La saison des anciens Strasbourgeois (1/2)

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Bilan
Lectures
Lu 3.347 fois
Auteur(s)
Par mitchtornado
Commentaires
2 comm.
b0003.jpg
© denisub90

Pour mon premier article, je vous propose de suivre avec moi la saison de chaque ancien Racingman. On commence avec les joueurs qui ont participé au naufrage du Racing, mais qui ont trouvé les canots de sauvetage.

Ils rament toujours :



Albert Baning :



Joueur malheureusement bien connu chez nous, un peu moins à Paris - refoulé à l'entrée du Parc en 2009 - il quitte le Racing dès l'arrivée de Laurent Fournier en juin 2010. Il était en fin de contrat après six mois infructueux au Racing, et n'a pas été prolongé. Il signe alors dans le championnat israélien au Maccabi Tel-Aviv, il y rejoint le Bulgare et ancien Strasbourgeois Dimitar Rangelov. Le club joue l'Europa League et termine troisième de L'Israeli League. Albert lui ne joue... rien ! Un match de championnat, un match de Toto cup, et quatre matches d'Europa League pour deux cartons jaunes et un rouge. Pour tout dire, il n'est même pas sur la photo officielle de son club.

Victor Correia :



Le fantomatique et inconnu Victor, est arrivé en 2008 dans un Racing visant la montée. Il est arraché à Cherbourg (National) pour la somme faramineuse de 70 000€. Il est vrai qu'il avait un bilan plus que prometteur, dans la ligné d'un Niang ou d'un Gameiro, à savoir 1 but pour 11 matchs en une saison de National. Au Racing, il n'a pas déçu. Il a donné du fil à retordre à l'équipe médicale pendant deux longues années pour le bilan correct, de 0 match joué jusque 2011. Il joue ses premiers matchs au Racing (deux) en début de championnat, avant de résilier son contrat en Novembre et de disparaître, au plus grand dam des supporters Strasbourgeois, de la planète football.

Franck Dja Djédjé :



Si on ne parlait que de son bilan chiffré, ce joueur ferait parti de ceux qui ont réussi après leur passage au Racing. Il est en prêt durant la saison où le club sombre en National, et est transféré directement pour 100.000 petits euros à un club de L1. Il termine même meilleur buteur de son club ! Le problème? Son nouveau club, c'est Arles-Avignon. Il est le meilleur buteur avec seulement 4 buts en 34 matchs et est logiquement relégué en fin de saison, après que le club a battu tout les records de médiocrité en L1, sauf ceux du Racing. Toujours sous contrat, pur un an encore, il vise quand même la L1, et espère l'offre d'un club. C'est beau de rêver Francky.

Steven Pelé :



Arrivé en provenance de Guingamp en 2008, le défenseur fait une première saison correcte au Racing, sans pouvoir pour autant accrocher le wagon de la L1. La deuxième saison est extrêmement plus décevante et, avec Arnaud Maire, il participe à la chute du club alsacien. Il quitte alors le RCS pour le championnat Roumain à l'Universitatea Cluj. Il participe à 12 matchs, pour 1 but et son club termine à la 8ème place.


Ils aperçoivent l'horizon :



Mamadou Bah :



Il quitte le Racing en août 2010, après avoir joué le 1er match de la saison en National (face à Cannes, 3-3), pour rejoindre le voisin allemand du VfB Stuttgart pour trois ans et 600 000€. Bizarrement, l'arrivée de ce milieu défensif, signe la chute du club allemand. Après plusieurs saison dans le haut de tableau, Stuttgart se bat dès le début du championnat pour le maintien. Mamadou ne joue que 2 match et 152 minutes durant cette saison plus que difficile du Vfb, conclue sur une indigne 12ème place à six points seulement des barrages. Il joue néanmoins cinq matches d'Europa League. Il lui reste deux ans de contrat.

Yassine Bezzaz et Marcos :



L'international algérien quitte le Racing blessé et en fin de contrat pour rejoindre l'ESTAC. Il embarque avec lui Marcos, libéré, et se retrouvent tout deux entrainés par the special-three : Jean-Marc Furlan. Avec ces trois gugusses, ça aurait pu sentir le roussi pour les Troyens. Et ben finalement non ! Après un début de saison raté (on s'y attendait), l'ESTAC se retrouve 1er de la L2 lors de la 9ème et de la 10ème journée (plus surprenant). Petit à petit, Troyes s'écroule, et rentre dans le rang, joue le maintien, et termine en 16ème position à deux points du National. Bezzaz joue 23 matchs et Marcos en joue 29 pour un bilan honorable de 9 buts en championnat (meilleur buteur du club) et 3 en coupe (4 matches).

Emil Gargorov :



Joueur pouvant être parfois talentueux et efficace sur coup-franc, il est malheureusement souvent blessé durant les quatre morceaux de saison passé au RCS. Il participe au naufrage de la saison dernière à hauteur de 23 matchs pour 2 buts et 1 passe décisive. Trop peu pour ce milieu offensif, dont on attendait beaucoup plus. Il s'envole pour la Roumanie et le club inconnu de l'Universitatea Craiova. Il participe à 11 matchs pour 1 but. Il s'envole ensuite (prêt ?) pour plus de réussite en Bulgarie au CSKA Sofia qu'il connaît bien (prêt en en 2008). La bas il présente un bilan honorable de 3 buts au mois de mai pour un nombre inconnu de matches joués et une coupe de Bulgarie dont personne n'a l'air de savoir s'il y a participé ou pas. Finalement, Emil reste fidèle à lui-même, un fantôme, personne ne sait ce qu'il devient, on sait qu'il marque un peu de temps en temps, puis plus rien.

