Saison 2022/2023
Racing Club de Strasbourg

Optimistes aux p’tits soins

Note
5.0 / 5 (3 notes)
Date
Catégorie
Humeur
Lectures
Lu 340 fois
Auteur(s)
Par kaniber68
Commentaires
3 comm.
DSC08530.JPG
© rachmaninov

Le sieur Mediasoc de La Plume Alerte a eu, je suppose entre le fromage et le poiré, cette idée géniale de créer un « Club des optimistes » dans le club des Stubistes, ci-devant supporters à terre du vrai CLUB, celui qui nous préoccupe et sans lequel il n’y aurait pas de Racingstub, c’est-à-dire à peu près rien sur le Net. Que grâce lui soit rendue.

Tu sais dessiner un faux mage de tête ?

Qu’y a-t-il, depuis le 2 janvier dernier, dans la tête d’un supporter du Racing Club de Strasbourg ? Une cellule d’urgence, scalpels à l’appui, s’est penchée sur une tête qui s’est envolée ce fameux jour de la Tribune O aux environs de 16h33, récupérée par un gardien (d’immeuble, de la paix ?) s’appelant E. Martinez, un gars très lourd, un gars gras, et disons-le très vulgaire, mais qui n’a pas son pareil pour prendre la tête. Les deux légistes ont travaillé dur dans une cave de l’Institut médico-légal de Waldighoffen (68640), surpris au départ par l’inexpression abyssale du visage qui ornait cette tête. Mais ils étaient très loin de se douter de ce qu’ils allaient y trouver. Il fallut même faire deux voyages à la déchetterie.

La tête à Toto

La trépanation eut lieu à l’ancienne, avec une scie circulaire. Le crâne était dur et épais. Les méninges étrangement bleues nageaient dans un liquide céphalo-rachidien grenat. Le contraste était saisissant. Restait à atteindre le cerveau, posé sur un cervelet démesuré. En écartant les lobes successifs, nos deux légistes, Kenny et Lala, tombèrent sur une machinerie digne de Tinguely. Clés à pipe, clés à molette, perceuse à percussion, poste à souder, tomahawk, tournevis et versa (…) arrivèrent enfin à bout de cette création fantastique, mais tellement incompréhensible.

Cerveau lent

La première zone qu’ils atteignirent fut celle qu’ils dénommèrent « La mer du Mur ». Une fosse gigantesque, palpitante encore, dégageant une énergie telle que les scalpels se tordirent. S’enfonçant plus encore, ils découvrirent une seconde zone qu’ils appelèrent « Un amore per sempre », une plaine colorée d’un esthétisme fauve, et c’est à ce moment précis que Kenny dit à Lala : « On va s’boire une bibine ! » Gonflés par le breuvage, ils évoluèrent encore et tombèrent en arrêt devant un petit bijou cérébral qu’ils n’hésitèrent pas à baptiser « Allez, Allez, Allez Allez Allez ! », une rivière de diamants, même qu’on aurait dit une nuée de téléphones portables allumés dans la nuit noire s’étalant sur ce fleuve impétueux que les indigènes appellent « Krimmeri. »

Tête de veau

A partir d’ici, leur progression devint difficile. Des gouttes de sueur perlaient sur leurs fronts inquiets. Ils tombèrent sur une masse dure, comme la carapace d’un crabe mangeur d’hommes (« Mandibulus crabus supportorus ») qu’ils n’arrivèrent pas à percer. Kenny l’appela spontanément « Stéphan dimissioni » et il dégoupilla une Kro dans la foulée. Ils arrivèrent encore sur un terre-plein bleu, avec comme des petits yeux pleins de haine qui scintillaient sur un fond vert caca d’oie. Lala, qui venait d’en exploser une troisième, l’appela « Ligue 2 », et il ne pigea pas vraiment son inspiration subite, même que Kenny voulut le trépaner aussi. Et ainsi, ainsi, ainsi de suite, de « Keller dans la cave », en « Thomasson en prizon », de « Djiku pas dans l’coup » en « Perrin dans l’pétrin », ils perdirent toute leur inspiration. Ils remballèrent alors le tout dans des sacs poubelles et, hop, direction la déchetterie de Waldighoffen (Rue de l’Artisanat).

Tête sur les épaules

Kenny : - Ce cerveau est décidément inintelligible !
Lala : - Certes, mais passionnant !
Kenny : - Maintenant qu’on a vidé ce crâne, va falloir y mettre autre chose, non ?
Lala : - N’ont qu’à se démerder tout seul. Nous, on a fait not’ boulot.
Kenny : - Je te trouve pessimiste.
Lala : - Qu’ils aillent se faire voir chez Mediasoc. Il a eu une idée géniale qui pourrait remplir ce vide.

Kenny et Lala partirent immédiatement pour Brest où un genre de boulot pareil les attendait.

kaniber68

Commentaires (3)

Flux RSS 3 messages · Premier message par gohelforever · Dernier message par clutch

Commenter


Connectés

Voir toute la liste


Stammtisch
  • nicolesse68 A quand un sondage sur la date de livraison de la rénovation parfaite et pure du stade?
  • nicolesse68 Il est noté qu'ils feront l'impasse sur la peinture et le carrelage. Moins de déco pour "économiser"
  • islay OK merci
  • bleu2bleu Explosion des couts. Projet passé de 100 millions a 140 millions en quelques mois....
  • islay Et les raisons ?
  • bleu2bleu Désolé
  • bleu2bleu .... Ok, il vient pas de publier, disons que je viens de le recevoir en notification....
  • islay "Décevant comme d'hab"....8 pts d'avance, un mot existe pour qualifier les autres équipes ?;)
  • bleu2bleu D'au moins un an
  • bleu2bleu Luc Dreosto vient de publier que la rénovation de la Meinau est repoussée
  • ross3 mpg à vous
  • tenseur oui
  • nicolesse68 de grandes chances de voir le racing fixé samedi 15h
  • nicolesse68 Merci Azzu. Bon d'après moi on verra déjà les 5 qualifiés pour jouer dimanche
  • gohelforever et ce public.... c'est qque chose
  • gohelforever comme d'hab. On a envie de dire.. même si ce soir ils ont eu de répondre en face
  • tenseur petit PSG assez décevant !
  • takl ça a donné quoi?
  • tenseur Marseille a mérité sa belle victoire face au PSG
  • andresel Un combat de chefs et une victoireau bout de la nuit pour Marseille

Mode fenêtre Archives