux de la rencontre



Montpellier aura envie de stopper leur série actuelle à domicile. Cette dernière semble s’expliquer, en partie au moins, par l’absence de leur public. Nous sommes bien placés pour le comprendre. Leurs résultats sont corrects mais le club vise plus haut et cela fait plusieurs saisons qu’ils méritent de retrouver un parcours européen. A n’en pas douter, c’est leur objectif.

Strasbourg doit absolument réagir alors qu’une saison dans les bas-fonds du classement semble se dessiner. Nous n’en sommes qu’au début du championnat et le groupe reste concerné mais plus tôt nous endiguerons cette spirale, moins lourdes seront les conséquences. On compte sur vous !

Statistiques passées



Depuis notre retour dans l’élite, les statistiques parlent pour nos hôtes, nous ne les avons battus que l’an passé à domicile, but d’Ajorque pour, déjà, un énorme soulagement. La saison s’était achevée pour une véritable gifle à la Mosson (3-0). Par le passé, les saisons 2018/19 et 2017/18, nous ont permis de prendre un point sur leur pelouse, toujours par 1-1 (buts de Saadi en 2017 et Mothiba en 2018). Dans un passé plus lointain, la réception en 2017 s’était soldée par un partage des points, pour une défaite l’année suivante (1-3).

Conclusion



Les matchs entre nos deux équipes sont toujours animés. Thierry Laurey et Fabien Lefèvre sont deux anciens Pailladins et ont cotoyé le coach Der Zakarian et Bruno Carotti entre autres. C’est toujours un match dans le match de part les liens tissés. Strasbourg doit réagir et Montpellier doit se reprendre à domicile. Le contexte me fait penser, à un moindre degré, à notre dernier match face à Marseille. Je me rassure en me disant que le contenu n’avait pas été complètement nul et que nous continuerons de nous améliorer. Je reste persuadé que Thierry Laurey et son équipe trouveront le remède à nos maux actuels.

prevost

Commentaires (2)

Flux RSS 2 messages · 2.346 lectures · Premier message par fabess67 · Dernier message par prevost

Commenter


Montpellier - RCS 4-3

· Stade de la Mosson-Mondial 98 (Montpellier) · 11e journée · Ligue 1 2020/2021

Montpellier_Hérault_Sport_Club_(logo,_2000).svg.png Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png

Confrontations (30)

Dernières confrontations

Dernières confrontations

Buts marqués

Par Montpellier
44
Par RCS
35

Derniers résultats

Montpellier
D, N, D, V, V
RCS
D, D, V, D, D

Pronostics racingstub.com

Voir tous les pronostics