Saison 2022/2023
Racing Club de Strasbourg

Le Racing trojan comme devant

Note
5.0 / 5 (1 note)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 672 fois
Auteur(s)
Par mediasoc
Commentaires
3 comm.
20230103_110643.jpg
© rachmaninov

Le Racing s'est à nouveau incliné à domicile contre un rival pour le maintien, Troyes.

Julien Stéphan reconduit l’équipe et le système présenté à Paris : seul Diallo remplace Gameiro au coup d’envoi.

Equipe


L’Australien Patrick Kisnorbo présente un 4-2-3-1 avec Renaud Ripart en pointe.

La rencontre aurait pu commencer comme dans un rêve : Jeanricner Bellegarde déborde et centre sur la tête de Diallo qui ne trouve pas le cadre, de peu (2ème). En un geste, Habib Diallo aurait pu justifier la traite annuelle de son transfert onéreux environ 10 millions d’euros).

Révisions des fondamentaux


Les Troyens récitent leurs leçons récemment apprises par coeur en appliquant leur nouveau style de possession. Le Racing, comme à Paris, a tendance à laisser la balle à l’adversaire et à s’appliquer dans le placement défensif. C’est un peu plus compliqué dans la construction du jeu.

Le coup de froid arrive à la 16ème minute où les Troyens ouvrent la marque dès leur première occasion à la 16ème minute. Odobert est contré par Nyamsi à l’entrée de la surface, Renaud Ripart suit de façon opportuniste et ne rate pas l’occasion de miner le moral des locaux. Marc et Sabryna Keller font la moue en tribune (et ce n’est pas classé -18).

Rebelote quatre minutes plus tard. Djiku repousse un centre, et c’est Rony Lopes qui n’hésite pas à tirer de l’entrée de la surface en première intention. Deux occasions, deux buts pour Troyes. Ca commence à se rapprocher d’un classement -18.

C'est bloqué de tous les côtés

Comme dans le reportage d’avant match sur Amazon où Patrick Kisnorbo montre quelques lignes directrices du jeu qu’il va proposer, l’équipe troyenne arrive à couper les circuits de passe des Strasbourgeois, qui se retrouvent sans solution. Julien Stéphan aimerait bien demander un temps mort à ce moment-là pour replacer un système, mais il reste encore 25 minutes avant la mi-temps.

Le Racing tient un peu plus la balle malgré une apathie globale. Bellegarde réveille Mateusz Lis de sa sieste par un tir de loin (35ème).

Mal remis de sa micro-sieste, Lis rate sa sortie sur un centre. La balle repoussée par Palmer-Brown arrive sur la tête de Bellegarde, qui prolonge sur celle de Diallo (42ème). Séquence tennis-ballon au stade de la Meinau. Au moins, le Racing est performant sur le football de plage.

Et la lumière est venue de Doukouré

Craintif jusqu’ici, Ismael Doukouré s’approche un peu plus de la surface et tente un premier centre-tir du gauche. A la 54ème, Doukouré lâche une praline des 25 mètres qui fait mouche dans la lucarne du gardien troyen (2-2).

Dans cette deuxième mi-temps, les Strasbourgeois remportent tous les duels et reprennent le contrôle du ballon. Julien Stéphan joue la carte de l’expérience et du mouvement en injectant du Gameiro en intraveineuse dans le jeu strasbourgeois. Patrick Kisnorbo répond tactiquement en faisant entrer Ugbo à la place de Ripart en pointe.

Retour sur terre

Rony Lopes va jouer un corner et sait que ça sera son dernier ballon avant de sortir. Il joue son corner directement vers l’entrée de la surface où l’attend Xavier Chavalerin qui envoie une merveille de reprise en volée (2-3, 78è). Le Racing a de nouveau la tête dans le seau et la défense en zone est définitivement à ranger aux placards.

Sur un coup-franc, Habib Diallo parvient à remiser sur Kevin Gameiro qui envoie sa praline loin dans la tribune Ouest. Même Aholou tente de loin pour le même résultat. L’impuissance a définitivement gagné les rangs strasbourgeois.

Troyes gagne finalement dans la douleur et les sifflets – encore mesurés – descendent des tribunes. Strasbourg est englué à la 19ème place en proposant une prestation inquiétante, seulement illuminée par l'étincelle d’Ismael Doukouré.

mediasoc

Commentaires (3)

Flux RSS 3 messages · Premier message par athor · Dernier message par gohelforever

Commenter


Connectés

Voir toute la liste


Stammtisch
  • mouloungoal Mais retour de Perrin en principe
  • mouloungoal Dagba et Guilbert incertains pour dimanche d'après L'Equipe [lien]
  • gohelforever ah bein c'est bien ca fait une vraie cohérence entre espoirs et groupe pro
  • donizzio Toujours blessé Kaba
  • rachmaninov bonjour ! Est-ce que le match passe sur Alsace 20 ?
  • bleu2bleu Ce joueur m'a fait une énorme impression en match de préparation contre Fribourg
  • bleu2bleu Es ce que Kaba est encore blessé ou es ce qu'on pourrait envisager de le voir soutenir l'equipe 1?
  • clutch T'en fais pas qu'ils sont informés sans ça
  • azzu Rien de mieux que de fournir une banque précise de données aux adversaires sur les disponibilités
  • bleu2bleu Ca permettrait effectivement d'avoir une vision globale
  • mouloungoal Actuellement il faut passer par les brèves poiur chaque joueur, une page regroupant les infos serait plus pratique.
  • mouloungoal Par exemple Bellegarde était annoncé forfait 3 matchs, ça passe à 9, si on avait une rubrique infiirmerie on pourrait le mettre à jour.
  • mouloungoal @azzu Cette page ne donne aucune idée de la date de la blessure, de l'indisponibilité, ni de la date de retour prévue.
  • azzu Perso je ne suis pas fan de l'idée, sauf si ça reste approximatif. Après c'est pas mon stub :D
  • azzu en attendant
  • azzu [lien]
  • mouloungoal @bleubleu c'est sûr que ce serait utile, surtout cette saison! Tu peux déterrer ce topic pour en parler: [lien]
  • bleu2bleu et pour combien de temps? Equipe 1 et equipe réserve...
  • bleu2bleu Existe t'il un endroit sur le Stub ou l'on peut consulter qui est a l'infirmerie?
  • julien-06 Si on m'avait dit la saison dernière qu'aujourd'hui on tremblerait de l'absence du poulet étêté...

Mode fenêtre Archives