Saison 2022/2023
Racing Club de Strasbourg

Lyon - RCS, côté tribunes

Note
4.9 / 5 (8 notes)
Date
Catégorie
Côté tribunes
Lectures
Lu 907 fois
Auteur(s)
Par mitchtornado
Commentaires
2 comm.
IMG_20230114_202704.jpg
© tom67

Le foot le samedi soir, c’est agréable, d’autant plus lorsque la victoire du Racing vous accompagne !

C’est par cette douce soirée hivernale qu’environ 400 supporters du Racing sont présents pour ce match de championnat, dans le Groupama Stadium où nous n’avons encore jamais gagné en L1 (exception faite l’épopée victorieuse en coupe de la ligue passée par Lyon en 1/4 de finale de l’édition 2019). Trois bus de supporters ainsi que des véhicules personnels viennent compléter la diaspora alsacienne rhônalpine dont je fais partie, placés comme toujours dans cette tribune du troisième anneau du stade lyonnais.

Si le compte semble bon du côté strasbourgeois, l’affluence annoncée de 38 473 spectateurs pour ce match semble galvaudée. Le troisième anneau était largement vide et le reste visiblement clairsemé et notamment dans les deux kops lyonnais.

Nous donnons de la voix dès l’entrée des joueurs et ce non-stop durant la totalité du match, écharpes et drapeaux nous accompagnant, bâches UB90 et KCB nous identifiant dans la tribune. Le côté tribunes est somme toute assez habituel du côté strasbourgeois, vocal et visible à son habitude et exemplaire de solidarité en cette période compliquée sportivement.
Par contre côté lyonnais, rien ne va plus. Si le côté Lyon 1950 en virage sud est plutôt discret, en revanche, la tribune Nord des Bad Gones donne le ton de son mécontentement dès l’entame de match : quelques fumigènes accompagnent une banderole : « Ne laissons pas le club partir en fumée », message illustré par une énorme chèvre couvrant une partie de la tribune. Ce sont ensuite des illustrations individuelles représentants Toko Ekambi et Dembélé qui seront brandies avec un message clair : « DEGAGEZ ». Dernier message, pour un public qui en a gros, contre le directeur du football de l’OL, Vincent Ponsot : « Monsieur Ponsot, il est grand temps de laisser le sportif et retourner à votre premier amour ». L’ambiance est pesante, l’OL est certes à domicile, elle est également sur un terrain hostile et les encouragements sont poussifs malgré un bon début de match et des occasions franches.
« Pour nos couleurs, ce soir nous allons chanter, la tribune Ouest reprend en cœur, allez Strasbourgeois allez » sur l’air de "Gotta Go" accompagnera victorieusement l’ouverture du score de nos Racingmen et se prolongera crescendo jusqu’au deuxième but de Diallo dans une confusion totale (difficile de voir quoi que ce soit d’où nous nous situons), l’euphorie prenant l’ascendant uniquement après l’affiche BUT sur les écrans du stade. Cet hymne qui a beaucoup de succès depuis son éclosion la saison dernière et que j’aime particulièrement sera entonné pendant un bon quart d’heure, quasiment jusqu’à la mi-temps.

Le sifflement synonyme de penalty puis la transformation de la sentence par Lacazette permettra de faire entendre brièvement (positivement) le public lyonnais. Car on entendra les Lyonnais encore en seconde mi-temps mais pour des raisons moins joyeuses. En effet, les huées se font d’autant plus entendre que Karl Toko Ekambi touche le ballon et cela tourne à la bronca lorsqu’il vendange une tête piquée juste devant les Bad Gones. La rupture est totale, le joueur se fendra de gestes d’agacements envers ce kop rancunier et sera rapidement remplacé toujours sous les huées de ses propres supporters. Ce sera le jeune Bradley Barcola qui prendra sa place, laissant l’expérimenté Moussa Dembélé sur le banc, sans doute pour lui éviter le même sort que le pauvre KTE. L’agacement du côté lyonnais s’accentua, comme vous pouvez l’imaginer, tout au long du match, des occasions ratées et des centres dégagés courageusement par nos Bleus. Le temps additionnel sera l’occasion pour les Bad Gones de ressortir le tifo chèvre acceptant leur triste sort et la défaite de ce soir. Pour nous, la victoire est totale, première victoire en championnat à Lyon depuis 1979 et sortie provisoire de la zone rouge, c’est inespéré et presque inattendu, c’est beau.

