SR Colmar: Welcome in Green Zone

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 1.674 fois
Auteur(s)
Par fuchsi
Commentaires
1 comm.
gedc0228.jpg
© katzo68

Attention, vous quittez la zone d'influence du Racing. Vous entrez maintenant dans une enclave footballistique baignée par la stabilité et la tranquillité. Eh oui, ça existe même en Alsace.

Une souris verte. Qui courait dans l'herbe.


Petit rappel historique de l'évolution d'un club qui, en dépit de sa chétive dimension sportive et économique, a tout doucement commencé à se faire un trou dans le paysage footballistique alsacien et français.

Le club omnisports des Sports Réunis de Colmar est fondé en 1920 sur les cendres de l'Association Sportive de Colmar. Champion d'Alsace en 1931, le club devient professionnel en 1937. Il conservera ce statut jusqu'en 1939 puis le retrouvera entre 1945 et 1948. Au total, les SR Colmar ont joué cinq saisons en D2 entre 1937 et 1948 et une saison en D1 en 1948-49.

Colmar accède en demi-finale de la Coupe de France en 1948, mais cède face au RC Lens (1-5). Le club se console en accédant à la D1 la même année, mais doit abandonner son statut professionnel suite au décès de son président-mécène Joseph Lehmann. Lors de leur seule saison parmi l'élite, les SR Colmar terminent à une honorable onzième place.

Récemment, le club haut-rhinois s'est également illustré par quelques épopées en Coupe de France comme en 2006 où Colmar accède aux 8èmes de finale en dominant l'AS Monaco (1-0). L'aventure s'arrête cependant au tour suivant, à Mulhouse, où Colmar chute devant Rennes (1-4).

Mais les Verts ne souhaitent guère se limiter à cela. Ainsi, depuis près de deux ans, la timide souris colmarienne s'est décidée à sortir de son trou pour revendiquer une part bien plus importante du fromage alsacien.


Quand tous les feux passent au vert


Après avoir arpenté durant moult saisons les routes sinueuses et anonymes du CFA2 puis du CFA, le club du président Hunsinger a décidé une fois pour toute de passer à la vitesse supérieure au courant de l'année dernière.
Avec un état d'esprit remarquable, des joueurs enthousiastes et un coach fonceur plus ambitieux que jamais, les SRC réalisent un début de saison inespéré et jouent rapidelment les premiers rôles. Tous les voyants semblent au vert pour les Haut-Rhinois.

De la sorte, les Verts parviennent notamment à écraser les réserves strasbourgeoise (3-0) et nancéenne (0-3) tout comme les Spinaliens (1-3), même si la majorité du temps les résultats sont souvent étriqués, arrachés au forceps. La route encore longue jusqu'au National sort de nouveau des brumes obscurs de l'imprévisible CFA.

Néanmoins, le véritable tremplin médiatique de cette volonté inébranlable de l'équipe réside avant tout dans le formidable parcours réalisé en Coupe de France. Les Colmariens y éliminent successivement le FC Metz et le LOSC avant de tomber logiquement avec les honneurs face à Boulogne (1-2), le staff privilégiant logiquement le championnat.

Malgré un petit coup de mou en fin de saison, les résultats positifs s'enchaînent sous l'impulsion du démonstratif Damien Ott et du réfléchi directeur sportif Dominique Lihrmann. A la conclusion de cet interminable parcours de guerrier, le bonheur suprême est enfin acquis suite au nul obtenu à Marck (2-2). C'est l'euphorie et la délivrance dans les troupes colmariennes.

Les joueurs fêteront l'accession en National avec leurs supporters une semaine plus tard face à Epinal (1-1) dans un Stadium comble et ivre de bonheur. Damien Ott, licencié par Mulhouse l'année précédente pour ne pas être parvenu à cet objectif, tient enfin sa revanche.


L'effectif colmarien actuel


Avec pour nul autre objectif que le maintien en National, les dirigeants ont fermement décidé de se renforcer à tous les niveaux.

A été ainsi constitué durant l'inter-saison un judicieux amalgame de joueurs issus du monde amateur et professionnel avec par exemple Thomas Holbein (Mulhouse), Adam Shaïek (Troyes), Yohann Randget (Besançon) ou encore Thomas Reignier (Reims, prêt), histoire de compenser notamment le départ du meilleur buteur de la saison passée Abdel Moukhil, parti chez le rival mulhousien.

On notera également la présence dans le groupe colmarien de quelques joueurs passés par la formation strasbourgeoise comme Jérémy Grimm, Khalid Kerssane et Thomas Zerbini. L'ancien portier strasbourgeois, Laurent Weber, ayant quand à lui retrouvé sa ville natale au poste d'entraineur des gardiens.


SRC: Solidarité, Rigueur, Combativité



Cette année, Damien Ott a décidé de miser sur les mêmes valeurs qui ont fait son succès la saison passée. Les fondamentaux incontournables d'une équipe solide vous dirons certains, des consignes frileuses de Catenaccio vous dirons les plus sceptiques. Quoi qu'il en soit, certes ce n'est pas toujours spectaculaire et flamboyant, mais néanmoins diablement efficace.

Cela a permis pour l'instant au club de faire carton plein à domicile (victoire 1-0 face à Orléans et Rodez) en-dehors de l'étonnant coup de rame pris face à l'Aviron Bayonnais. Mais plus problématique, les Verts peinent encore à grappiller des points précieux en déplacement même si leurs derniers adversaires n'étaient pas il est vrai des plus abordables (deux défaites en deux matches face à Amiens et Rouen).

Et puis après tout, ce club continue d'apprendre, tranquillement et patiemment comme il l'a toujours fait. On ne peut même d'ailleurs que porter un regard bienveillant sur ce groupe décidé et intrépide qui se donne à fond sur le terrain tous les week-end, tout en découvrant avec émerveillement et ambition, les yeux pleins d'étoiles et de rêves, le monde du National.

De la même manière, comment ne pas rester insensible en voyant Doumé Lihrmann, le bourreau de Monaco, déambulant heureux comme un gamin dans les travées du Stade la Licorne muni de son appareil photo, sous le charme devant les infrastructures professionnelles de l'ASC. Ou encore devant le locace et disponible président Roland Hunsinger, souvent au four et au moulin au club les jours de match, contribuant lui-aussi à sa manière à faire vivre et perdurer les valeurs du monde amateur.

Avec ses armes et son état d'esprit, le petit-poucet haut-rhinois se place pour le moment à une honorable et convaincante quatorzième place au classement. Mais la route vers le maintien est encore longue et parsemée d'embûches, certaines étant plus stimulantes que d'autres, à commencer par la bataille fratricide qui se profile ce samedi où le cadet, animé par le paradoxal alliage de fougue et de sérénité, s'apprête à s'étalonner avec son emblématique et imprévisible aîné.

fuchsi

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 454 lectures · Premier message par strohteam · Dernier message par strohteam

Commenter


RCS - Colmar 2-0

· Stade de la Meinau (Strasbourg) · 6e journée · National 2010/2011

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png index.jpg

Confrontations (4)

Dernières confrontations

Stats

Dernières confrontations

Vainqueurs entre RCS et Colmar

Buts marqués

Par RCS
6
Par Colmar
1

Derniers résultats

RCS
N, N, N, D
Colmar
V, D, V, D, D

Pronostics racingstub.com

Cotes racingstub pour RCS - Colmar 2-0

Voir tous les pronostics