La réponse du terrain

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 1.452 fois
Auteur(s)
Par mediasoc
Commentaires
0 comm.
dsc-0102.jpg
© denisub90

Après soixante minutes difficiles, le Racing a pris le dessus sur une équipe d'Alfortville démobilisée en fin de match. La meilleure réponse à apporter après une semaine de remous en eaux troubles.

Devant une assemblée clairsemée et un kop plein et survolté par les derniers événements, les joueurs du RCS ont prouvé qu'ils ont le RCS au coeur. La physionomie de la première partie du match annonçait pourtant des temps difficiles : il aura fallu attendre la quarantième minute pour concrétiser la première occasion. David Ledy est décidément passé maître dans l'art de la déviation (et non de la déviance), sur un centre de Mathlouti.

Avant cela, Alfortville s'était procuré quelques occasions chaudes sur lesquelles Régis Gurtner a tenu la baraque, dont une magnifique claquette, pour montrer que les joueurs ne sont pas des danseuses.

La deuxième période a marqué le retour du spectacle à la Meinau, même s'il faut bien dire que l'équipe adverse a baissé le pied et les bras. Mathlouthi sorti à la pause, probablement sur blessure ou sur méforme, ce sont Hadji, Ketkeo et Ledy qui se sont montrés à leur avantage. Si peu de doutes reposaient sur les jeunes épaules de Billy, les deux autres attaquants devaient justifier leur place de titulaire.

L'entrée de Hadji a permis de fixer la faible défense centrale d'Alfortville. Un trou béant s'est ouvert à la 73' : Marcio a vu l'ouverture et donné la balle à Jocelyn Ahouéya qui n'a pas manqué sa première occasion de marquer pour le RCS. Dans la foulée, Ketkeo a fait le ménage sur son côté gauche pour centrer : puis Hadji a devancé Anthony Scribe, le gardien adverse aux cheveux longs, pour glisser la balle au premier poteau. Plus tard, le même Hadji s'est échappé sur le côté gauche et centré sur Ledy, venu opportunément dans la surface, pour qu'il score une dernière fois.

Laurent Fournier a participé par son intuition à cette belle victoire, en alignant pour la première fois Bill Tchato. L'arrière gauche a tenu son côté gauche pendant les 90 minutes, montrant une rage à récupérer les ballons adverses dans sa zone. L'entrée d'Ahouéya à la mi-temps a permis de solidifier l'entre jeu. Hadji a enfin montré de belles choses en étant présent pendant la demi-heure qui restait. Il aurait même pu signer un magnifique but personnel si son tir ne s'était écarté du but après un long rush. Vif et rapide ce soir, on pouvait dire que son but à Ohlungen l'a mis en confiance. En fin de match, Benedick est rentré pour donner une ovation à Ledy, et aurait également pu marquer si son tir n'avait été contré. Laurent Fournier a adapté sa tactique au déroulement du match ainsi qu'à l'état de forme de chacun. Voici l'évolution de l'équipe au cours du match. Au début la composition est la suivante :

Equipe


Puis Laurent Fournier sort Mathlouthi, hors du sujet ce soir, pour une raison inconnue :

Equipe


Laurent Fournier place ensuite un point de fixation, qui fait mouche :

Equipe


Et enfin, après la sortie de Ledy :

Equipe

mediasoc

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter