Zorky et le secret de Nîmes

Note
5.0 / 5 (5 notes)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 2.973 fois
Auteur(s)
Par jpdarky, zottel
Commentaires
3 comm.
Albert_et_Marc_Love.png
© jpdarky

A entendre les natifs comme Alphonse Daudet, Nîmes promet beaucoup, mais elle offre ce qu’elle a. Digne mais ruinée, c’est une sorte de ville. Allez, on vous accompagne à Nîmes.

(NDLR : cet article fait partie d'une série d'articles au ton légèrement snacké et parsemé de graines de sésame. À lire avec précaution ou au moins une pincée d’indulgence pateline.)

Vue des costières


Nîmes est sise sur un talus calcaire typique du paysage méditerranéen; garrigue, pinède, maquis à chêne vert, sacs en plastique abandonnés, mais bon. C’est la Méditerranée éternelle, qui a vu s’affronter - on ne s’en étonnerait guère - Achéens et Troyens, Paillade et ultras nîmois, Chico & les gipsies vs. Gipsy Kings, mauvais goût populaire et… ha ben non, il a gagné par forfait sur tapis vert. Ça castagne à Nîmes.

Pendant ce temps-là à Nîmes


Qu’on prenne de la hauteur et de la fraîcheur dans les jardins de la fontaine, et c’est une perspective quasi inchangée depuis l’empire romain qui nous attend, au point qu’on s’attendrait à voir l’horizon traversé d’Est en Ouest par une légion romaine, qu’on entendrait presque la clameur monter des arènes, l’odeur d’encens de la Maison Carrée. Ou dans l’autre sens, de fiers carthaginois tout équipés en éléphants cherchant à atteindre Rome, en passant de l’Espagne à Nîmes.

La richesse en ruines antiques interpelle un peu. On pourrait s’en flatter. Mais pourquoi ont-elles disparu ailleurs, si ce n’est sous l’effet d’un progrès salvateur ? Un panneau “Romains revenez, il reste du boulot.” ne serait pas d’un pire effet. Il doit néanmoins être assez doux d’être Nîmois, sous certaines conditions, comme d’être doté d’un métabolisme lent.

Lettres de mon moulin


Le pool rédactionnel peut en témoigner, la première fois que l’un de ses membres entendit parler du Gard, c’est de la bouche d’un collègue laborantin, lippe humide, sourire égrillard: le mot semblait impliquer pour lui toutes les transgressions, comme dans l’antichambre d’une France où seraient suspendues les valeurs essentielles de la civilisation, travail, famille, Marc Keller. Le Gard ne serait pas un monde pour l’homme ni même pour le touriste, mais un monde en soi, voire un monde sans nous, espace clos, vidé de tout ce que l’Humanité a patiemment construit au cours des millénaires; un monde où nous rentrons en mettant les patins, de peur de réveiller un garçon de bain ou une esthéticienne intermittente du spectacle sur W9. Pour l’homme de goût, épris de civilisation et de culture, c’est le bagne à Nîmes.

La langue poétique devrait pouvoir en rendre compte. Il faut savoir que Nîmes a inspiré à un certain Marc Monnier la rime la plus riche de la langue française

Marc Monnier a écrit :
Gal, amant de la reine, alla, tour magnanime, Galamment de l'arène à la tour Magne à Nîmes


Que le lecteur compare avec la rime la plus pauvre de la langue française:

Victor Hugo a écrit :
Vous serez bien aimable ma bonne Léontine, De me passer le sel, et aussi la moutarde.


Mais c’est encore insuffisant. Rien ne résume mieux l’esprit nîmois que le sous-préfet aux champs d’Alphonse Daudet, un natif de la ville :

Alphonse Daudet a écrit :
Lorsque, au bout d’une heure, les gens de la sous-préfecture, inquiets de leur maître, sont entrés dans le petit bois, ils ont vu un spectacle qui les a fait reculer d’horreur… M. le sous-préfet était couché sur le ventre, dans l’herbe, débraillé comme un bohème. Il avait mis son habit bas ; … et, tout en mâchonnant des violettes, M. le sous-préfet faisait des vers.