Le coup de sifflet final sera une libération pour nous supporters et pour les joueurs bien évidemment. Maxime Le Marchand sera le plus expressif et sera le premier à courir vers nous pour nous saluer. Cependant, l’euphorie sera de courte durée sur le terrain, puisque les 2 kops lyonnais de chaque côté ont décidé d’affronter les forces de l’ordre et de tenter de pénétrer sur le terrain. Les barrières ont bougé, ont été soulevées, des fumigènes craqués mais les forces de l’ordre et les stadiers en grand nombre ont pu maintenir l’ordre tant bien que mal (avec un peu de lacrymo quand même, mais de là-haut nous ne sommes pas incommodés). Ce désordre empêcha les joueurs strasbourgeois de fêter la victoire sur le terrain et de communier quelques instants avec nous. C’est dommage mais nous tentons quand même de nous faire entendre par les chants galvanisés par la victoire. Pendant la demi heure d’attente de la sortie des supporters lyonnais nous attendons patiemment en regardant les kops lyonnais se vider tout doucement, toujours en échangeant des amabilités avec les forces de l’ordre, voire parfois avec nous. Mais perchés là-haut, rien ne nous affecte et c’est sans rancune que nous leur envoyons un « Auf Wiedersehen » malicieux.

Avec cette victoire, la saison est peut-être enfin lancée, c’est avec de grands sourires que nous retrouvons nos voitures, bus, tram, sans oublier de saluer et de remercier nos hôtes bien nombreux dans la tribune visiteurs, qui se sont bien assurés, avant de nos ouvrir les grilles, qu’aucun incident ne se profile avec les supporters locaux déçus et énervés.
Prochain match à la Meinau dans deux semaines contre Toulouse avec sans doutes de nouvelles recrues et un nouveau coach, une page terne de la saison s’est fermée ce soir.

mitchtornado

Commentaires (2)

Flux RSS 2 messages · Premier message par rachmaninov · Dernier message par guigues

Commenter


Connectés

Voir toute la liste


Stammtisch
  • mouloungoal Mais retour de Perrin en principe
  • mouloungoal Dagba et Guilbert incertains pour dimanche d'après L'Equipe [lien]
  • gohelforever ah bein c'est bien ca fait une vraie cohérence entre espoirs et groupe pro
  • donizzio Toujours blessé Kaba
  • rachmaninov bonjour ! Est-ce que le match passe sur Alsace 20 ?
  • bleu2bleu Ce joueur m'a fait une énorme impression en match de préparation contre Fribourg
  • bleu2bleu Es ce que Kaba est encore blessé ou es ce qu'on pourrait envisager de le voir soutenir l'equipe 1?
  • clutch T'en fais pas qu'ils sont informés sans ça
  • azzu Rien de mieux que de fournir une banque précise de données aux adversaires sur les disponibilités
  • bleu2bleu Ca permettrait effectivement d'avoir une vision globale
  • mouloungoal Actuellement il faut passer par les brèves poiur chaque joueur, une page regroupant les infos serait plus pratique.
  • mouloungoal Par exemple Bellegarde était annoncé forfait 3 matchs, ça passe à 9, si on avait une rubrique infiirmerie on pourrait le mettre à jour.
  • mouloungoal @azzu Cette page ne donne aucune idée de la date de la blessure, de l'indisponibilité, ni de la date de retour prévue.
  • azzu Perso je ne suis pas fan de l'idée, sauf si ça reste approximatif. Après c'est pas mon stub :D
  • azzu en attendant
  • azzu [lien]
  • mouloungoal @bleubleu c'est sûr que ce serait utile, surtout cette saison! Tu peux déterrer ce topic pour en parler: [lien]
  • bleu2bleu et pour combien de temps? Equipe 1 et equipe réserve...
  • bleu2bleu Existe t'il un endroit sur le Stub ou l'on peut consulter qui est a l'infirmerie?
  • julien-06 Si on m'avait dit la saison dernière qu'aujourd'hui on tremblerait de l'absence du poulet étêté...

Mode fenêtre Archives