« Notre chance est passée ! »

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 1.465 fois
Auteur(s)
Par bluefever67
Commentaires
1 comm.
img-0398.jpg
© mart1

Avec la venue de Beauvais en fin d'après-midi, le Racing aborde un nouveau tournant dans sa saison. Nous avons contacté un supporter picard par téléphone qui nous fait part de son sentiment au sujet de cette partie.

Comme à son habitude, la [login=rédaction] vient à moi en début de semaine pour me proposer l'interview, que j'accepte évidemment à chaque reprise avec le même plaisir. Cependant, à chaque fois, je sais qu'un parcours de galérien m'attend pour trouver un interlocuteur. Le National, c'est dur pour tout le monde !

La démarche est la même : je contacte un mec du forum du club en question, sinon, direction Foot National ! Une fois le questionnaire sorti du four, je poste directement sur les deux forums dans le topic adéquat, en évitant pour une fois de cibler un seul et même intervenant, à la faveur d'un MP.

Les réponses se font attendre, et ne voulant pas enchaîner un second échec après Plabennec, j'ai pris le Jafar par les cornes. En me trimballant sur le net, je tombe sur le site des Salamandres (ce joli truc jaune et noir) et vois un numéro de téléphone. Je tombe sur Sébastien, son président, qui va m'accorder 1h19 d'interview, dont je m'apprête à vous narrer les principaux points, car le Picard est bavard !

(racingstub.com) Sixième à cinq points de Guingamp et du podium, dans quelles conditions l'ASBO aborde-t-elle le sprint final ?
Sébastien : Beauvais est une équipe qui prend les matches les uns après les autres, mais je pense que nous avons laissé passer notre chance pour la montée. Après notre bonne première partie de saison, nous avons recommencé par deux bons matches contre Pacy et Gueugnon puis il y a eu un creux avec cinq matches sans victoire, dont deux nuls à Alfortville et à Créteil où l'ASBO a rien montré, et deux défaites face à un Orléans en pleine bourre et un Amiens qui nous a rétamé au métier en maniant à merveille le trucage. Ceci dit, Amiens, c'est du très solide et c'est programmé pour monter. C'est la meilleure équipe, avec Bastia, c'est indéniable. Nous concernant pour la montée, ça va être difficile, voire impossible. Malgré tout, l'équipe reste sur un bon nul à Rouen, où elle s'est arrachée en montrant une belle solidité, et une victoire face à Bayonne. Mais on a l'impression qu'à chaque occasion, le club adverse peut scorer et ça, c'est agaçant !

Comment serait vécue une non-montée en Ligue 2 pour Beauvais et quelles en seraient les conséquences ?
Comme tous les ans, l'effectif va être remanié à 75%. Il faudra travailler avec un nouveau groupe qui ne se connaît pas et tenter de créer une alchimie. Les contrats courront sur une année, voire une en option. C'est donc difficile de voir à long terme. La Ligue 2 est l'objectif chaque année, même si avec notre budget de 2,5 millions, ça n'est pas évident. Le National, c'est l'enfer, avec ce mélange clubs professionnels/clubs amateurs. C'est presque impossible d'attirer des sponsors et Beauvais ne joue plus la Coupe de la Ligue depuis des lustres... On a peur, mais on espère qu'un jour, cela nous sourira à nouveau !

Après deux défaites consécutives où on a craint le pire, Beauvais a enchaîné deux victoires et un nul. L'équipe semble avoir du caractère et ne rien lâcher...
Pour nous, l'attitude des joueurs est très importante, comme partout d'ailleurs. L'équipe a peut-être du caractère, mais elle n'a aucune reconnaissance envers ses supporters, on dirait qu'ils ont peur de nous. Ils ne viennent jamais nous voir, tant dans la défaite que dans la victoire. La semaine dernière, après la victoire contre Bayonne (3-0), rien. A Rouen, pareil ! Il y a un fossé qui s'est creusé.

L'ASBO est une des meileures équipes de National à l'extérieur, mais les Picards ne l'ont plus emporté hors de leurs bases depuis novembre (Colmar 2-1). Comment expliques-tu cela ?
C'est une des raisons pour lesquelles nous risquons de ne pas monter. Les nombreuses victoires à l'extérieur récoltées en début de saison sont l'arbre qui cache la forêt ! Nous avons joué des équipes peu costaudes et pas encore en place, d'où notre bonne tenue. Les matches à l'extérieur de la phase retour, c'est une autre histoire ! Pour vous dire, c'est Strasbourg, Guingamp, Bastia, et le Paris FC qui nous attendent. Si nous prenons, ne serait-ce que la moitié des points, ça serait exceptionnel !

Beauvais possède la 14e défense du championnat avec 32 buts encaissés. Est-ce le point faible de l'équipe ?
C'est LE point faible depuis longtemps et pourtant, notre coach est un ancien défenseur du club, excellent libéro au passage ! Nos défenseurs sont plutôt de bonne qualité, mais il y a tellement de trous, d'absences et de problèmes dans ce secteur. Pourtant, notre gardien rassure vraiment et réalise une saison convaincante.