On a rien conçu de plus sournoisement corrupteur, de plus menaçant pour les fondements mêmes de l’ordre depuis “Alexandre le bienheureux” (le bavardage soixante huitard en moins) ou encore, pour des raisons différentes, ce numéro spécial de Paris-Match “Idylle entre Marc Keller et Albert II ? Le palais dément.” :
https://racingstub.com/media/cache/resolve/big1024/uploads/media/...
Albert, Marc, Marc, Albert

A voir, à faire



La Maison Carrée : Elle est carrée donc, exploit souvent égalé depuis l’invention de l’équerre, du compas et de la géométrie en général. Il s’agit en fait d’un temple. Soucieux de l’édification de sa progéniture, le touriste CSP+ qui s’offre la visite guidée sera accueilli par la voix sépulcrale qui lui révèle que Nîmes s’appelait Nemausus. C’était au temps de l’Empire heureux, Auguste envahissait, la Gaule latinisait. En revanche, aucune trace dans les archives de parties carrées en ces lieux. Une opportunité manquée. Tertulien écrivit, déçu, dans le Livre d’Or : “Le personnel est sympa, mais c’est pas fifou. 2 étoiles. Garde ton pagne à Nîmes.
https://racingstub.com/media/cache/resolve/big1024/uploads/media/...
La Maison Carrée, le Triangle des Bermudes, la Table Ronde; les basiques de la mode saison 2020/2021

La Tour Magne : édifice à la limite de la légitimité, la Tour magne ne sert presque à rien. Rien à voir, si ce n’est une réminiscence, avec la “vieille maugrabine d’Antequara”, qui chaque nuit hurlait dans la tour Magne” dans le poème hugolien Guitare. Telle Eiji Kawashima, elle a juste le mérite d’être plantée là.

Les arênes de Nîmes : Rien de dangereux ne s’y produit excepté l’holocauste de quelques bovidés sous Lexomil. C’est ce qu’on appelle la féria, pour évoquer la joie. Rarement un oxymore a pris pied dans le réel avec tant de force.

Le pont du Gard : Il n'accueille aucun sauteur à l’élastique, malgré son potentiel de plus bel aérodrome à reflux oesophagien de France. On imagine la joie du bâtisseur romain averti d’une pareille postérité.

Julien Doré : Est né dans le Gard, a grandi à Nîmes. On peut avoir un peu de tendresse pour cette grande tronche molle, qui chante à l’occasion. Le Julien Doré a placé toute son énergie “rebelle” dans une apparence “clodo chic” aussi navrante qu’inoffensive, mais qui amène à l’aimer nombre de fans vulnérables, intellectuellement entravés par la tempête hormonale de la pré-adolescence. C’est son agent qui lui a dit. Avec ses mots à lui, hein. Le lecteur n’est pas dupe, les pincées de rébellion dont ses conseillers saupoudrent son image de marque ne sont là que pour donner à ses victimes de portefeuille le sentiment de vivre, eux aussi, une jeunesse bohème de pacotille, le minimum nécessaire “afin que jeunesse se passe” avant de finir un mastère de droit et d’embaucher dans l’étude de notaire de papa.
Fait peu connu, Julien Doré est le cousin de Staphylocoque Doré. Ne les confondez plus ! Ce dernier souffre d’une mauvaise réputation alors qu’il est bien moins bruyant que Julien, qui est lui bien moins salissant. Certes, au final, c’est un peu match nul entre ces deux avatars de la condition humaine.

https://racingstub.com/media/cache/resolve/big1024/uploads/media/...
Comparaison d’une victime de l’infection Julien Doré (Gauche) et d’une infection au Staphylocoque Doré (Droite). On constate des points communs : multiples taches informes, orifice créateur rougeâtre, flow impressionnant qui si on l’en empresse, etc. Mais aussi quelques différences, au premier rang desquelles, l’aspect nettement moins renfrogné, moins poseur et plus franchement jovial qu’arbore l’infection au Staph’ doré

Le football c’est super important


https://racingstub.com/media/cache/resolve/big1024/uploads/media/...