Magaye Gueye :



Débuts fracassants pour le jeune Magaye, 19ans. Il enchaine 6 buts en 6 matchs (dont 1 en coupe) pour sa première saison complète avec le RCS. Ensuite, plus grand chose. Comme beaucoup de joueurs passés par le club, il déçoit après avoir entretenu l'espoir. Il finit néanmoins avec un total de 9 buts en 24 matchs, ce qui n'empêche pas la relégation. Il signe alors à Everton, en Angleterre. Il ne joue que 5matchs en championnat mais fait quelques apparitions assez prometteuses en Cup (3matchs). Son contrat étant de 5 ans à Everton, il fait assez peu de de doute qu'il sera prêté cette année pour s'aguerrir, en Premier League ou en Championship.


Rodrigo :



Le milieu défensif Brésilien arrive en Alsace en 2007 prêté par Ajaccio. Il effectue un très bon début de saison, tout comme son équipe, et est plusieurs fois nommé dans l'équipe type de L1. Il s'écroule avec le reste de l'équipe pour être relégué en L2. Il part découvrir le championnat japonais avant de revenir au Racing pour la saison 2009/2010. Moins tranchant qu'il y a deux ans, il accompagne (38 matches) doucement mais surement le club vers le National. On notera également un pénalty loupé chez le leader caennais qui nous prive de deux points et d'un hypothétique maintien. Il traverse la frontière et s'installe au FC Sion (nouvel eldorado des Alsaciens). Il y effectue une très bonne saison, jouant la totalité des 30 matchs championnat et inscrivant un petit but. Il gagne la coupe de Suisse et termine 4ème de la Super League.

Nicolas Fauvergue :



Sans nul doute un des joueurs les plus importants il y a deux saisons. Prêté par Lille, l'attaquant inscrit 13 buts en 26 matchs, mais n'empêche pas le club de couler. Seul en attaque, et d'attaque, quand il n'est pas là, rien ne va ! Le Racing aurait pu le garder grâce à son option d'achat, mais le club n'a plus les moyens, pour l'une des seules satisfactions de cette année morose. Il rejoint Sedan, en L2 également, inscrit 9 buts en 31 matchs, insuffisant pour la L1, mais une belle 5ème place tout de même. Il s'y plait au et signe définitivement chez les Sangliers, qui tenteront à nouveau de jouer les premiers rôles la saison prochaine.


Ils sont arrivés à bon port :



Simon Zenke :



Cinq saisons au Racing pour le Nigérian, et 3 petits buts en championnat, dont un seul dans l'exercice 2009/2010, trop peu pour un attaquant. Il n'a jamais été au niveau, et souvent en surpoids. Il s'en va s'enterrer en D2 turque chez Samsunspor. Et là... Surprise Il en profite pour se réveiller et enquiller 16 buts en 30 matches, terminer meilleur buteur de la division et fait remonter le club grâce à une première place ! Un retour de flamme tout de même assez improbable pour les suiveurs strasbourgeois. Chienne de vie.


Arnaud Maire :



Quand d'autres joueurs restent plusieurs saisons pour tenter de couler le club, lui, le fait en une saison puis s'en va. Arrivé en fin de mercato 2009, il participe à 20 matches de la saison, et est l'un des trous de la passoire RCS. Le défenseur quitte le RCS pour Ajaccio, en L2, et fait des merveilles pendant 33 matches pour faire remonter le club en L1, surprise. Chienne de vie.

Basile De Carvalho :



Arrivé sous forme de prêt de Brest pour sauver le Racing, l'attaquant sénégalais participe à 15 matches pour un seul but marqué. Il entraine le Racing en National et est tout de même auréolé du titre de vice-champion de France de L2 avec Brest. Etant libre, mais n'intéressant plus grand monde, il s'engage au Lokomotiv Plovdiv (D1 Bulgare) où il claque pas moins de 10 buts en 20 matches. Le club termine 5ème du championnat.


Mention spéciale aux deux emblématiques capitaines du Racing de ces cinq dernières années :



Guillaume Lacour :



Le dernier joueur emblématique du club, capitaine qui plus est, quitte également le radeau de la méduse en cet été 2010. Lui qui n'a connu qu'un seul club pro, le Racing, y a évolué pendant neuf saisons pleines. Etant libre, Guillaume s'engage avec le très prometteur club d'Evian Thonon Gaillard qui vient de monter pour la première fois en L2. Le club finit champion à la surprise générale, grâce notamment à énorme Guillaume (33 matches).

Stéphane Cassard :



Le plus très jeune Stéphane (38ans) a passé six saisons au Racing. S'il est encore un des chouchous du public Alsacien, il en reste pas moins un chat noir du football français en ayant participé à six relégations dont trois pour le seul Racing. Il est transféré à l'été 2010 à Boulogne-sur-Mer tout juste descendu de L1, pour jouer les doublures. Il ne participe à aucun match de L2, mais joue deux matches de coupe. Le club termine à une décevante 8ème place, Cassard raccroche et entrainera les gardiens la saison prochaine, où il retrouvera un autre gardien strasbourgeois, Régis Gurtner.


Prochainement, nous parlerons des anciens, anciens du RCS, ceux parti avant la noyade, il y a plus de deux saisons.

mitchtornado

Commentaires (2)

Flux RSS 2 messages · 795 lectures · Premier message par roquettesyntaxe · Dernier message par ajax.fan

Commenter