A l'opposé, le trio de l'attaque Louisy-Daniel, Farssane et Andriatsima fonctionne très bien (18 buts à eux trois). Quelles sont les qualités de chacun ?
Pour Andriatsima, sa saison est d'ores et déjà terminée. On ne le reverra plus à cause d'une vilaine blessure. De plus, il revenait d'une suspension de six matches après son expulsion à Luzenac, où tout le monde est parti en vrille. Je voulais voir ça en vidéo pour me faire une idée, je n'ai rien trouvé, mais connaissant le bonhomme, je suis persuadé qu'il n'avait rien fait. Louisy-Daniel, il revient de blessure et depuis, il ne marque plus. Pourtant, ce mec-là a du ballon. Quant à Farssane, il est en pleine bourre, c'est une bonne surprise. Le coach l'a remis sur l'aile, alors que le joueur se sent mieux dans l'axe, comme à Rodez où il met un triplé. Il préfère placer la dernière recrue Vieillot à sa place, il est grand.

Ce samedi, Beauvais se déplace à Strasbourg pour un match capital pour la montée. Malheur au vaincu ?
Je ne sais pas, c'est possible. Ca dépend aussi des autres résultats. Pour Bastia et Amiens, c'est plié, ils vont monter. De notre côté, on ne se fait plus trop d'illusions. Quand on prend deux points sur six possibles contre Alfortville, on ne mérite pas trop de monter. L'équipe manque de concentration et ne semble motivée que quand elle affronte les grosses écuries. Et contre les soi-disants "petits", on la joue facile. De plus, nous n'avons que très rarement aligné notre onze type. Et avec une différence de buts de +4 ou +5, comment peut-on espérer monter ? L'ASBO prend aussi trop de buts idiots. Pour terminer, il y aussi des scores trompe-l'oeil, la semaine dernière, l'ASBO tape Bayonne 3-0, c'est quasi un miracle car ils ont au moins dix occasions nettes et n'en mettent pas une seule. Dans le même temps, l'équipe peut fournir de grosses performances. En gros, nous sommes beaucoup trop irréguliers pour prétendre à la montée et il manque également de la profondeur de banc.

L'ASBO est l'une des trois équipes avec Bastia et Cannes à avoir battu le Racing. Y'a-t-il une recette spéciale pour les faire chuter ?
De l'envie ! Cependant, ce ne sera pas le même Racing qu'au match aller !

Quel est ton regard sur le redressement strasbourgeois depuis le début de saison ? Est-ce un candidat crédible à l'accession ?
Depuis quelques temps, le Racing remonte à la vitesse d'un avion ! On s'en doutait un petit peu en même temps. Ce n'était pas logique que vous ne soyez pas dans les cinq premiers. Par contre, on savait que Cannes allait commencer à flancher, comme chaque année. A l'inverse, on n'attendait pas Amiens aussi haut, après leur saison pourrie de l'an passé où ils prenaient des pilules dont un 6-0 à Pacy ! Après les descentes de Ligue 2, on savait qu'au moins deux tickets allaient être réservés !

Un petit pronostic, on se mouille ?
2-0 pour Strasbourg ! Si nous ramènons quelque chose, nous aurons au moins encaissé un but, c'est sûr. Maintenant, si les faits de jeux s'en mêlent, là Beauvais peut vraiment espérer ! Et puis, l'équipe affronte un gros donc j'ose penser que les joueurs seront plus motivé !

Pour finir, une petite présentation de l'association que tu présides ?
Les Salamandres ont été créées en 2004 lors de la descente du club en CFA. Nous étions 30 au début, à présent, nous devons être une petite quinzaine. Une nouvelle section nous a rejoint il y a peu, les "Isariens", qui seront du déplacement à la Meinau d'ailleurs ! Malgré tout, nous ne sommes pas reconnus par le club, car ça ne bouge pas vraiment. Mais même en CFA, nous faisions 90% des déplacements, à Strasbourg et à Schiltigheim notamment ! Maintenant en National, c'est plus compliqué de voyager avec toutes ces destinations lointaines.

Un grand merci à Sébastien pour nous avoir accordé un peu de son temps ! Vous pouvez visiter le site des Salamandres de Beauvais ici !

bluefever67

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 526 lectures · Premier message par athor · Dernier message par athor

Commenter


Voir aussi

RCS - Beauvais 1-0

· Stade de la Meinau (Strasbourg) · 31e journée · National 2010/2011

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png as-beauvais-2011.png

Confrontations (4)

Dernières confrontations

Stats

Dernières confrontations

Vainqueurs entre RCS et Beauvais

Buts marqués

Par RCS
6
Par Beauvais
1

Derniers résultats

RCS
V, N, N, V, V
Beauvais
D, D, V, N, V

Pronostics racingstub.com

Cotes racingstub pour RCS - Beauvais 1-0

Voir tous les pronostics