Le football risquant d’être négligé dans cet article, nous avons choisi de nous fier à l’expertise de l’Inspecteur Zorky et de son adjoint Dattel. Un jeune fan, @iuliu68, nous demande justement pourquoi l’emblème du club est un crocodile.

Approchons nous donc du fier étendard de l’investigation à vocation policière et judiciaire (par destination) de la Nuée Bleue, suivons le Commissaire Zorky (1) arrivant au Commissariat Central de bon matin (2).

Le Grand Homme ouvre la porte du bureau d’un mouvement ample et tonique, à l’intérieur, surpris par la vivacité du mouvement rotatif autour des gonds de ladite porte, le fidèle Adjoint Dattel fait tomber son exemplaire du Catalogue des 3 Suisses sous le bureau.

 - Salutations matinales mon cher Dattel ! Allons allons, pas la peine d’avoir cette mine surprise, il est 8h00, l’heure des braves (pouf pouf) (3). Et remontez votre pantalon, c’est incongru, enfin.
 - Bonjour Patron, heu, ha, oui, halala, il a encore glissé, (kof kof) (voir Note 3, remplacez le baratin sur la pipe par un toussotement faussement détaché), hé hé. Depuis que j’ai commencé ce régime kéto, c’est fou, mon pantalon glisse tout le temps…
 - Aha, Dattel, vous êtes impayable, d’ailleurs, et ceci dit, il n’y aura pas d’augmentation cette année. J’ai fait tout ce que j’ai pu dans les réunions de calibration avec les ressources humaines, mais c’est encore pas pour cette année. Bref, dites moi, y-a-t-il du courrier aujourd’hui ?
 - Oui, justement, une lettre d’un jeune fan, @iuliu68 , je crois qu’il est du Haut-Rhin, il nous demande pourquoi l’emblème du club de football de Nîmes est un crocodile.
 - Tiens, c’est étrange, enfin, ça nous changera des habituels meurtres sordides fomentés par d’obscurs séides à la solde de fous machiavéliques aux plans grandioses et outrageusement tarabiscotés.
 - Des biscottes au tarama ? Je ne vous suis pas patron.
 - Visiblement, ça rend sourd le régime Ketkéo …
 - Kéto patron, kéto…
 - Ne nous égarons pas, revenons à l’affaire, voulez-vous ? Hummm, pourquoi un crocodile, à Nîmes, hmmm ?
 - Je ne vois pas, patron.
 - Allons, vous le savez mon bon Dattel, vous connaissez bien les animaux du coin ?
 - Eve Angeli ?
 - Certes elle en vient, mais j’attendais davantage la tortue d’Hermann, le lézard vert, vipère aspic,…
 - C’est maigre, comme indices. Sale affaire patron.
 - Je ne vous le fais pas dire. Reptilien même, et je n’aime pas ça. Vous trouveriez ça bien, une tortue pour un club de foot ? Où sont l’élan, la fougue ? Un élan ! Ça, ça aurait de la gueule. Le lézard, je préfère ne rien en dire ! Et un serpent, ça vous inspire quoi ?
 - Un ligament de footballeur. Fin, élastique et ça vous saute à la gueule sans prévenir.
 - Hum. Un animal sans pied aussi, il ne suffit pas d’hurler « yo mais tire donc ». Enfin bref, rien d’autre de « cool », comme on dit, chez les reptiles ? Et ne me parlez pas de dinosaure, Gilbert Gress a passé l’âge des gamineries.
 - Je vois où voulez en venir, Commissaire. Pour Nîmes c’était le crocodile ou rien. Mais attendez quand même, pourquoi forcément un reptile ? Pourquoi pas un taureau de corrida ? Comment on fait les bébés ?
 - Allons allons. Ça mon bon Dattel, ce sera pour une prochaine enquête. Celle-ci est bouclée, et de main de maître, la mienne. Célébrons donc ce succès. Je l’ai vu à la dernière formation du Ministère “Leading by example in times of changes, I’m still loving you, for enhanced productivity and flexible workforce management”, il faut célébrer les succès, c’est important pour le Timespirite ! À propos de spiritueux, demandez à Josiane de nous faire monter deux sandouiches et des roteuses, ça se fête, Dattel ! Départissez vous de cet air ahuri, allons, intéressez vous aux techniques modernes de management, que diable !

