L'adversaire : Boulogne

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 1.207 fois
Auteur(s)
Par antorbr
Commentaires
0 comm.
91010040.jpg
Première rencontre depuis 1976 à la Meinau entre le RCS et Boulogne © chris

Match au sommet face à l'équipe sensation de la L2 : L'US Boulogne Côte-d'Opale. Présentation de notre adversaire.

Histoire du club



Créée en 1898 par de jeunes sportifs, "l'Union Sportive Boulonnaise" se tourne rapidement vers le nouveau sport importé d'Angleterre : le football. Après avoir compté quelques internationaux français dans son équipe, l'USB passe au professionnalisme en 1935 avec comme meilleur résultat une 7ème place en D2. Le seul fait d'arme du club en Coupe de France remonte à 1937 lorsque l'Union Sportive atteint les demi-finales de l'épreuve et se fait sèchement éliminer par le grand Sochaux de l'époque 6 buts à 0. Après la Seconde Guerre Mondiale et une ville totalement détruite, le club repart aux échelons les plus bas et réintègre le professionnalisme seulement en 1959. Par ailleurs, Boulogne évolue dans son nouveau et actuel stade à partir de 1957 : le Stade de la Libération. Aucun exploit du club durant ces années : le club campe la L2, rate la montée au début des 70s et se renomme "Union Sportive du Grand Boulogne (USGB)" en 1970. En D2, le club rencontre le RCS à la Meinau en 1976 (défaite 4-1) puis les dirigeants boulonnais décident de quitter le professionnalisme en 1979 pendant que les Alsaciens deviennent champions de France. L'USGB remonte les divisions inférieures pour se retrouver en D3 au début des années 1990. Ce club décidément instable est proche du dépôt de bilan en 1994 mais les élus sauvent le club, M. Wattez, l'actuel président, prenant la tête du club la même année. L'USGB devient l'USBCO (Union Sportive Boulogne Côte d'Opale) pour son centenaire en 1998. Après avoir erré en CFA, le club monte en National avec un certain Franck Ribéry pour redescendre de suite l'année suivante (2002). L'USBCO quitte la CFA en 2005, retrouve le National et réalise l'exploit de monter en L2 seulement deux années plus tard ! Pour sa première saison en L2 depuis fort longtemps, le club se sauve de la relégation à la 92ème minute du dernier match de la saison face à Niort qui prendra alors la place des Rouges et Noirs dans le wagon en direction du National.

Objectif montée ?



Après une éprouvante saison 2007/2008 en L2 et un sauvetage in extremis, le club a comme objectif un maintien confortable pour s'asseoir dans le milieu professionnel et la L2. Après le début de saison, l'USBCO se place de suite dans le haut du classement de L2 et se trouve sur le podium de la L2 depuis la 5ème journée. Boulogne compte dans ses rangs deux attaquants prolifiques du nom de Grégory Thil (16 buts marqués la saison passée, déjà 7 cette saison) et la recrue estivale venue de l'AS Cannes, Jeremy Blayac qui compte déjà 6 buts à son actif. A eux deux, ils ont inscrit 13 des 23 buts boulonnais qui se classent comme la 6ème attaque du championnat. En ce qui concerne le reste de l'effectif, beaucoup de joueurs du club sont inconnus du grand public, venant tous d'horizons divers et de clubs de bas de tableau de L2 et du National. Le seul joueur "connu" serait le défenseur Yoann Lachor venu de Sedan cet été et ancien Lensois. L'entraîneur de l'équipe, Philippe Montanier (10ème au classement des entraîneurs français de l'année) a réussi à faire de son équipe, qui sur le papier correspondrait plus à une équipe de bas de tableau comme l'an passé, une équipe qui, à la surprise générale, devient petit à petit un sérieux candidat à la montée en L1. Avec un parcours exceptionnel hors de ses bases, le club possède la meilleure équipe à l'extérieur du championnat avec 16 points engrangés. Avec 54 buts pris la saison passée, le club fait preuve cette saison d'une incroyable sérénité défensive ! Seulement 13 buts pris par Bédenik, le gardien de but.

Le Racing est averti : l'équipe nordiste réalise une première partie de championnat exceptionnelle avec des joueurs inconnus du grand public et des installations pour le moins vétustes avec un stade d'à peine 9000 places. Philippe Montanier réalise des exploits avec son club, et s'ils l'emportent une fois de plus à l'extérieur ce lundi soir à la Meinau, Boulogne prendrait le large sur son rival direct à la montée et marquerait un grand coup dans ce championnat.

antorbr

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter


Voir aussi

RCS - Boulogne 1-0

· Stade de la Meinau (Strasbourg) · 18e journée · Ligue 2 2008/2009

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png boulogne.gif

Confrontations (4)

Dernières confrontations

Stats

Dernières confrontations

Vainqueurs entre RCS et Boulogne

Buts marqués

Par RCS
11
Par Boulogne
3

Derniers résultats

RCS
N, V, D, D, N
Boulogne
V, D, D, V, N

Pronostics racingstub.com

Cotes racingstub pour RCS - Boulogne 1-0

Voir tous les pronostics