Face à son destin

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 1.361 fois
Auteur(s)
Par fatari
Commentaires
0 comm.
pichot-pele.jpg
© key

Après l'énorme claque reçue en Coupe de la Ligue à Istres voilà une semaine, le Racing se retrouve à l'aube d'une nouvelle saison en Ligue 2. Et c'est Châteauroux qui se présente à la Meinau ce soir (20h30). Le Racing est face à son destin.

Gilbert Gress n'a pas dû apprécier la plaisanterie



Il y a une semaine, personne ou presque ne pouvait prévoir que le Racing allait se faire étriller de la sorte dans les Bouches du Rhône, à Istres précisément. Car il faut remonter à plusieurs dizaines d'années pour retrouver trace d'une telle déculottée alsacienne. Mais, dans le malheur, on peut néanmoins se dire que ce 6 buts à 1, comptants pour la Coupe de la Ligue, n'aura eu aucune incidence sur l'objectif évidemment prioritaire du Racing cette saison : la Ligue 2. Et l'on peut raisonnablement penser que Gress n'a pas vraiment dû apprécier la plaisanterie.

Ce soir, donc, place à la Ligue 2, que toute l'Alsace espérait quitter un soir de mai dernier à Montpellier, mais qui nous retombe dessus tel un fardeau, qu'il faudra porter quelque 10 mois encore, au minimum. De certitudes, il n'y en a plus guère depuis le match d'Istres, et la capacité du Racing a remonter en Ligue 1 en fait douter plus d'un dans les rangs alsaciens. Effectif trop limité, pas assez de joueurs cadres, des "méthodes d'entraînement d'un autre âge" (dixit Pierre Ducrocq, parti depuis en chercher de meilleures en Grèce): autant de choses qui font craindre une saison noire.

Quid de Fauvergue, Khiter et consorts ?



Mais qui dit saison noire dit défaites, et la saison n'a pas encore débutée ; elle le sera ce soir, à la Meinau, pour une première journée que l'on espère riche d'enseignements.

Enseignement quant au public, tout d'abord ; le Racing peut se targuer de compter plus de 6000 abonnés, mais le stade sera-t-il forcément bien garni ? Comptons sur le fameux "effet Gress" pour faire revenir d'anciens aficionados de l'an 1979.

Enseignement quant aux nouvelles recrues, ensuite ; en effet, quid de Fauvergue, Khiter et consorts ? les "deux gars venus du Nord", Nicolas Fauvergue et Seïd Khiter, officiellement alsaciens depuis 48 heures, ont toutes les chances d'êtres alignés d'entrée de jeu, recueillant déjà la confiance de Gress. Mais le manque évident d'automatismes avec leurs nouveaux coéquipiers risque fort de les perturber, malgré leur évidente motivation montrée lors des dernières séances d'entraînement.

Enseignement quant au niveau de l'équipe, enfin ; car la déroute d'Istres a montré des lacunes indignes d'un effectif professionnel, notamment dans le registre défensif. La pression sera donc sur Pichot, Pelé ou encore Sikimic, pour prouver que la Coupe de la Ligue n'était qu'un accident malheureux.

Vers une équipe type ?



La formation du Racing alignée ce soir, malgré la blessure de Guillaume Lacour, pourrait bien ressembler à l'ébauche d'une équipe type. Fort de ses deux recrues offensives, Gilbert Gress pourrait ainsi logiquement faire débuter ces onze hommes :

Rodrigo+-+%2C+Bah%2C+%2C+Othon+ou+Bezzaz%2C+-+-+Khiter%2C+Fauvergue%2C+Gueye" class="st-img-fancybox" rel="comments">Rodrigo+-+%2C+Bah%2C+%2C+Othon+ou+Bezzaz%2C+-+-+Khiter%2C+Fauvergue%2C+Gueye" alt="https://racingstub.com/draw_equipe.php?equipe=Cassard+-+-+Pichot%..." />

Si la défense reste inchangée par rapport à la semaine dernière (faute de remplaçant potentiel, notamment), c'est en attaque que les choses devraient évoluer, avec les grands débuts de Fauvergue et Khiter, associés à Maguaye Gueye, convaincant buteur à Istres.

Châteauroux sans certitude



L'adversaire du soir, Châteauroux, a terminé 15ème de Ligue 2 l'an passé, après avoir flirté toute la saison avec la relégation. Pour la petite histoire, c'est lors de Racing-Châteauroux, l'an passé, que la fameuse histoire de la réserve technique avait fait couler beaucoup d'encre, pour finalement ne rien changer au score final (victoire du Racing 2-1).

La saison des Indriens n'a pas bien mieux commencé que Strasbourg, puisque la Berrichonne s'est inclinée au 1er tour de la Coupe de la Ligue 1-0, à domicile face à Clermont.

Côté effectif, les départs de joueurs majeurs tels que Jacob Mulenga a de quoi inquiéter pour la suite. Mais le berrichons peuvent compter sur des valeurs sûres telles que Ruddy Haddad, Kévin Constant, ou encore l'ancien portier du Racing Vincent Fernandez.

Une composition possible :

Equipe


Le ton sera donné



Quoi qu'il en soit, ce soir, le ton sera donné pour cette nouvelle année footballistique. Si victoire il y a, le Racing pourra compter sur son public pour le transcender et continuer sur sa lancée. Mais, en cas de chute pour l'ouverture du championnat, les ennuis pourraient vite arriver... Le Racing est bien face à son destin.

fatari

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter


RCS - Châteauroux 1-2

· Stade de la Meinau (Strasbourg) · 1e journée · Ligue 2 2009/2010

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png logoBerrichonne.png

Confrontations (9)

Dernières confrontations

Stats

Dernières confrontations

Vainqueurs entre RCS et Châteauroux

Buts marqués

Par RCS
17
Par Châteauroux
8

Pronostics racingstub.com

Cotes racingstub pour RCS - Châteauroux 1-2

Voir tous les pronostics