Notes de bas de page


  • (1) Oui, l’étendard gnagnagna c’était une métaphore, ou une image, ou une analogie, on ne sait plus. On parlait de suivre le Commissaire Zorky, vu que là maintenant c’est le passage Zorky/Dattel du papier. Il n’y a pas VRAIMENT un étendard, genre un drapeau, qui symboliserait “l’investigation à vocation policière (...)”. Intéressez vous aux figures de style, que diable !
  • (2) Oui, le commissariat central n’est plus à la Nuée Bleue. Ceci dit, si vous vous intéressiez à la vie des auteurs de ces papiers à forte valeur ajoutée autant qu’ils s’intéressent à la leur, vous ne seriez pas surpris, étant donné qu’ils continuent à parler de D1, Radio France Alsace, Gilles Chavanel et FR3 Alsace. Intéressez vous aux producteurs de contenu internet, que diable !
  • (3) Oui, c’est une retranscription textuelle du bruit que fait un fumeur de pipe quand il tire sur sa pipe. Intéressez vous aux didascalies, que diable !

jpdarky, zottel

Commentaires (3)

Flux RSS 3 messages · 2.853 lectures · Premier message par iuliu68 · Dernier message par iuliu68

  • Je ne comprends pas ce que fait Michael Keaton sur la photo avec Marc Keller!
  • Du pur génie! Pas comme Cévennes tentatives de parler football. Gard à ceux qui y trouveront à redire. Ce n'est pas en protestant ou en co gitan qu'on avance. Et Alpilles nailler tout le temps, on fait du taureau belles lettres. Un peu de néo roman, Uzès d'absurde, j'adore! Il y en a vraiment qui la narrent bonne. Il ne faudrait pas qu'on les Montauban des accusés trop vite, ce n'est pas parce qu'ils manient une langue doc...umentée que ça rase, hein! Mais cessons les veines querelles et concentrons nous sur l’essentiel car s'ils sont venus, jadis, à bout de l'édit de Nantes, pas sur que les crocodiles ne dévorent demain les 11 de Strasbourg.
  • gohelforever a écrit, le 05/01/2021 11:52 :
    Du pur génie! Pas comme Cévennes tentatives de parler football. Gard à ceux qui y trouveront à redire. Ce n'est pas en protestant ou en co gitan qu'on avance. Et Alpilles nailler tout le temps, on fait du taureau belles lettres. Un peu de néo roman, Uzès d'absurde, j'adore! Il y en a vraiment qui la narrent bonne. Il ne faudrait pas qu'on les Montauban des accusés trop vite, ce n'est pas parce qu'ils manient une langue doc...umentée que ça rase, hein! Mais cessons les veines querelles et concentrons nous sur l’essentiel car s'ils sont venus, jadis, à bout de l'édit de Nantes, pas sur que les crocodiles ne dévorent demain les 11 de Strasbourg.


    L'Eddy de Nantes
    https://www.laststicker.com/i/cards/2336/167.jpg

Commenter


Voir aussi

RCS - Nîmes 5-0

· Stade de la Meinau (Strasbourg) · 18e journée · Ligue 1 2020/2021

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png nimes2016.png

Confrontations (40)

Dernières confrontations

Dernières confrontations

Buts marqués

Par RCS
78
Par Nîmes
46

Derniers résultats

RCS
V, N, V, D, D
Nîmes
D, D, D, N, D

Pronostics racingstub.com

Voir tous les pronostics