Les deux minutes du fils de Laurent Fabius

04/05/2007 07:25
1.765 lectures
Laurent Fabius s'est récemment découvert une vocation de porte-parole du peuple, des sans-grades, des métallos brimés par la mondialisation diabolique, c'est une correction tardive que ne fera pas son descendant. Laurent Fabius a un fils, ce qui fait ici, la première et la dernière de ses similitudes avec le peuple., car tout de gauche qu'il est, il a une vie de famille. Afin de se rapprocher de ce-dit peuple ou alors pour préparer les prochaines élections présidentielles, son dévoué fiston propose ses services au stublog d'Almendralejo. Pour compenser la douloureuse perte d'AccompagnaMan dont nous sommes inconsolables et lui aussi paraît-il, le fils de Laurent Fabius veut stubber. Stubber avec nous, petit peuple de supporters du Racing. Il y avait les deux minutes du peuple, ponctuellement, il y aura les deux minutes du fils de Laurent Fabius.

Il est de notoriété publique que le fils de Laurent Fabius se rend chaque matin dans son université parisienne en taxi, lui assurant une méconnaissance totale ou abyssale (regrettable en tous les cas) des transports en commun. Et bien, le fils de Laurent Fabius s'engage à combler cette lacune stupide pour un homme de gauche, car un conseiller-majordome lui a certifié que l'usager, comme le cheminot vociférant, comme l'enseignant débraillé est bien un "membre de l'électorat populaire".

Il est de notoriété publique que le fils de Laurent Fabius, coiffé de son crâne déjà chauve et de ses 17 ans tout mouillé, a déjà terminé la re-révision des huit disciplines du concours à l'ENA ("aïe ié") et a entamé la lecture des Rougon-Marquartpour le restituer sous forme de petits bristols les grandes lignes à son cher père. De ce fait, il s'est passionné, contre vents et marées et la désapprobation des Fabius, pour l'univers zolien dans lequel il aimerait descendre de quelques marches comme l'enfant intrigué pousse la porte de la cave et ne va pas plus loin que les trois marches qui conduisent à l'obscurité (c'est moi qui rajoute).

Désormais, le fils de Laurent Fabius va payer ses courses, aller au bar et aux leçons d'équitation et crier son amour du peuple en stubbant.

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 205 lectures · Premier message par arbo · Dernier message par arbo

Commenter