Une leçon de français !

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Souvenir/anecdote
Lectures
Lu 2.110 fois
Auteur(s)
Par marc
Commentaires
0 comm.

Retour sur le match de Coupe d'Europe entre le Racing et Liverpool en octobre 1997. Ce soir là, Strasbourg livra un match énorme en battant les Anglais 3 à 0. Une des plus belles pages de l'histoire récente du club, assurément.

19 minutes... Voila ce qu'auront du attendre les 18000 spectateurs de la Meinau pour voir le Racing ouvrir la marque. Sur un corner tiré de la gauche, Collet passe le ballon de la tête en retrait à David Zitelli qui inscrit, du droit, un magnifique but. Mais avant ces 19 minutes, le Racing s'était déjà montré aux avants postes notamment grâce à Conteh et Zitelli. Ruddock a même failli inscrire un but contre son camp au terme du premier quart d'heure de jeu. Après ce but, le scénario reste identique; le Racing pousse pour marquer un but tandis que Liverpool espère en vain obtenir quelques occasions. A la mi-temps, les joueurs strasbourgeois sortent sous les applaudissements mérités du public, on ne reconnaît plus la triste équipe du match contre Cannes.

En deuxième mi-temps, le jeu reste strasbourgeois; le dispositif 3-5-2 mis en place par Jacky Duguépéroux fonctionne à merveille. Raschke dans un rôle de latéral omniprésent, récupère un nombre de ballons incalculable tandis que la paire Suchoparek-Okpara est infaillible. Le jeu du Tchèque est de plus en plus clair et sa présence au sein du groupe semble à présent indispensable au point, peut être, de faire oublier Frank Leboeuf.

On notera une des seules occasion de but anglaise par Robbie Fowler qui voit son tir à bout portant stoppé par le magnifique Vencel, auteur d'un de ses plus beaux matchs de la saison tout comme le reste de l'équipe. Le Racing repart de l'avant et va à nouveau trouver le chemin des filets par... Zitelli bien sûr! Collet récupère un ballon au milieu de terrain, lance Baticle sur l'aile gauche, celui-ci ne se pose pas de questions et centre, Zitelli est aux 6 mètres et il catapulte le ballon dans la cage de James d'un coup de tête de toute beauté et dans un angle très fermé. Cette même tête de Zitelli qui, quelques minutes auparavant, avait fait la rencontre des crampons de Ruddock; résultat: un énorme bandage!

Mais la fête n'est pas finie, le Racing pousse tout comme son public et c'est le jeune espoir Denni Conteh qui va aggraver la marque et porter le score à 3-0. Sur un service de Collet (toujours lui!), le Danois prend de vitesse Ruddock, un petit crochet du droit et une frappe du gauche aux 12 mètres et c'est le but ! Premier but pour Conteh sous le maillot strasbourgeois, sa joie est immense et il n'hésite pas à la partager, venant saluer le Kop strasbourgeois d'un geste de vainqueur !

3-0, un score qui parait parfait, mais on se souvient du Paris Saint Germain qui l'avait remporté sur le même score au match aller des 1/2 finale de Coupe des Coupes l'année dernière et qui s'était incliné au match retour, dans l'enfer d'Anfield 2-0 en n'ayant quasiment aucune occasion. Un véritable challenge pour ces Strasbourgeois qui semblent avoir trouvé leurs marques. Petite mention pour Monsieur Zitelli qui avait démarré le match contre Cannes sur le banc et qui ce soir a montré ses qualités ! Mention pour Denni Conteh également; le jeune Danois fournit des matches de plus en plus bons et ce but n'est qu'une juste récompense du travail fourni, il ira loin ce Conteh !

Cap sur Rennes maintenant en championnat samedi où les 3 points sont indispensables pour confirmer en championnat, les matchs fournis en coupe d'Europe.

Face aux Anglais, le Racing est entré ce soir dans la cour des grands !

marc

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter